Tag

bien-être

Browsing

Il y a un sujet, que je n'ai pas encore abordé ici, c'est la question des vitamines après sleeve. Votre chirurgien a du vous le dire, mais l'opération peut provoquer des carences nutritionnelles plus ou moins importantes, en fonction des personnes et en fonction de vos antécédents.

Les vitamines après une sleeve, c'est obligatoire ?

Personnellement, je suis anémiée depuis des années, ça ne risquait donc pas de s'arranger avec une sleeve. Mon chirurgien m'a donc prescrit des vitamines en gélules (notamment B12 et B9), ainsi que du fer et de l'acide folique durant 6 mois.

Cela était complété par un bilan sanguin complet chaque mois pour voir si j'ai des carences (je fais encore ce bilan mensuel) et d'autres médicaments pour l'estomac.

De plus, en complément, ma nutritionniste a revu mon régime alimentaire pour inclure des aliments riches en vitamines et minéraux, essentiels au bon fonctionnement de mon organisme.

La prise de gélules a été très difficile pour moi, d'une part, car avec la sleeve ça passait difficilement et surtout, j'ai une phobie des comprimés. À ce moment-là, j'aurais bien aimé avoir un complément liquide tel que Bariadrink, pour me faciliter la tâche.

Vous connaissez Goodsanté ?

Goodsanté est un programme alimentaire articulé autour de repas à textures adaptées et livrés à domicile. Vous recevez à domicile des repas frais et riches en protéines, pour tous les repas de la journée (pour 1 semaine).

Mais la marque va plus loin, en proposant un complément alimentaire liquide pour combler les carences nutritionnelles liées à l'opération.

Bariadrink est une solution liquide tout-en-un, adaptée spécifiquement pour couvrir les besoins en vitamines et minéraux, après une opération de chirurgie bariatrique. D'ailleurs, on se pose beaucoup de questions en amont par rapport à l'opération, mais aussi concernant les suites.

Goodsanté met donc à disposition un petit guide intitulé "Top 100 des questions les plus posées en matière d'alimentation, avant et après une chirurgie de l'obésité". J'y ai retrouvé, plein d'interrogations que j'avais et pour certaines, que j'ai encore, notamment par rapport à ma grossesse et il est plutôt bien fait. Vous pouvez le télécharger juste ici.

L'importance des vitamines après une chirurgie bariatrique comme la sleeve

Mon avis sur Bariadrink

Quel soulagement de ne plus avoir à galérer avec mes gélules. Hormis la B9, le flacon contient toutes les vitamines et les minéraux qu'il nous faut, mais surtout, pour moi qui ai du mal boire plus d'un litre d'eau dans la journée, ça me permet de m'hydrater tout au long de la journée.

Le goût est assez neutre et ça se boit vraiment facilement, comme de l'eau en fait. Vraiment ça change le quotidien et pour moi, qui prenait mes gélules par intermittence, car je n'arrivais plus à les avaler, ça m'a permis de poursuivre cette supplémentation qui est indispensable.

J'ai également pu goûter un repas haché, un autre mixé et c'était bon. Maintenant, tout dépend des personnes et de la situation, c'est-à-dire que personnellement, je n'ai pas eu besoin de repas préparés car j'étais très au clair sur la nutrition et l'alimentation. J'ai préparé le retour à la maison très soigneusement avec ma nutritionniste.

Cependant, lorsqu'on ne sait pas comment faire (au niveau des apports nutritionnels essentiels après une chirurgie bariatrique), qu'on a peur de se faire mal en mangeant ou qu'on est trop fatigué, ça peut vraiment aider. L'intérêt de ces repas préparés par Goodsanté, c'est qu'ils couvrent tous les repas de la journée et vous êtes sur qu'il y a tout les apports dont vous avez besoin dedans.

Et niveau porte-monnaie, ça donne quoi?

Honnêtement, c'est un coût mais c'est sur une période donnée, ce n'est que pour un mois environ donc c'est gérable. Concernant Bariadrink, le tarif est raisonnable, car les vitamines en gélules ne sont pas remboursées non plus et on s'y retrouve financièrement.

  • Box Repas Post - Bariatrique 4 semaines et + (livraison incluse) : Paiement en 2 fois (75€ puis 150€). Engagement de 4 semaines soit 225 euros (8,04€ par jour).
  • Box Repas Post - Bariatrique 2 semaines (livraison incluse) : 79 euros par semaine. Engagement de 2 semaines soit 158 euros (11,29€ par jour).
  • Box Repas Post - Bariatrique 1 semaine (livraison incluse) : 89 euros par semaine. Engagement de 1 semaines soit 89 euros (12,71€ par jour).
  • 6 mois de Bariadrink : 19,90€/Mois, soit 0,80€/Jour
  • 12 mois de Bariadrink : 16,90€/Mois, soit 0,60€/Jour (Économie de 36€)
L'importance des vitamines après une chirurgie bariatrique comme la sleeve

Pour conclure

Une sleeve gastrectomie n'est pas une intervention anodine et des bilans sanguins réguliers, ainsi que la prise de vitamine post-opération sont indispensables et à ne pas prendre à la légère.

L'idée, c'est vraiment de prévenir les carences, car les conséquences sur notre santé et notre métabolisme, peuvent être graves. La solution liquide est vraiment idéale, car l'absorption après une sleeve, n'est pas simple au début.

Vous êtes tellement nombreuses à me livrer vos témoignages et à vous appuyer sur le mien ! Je vous remercie pour votre confiance et surtout, merci de vous livrer sur votre histoire personnelle, je suis bien placée pour savoir que c'est loin d'être évident de partager son vécu. Accrochez-vous, ça vaut le coup !

Article sponsorisé par Goodsanté

Alala, la grossesse, c’est un événement heureux et une expérience dingue, mais quand même, qu’on se le dise, ça fout un sacré bordel dans ton corps. Les médisants diront : « tu t’en fous, t’as une sleeve, tu vas perdre facilement ton poids de grossesse » !

Alors je le redis une bonne fois pour toutes, la sleeve est une aide considérable, c’est évident, je n’aurais peut-être pris 15 kg durant ma grossesse sans ça, mais ce n’est pas magique.

L’estomac est un muscle qui regrossit si on le nourrit avec n’importe quoi, on va grossir : LOGIQUE. Je n’ai pas perdu 45 kg uniquement grâce à la sleeve : j’ai repris le sport régulièrement et j’ai changé mes habitudes alimentaires ainsi que mon comportement alimentaire ! Et c’est là qu’intervient Linecoaching !

Crédits Photos © ESTELLE TEST FOR YOU

Comment j’ai géré la prise de poids durant ma grossesse ?

Franchement, j’ai géré comme une chef ! J’ai fait attention à ce que je mangeais sans pour autant me frustrer mais je ne faisais pas d’excès. Résultat, seulement 7 kg pris : le rêve. Mais les conditions d’arrivée d’Ava, ont chamboulé toutes mes bonnes habitudes.

Je suis retombé dans des comportements compulsifs et émotionnels face à la nourriture. J’avais tellement d’angoisse, de colère, de tristesse et de souffrance en moi, qu’il m’était impossible de réfléchir de manière rationnelle.

On vivait à l’hôpital, on ne mangeait presque rien et lorsqu’on mangeait, c’était souvent tard, gras et rapide, car on voulait être auprès de notre enfant : la facilité quoi. Au final : 8 kg en plus post-grossesse soit 15 kg au total…ça fait mal.

Clairement, cette prise de poids me gêne car ce n’est plus moi, ce n’est plus mon corps et sans me focaliser sur le poids, j’ai besoin de retrouver un corps dans lequel je me sens bien.

La méthode Linecoaching, c’est quoi ?

Lorsque Linecoaching m’a contacté pour tester leur programme, j’étais clairement sceptique. Je suis contre les régimes, je sais bien l’effet néfaste que ça peut avoir sur quelqu’un, donc au départ, ça partait mal. Puis j’ai demandé plus de précisions et on m’a expliqué que ce n’était pas un régime, mais une thérapie comportementale : là, ça me parlait déjà un peu plus.

Linecoaching, c’est une méthode pour maigrir sans régime, fondée sur l’alimentation intuitive : une approche initiée par Jean-Philippe Zermati, nutritionniste, et Gérard Apfeldorfer, psychothérapeute. L’idée ? Perdre du poids de façon naturelle et durable, en réapprenant à manger, tout en respectant ses sensations alimentaires et en régulant mieux ses envies de manger d’origine émotionnelle.

Le parcours alimentaire est personnalisé et on travaille sur les aspects comportementaux et émotionnels de l’alimentation. Un programme de coaching sportif sur-mesure est également proposé (en format vidéo), pour entretenir votre forme, avec une évaluation de niveau au départ.

Il y a également une messagerie directe avec notre coach, un suivi régulier par celui-ci, des chats de groupe avec les experts et surtout 3 entretiens avec une coach psychologue / nutritionniste dédiée.

Mon bilan après un mois de coaching

Ouf : on ne m’a pas parlé de régime, de poids, de nourriture ! Tout se fait en ligne, vous avez un tableau de bord, des défis à relever, des conseils et astuces. On peut échanger librement avec notre coach, on répond à des questionnaires pour comprendre notre comportement alimentaire. Je vais sur le site quotidiennement puis j’effectue mon coaching du jour.

Au premier regard, lorsque l’on voit la homepage du site, on se dit  « c’est quoi cette arnaque? », il ne paye vraiment pas de mine, mais l’habit ne fait pas le moine, croyez-moi. Au final, lorsqu’on arrive sur notre espace personnel, c’est plutôt bien fait, même si  ça manque un peu de fluidité dans la navigation. Le bémol ? Il n’y a pas d’application mobile, c’est dommage.

J’ai réellement apprécié ce coaching, j’ai appris beaucoup et surtout, on m’a aidé à comprendre pourquoi j’étais retombé dans mes travers, à me rendre compte que je souffrais encore de la naissance prématurée de ma fille alors que je croyais avoir bien avancé, mais surtout, à comprendre, que je me regarde encore trop dans le regard des autres.

Mais ce n’est pas tout, j’ai aussi appris à avoir conscience de ce que je mangeais, à me rendre compte des saveurs, à boire de l’eau régulièrement, à me demander si j’ai vraiment faim avant de manger pour ne pas le faire de façon mécanique, à gérer mes émotions, plein de petites choses comme cela qui en réalité, change totalement le schéma de pensée.

J’ai commencé le programme, le 4 mai 2018 et une semaine plus tard, j’ai commencé le programme sportif d’Alexia Mori. Aujourd’hui, un peu plus d’un mois plus tard, sans faire de régime, juste en écoutant mon corps, en me recentrant, en mangeant sainement, quand j’ai faim et à ma faim, en levant mes barrières : j’ai perdu 3.9 kg.

La suite, c’est quoi ?

Je suis en plein dans mon second mois de coaching et j’ai vraiment l’impression d’avoir retrouvé un esprit sain face à la nourriture ! De nouveau, je vois l’alimentation comme mon allié et non comme un ennemi à combattre et maîtriser : ça fait du bien.

Après, il n’y a rien de miraculeux ou de révolutionnaire dans cette méthode, ce n’est pas un régime, mais une thérapie. On a rien sans rien, une alimentation saine, couplé à une activité sportive régulière, ça reste l’essentiel d’une perte de poids.

Cependant, pour tenir le coup et être serein dans son changement d’habitudes, ce type de programme est vraiment adapté. Je vous retrouve début août pour faire le bilan de ces trois mois de coaching.

 

Programme de 3 mois, offert par Linecoaching

Manger sainement ! C'est la résolution qu'on prend à chaque début d'année, mais qu'on n'arrive jamais à tenir pour plusieurs raisons : le manque de temps, le manque d'idée de repas et les préjugés. Croyez-le ou non, mais manger sain et équilibré, c'est finalement assez simple et facile à mettre à place.

Quelques règles de base

Je ne suis pas nutritionniste et je n'ai pas la prétention de dire que mon alimentation est parfaite, mais je suis assez satisfaite de mon quotidien alimentaire et j'avais envie de partager avec vous mes conseils, que j'ai appris sur le tas, suite à mon opération et aux conseils de ma nutritionniste.

Conseils pour manger équilibré au quotidien

Se réveiller du bon pied

Pas de soucis le week-end, mais alors en semaine, clairement le matin, je n'ai pas le temps de me poser pour me préparer un petit déjeuner comme sur Instagram. D'une part, bien souvent, je n'ai pas faim et d'autre part, je préfère dormir un peu plus longtemps plutôt que de me casser la tête à préparer un petit-déjeuner, il faut donc que ce soit rapide et efficace.

Ma routine

  • Au réveil : un grand verre d'eau avec un demi-citron pressé pour lancer la machine
  • Muesli ou granola mélangé à du lait végétal (je raffole du lait de coco et du lait de noisettes)

ou

  • 2 tartines de pain complet avec de la margarine ou de la confiture, accompagné d'un jus de fruits

ou

La petite astuce ? À mon bureau, pour les petites fringales, j'ai fait une petite corbeille de fruits (que je remplis une fois par semaine pour ne jamais en manquer). J'ai également préparé un bocal avec des fruits secs dedans et constitué un stock de thé.

Le déjeuner

Pour le repas du midi, l’idéal est de les préparer à l'avance, surtout si vous travaillez. En ce qui me concerne, le week-end, je cuisine mes déjeuners pour la semaine, car je mange surtout des buddha bowl ou des salades composées. Pour gagner du temps ? Je fais cuire en grande quantité tout ce qui est légumes cuits et féculents (poireaux, quinoa, pâtes, riz complet, lentilles, patate douce, courgette), que je stocke au frigo et dont je me sers toute la semaine.

Ensuite, vous pouvez y rajouter tout ce que vous souhaitez (n'oubliez pas les protéines qu'elles soient animales ou végétales), toutes les combinaisons sont possibles. Pour la vinaigrette, ajoutez un peu d’huile d’olive et du vinaigre balsamique ou de la sauce soja pour assaisonner et le déjeuner est près en quelques minutes. Mes indispensables : thon, poulet, saumon, avocat, tomate, olive, falafels, pois chiches.

L'encas

Quand je suis au travail, comme je le disais plus haut, en cas de petit creux, je vais plutôt opter pour un fruit, un mélange de noix ou un thé. En revanche le week-end, quand la petite faim d'avant le dîner se fait sentir, j'opte pour du pain complet tartiné d'houmous ou de dips de légumes (concombre, carotte, radis) que je plonge dans mon houmous. C'est un petit grignotage parfait, sain et très peu calorique.

Le dîner

J'essaie d'éviter de manger trop tard le soir, mais aussi les dîners lourds, pour optimiser le sommeil et la digestion. Alors souvent, c'est soupe, quiche, tarte ou salade ! L'avantage avec ces trois plats : c'est frais, sain, varié, vous pouvez y mettre absolument tout ce que vous voulez et ça prend peu de temps à préparer. Le second avantage, c'est que vous pouvez en manger sur plusieurs jours et emmener des restes au travail, car ça se conserve très bien.

Les aliments à toujours avoir dans son placard

Mes courses sont sensiblement souvent la même chose, du moins, il y a une base dont je déroge rarement et qui me permet de gagner pas mal de temps en cuisine, tout en me faisant toujours plaisir. La petite astuce pour ne pas vous lasser ? Essayer de prendre des produits de saison, vous allez peut-être découvrir des produits et le top, c'est d'aller les prendre auprès de producteurs locaux.

Fruits et légumes

Tous les lundis, nous allons récupérer un panier de fruits et légumes chez Bio C'Bon à 10 € (si vous en avez, un à côté de chez vous, foncez c'est vraiment un bon plan) et on poursuit au marché, pour prendre ce qui nous manque. Si vous n'avez pas le temps ou n'êtes pas rassuré par rapport à la traçabilité des produits de votre marché de quartier, il y a les surgelés.

Les fruits et légumes surgelés ont d'ailleurs une meilleure qualité nutritionnelle que les frais, car la congélation, évite la perte des vitamines. Mes indispensables : carottes, tomate cerise, concombre, salade, brocolis, épinards, poireaux, patate douce, courgette, avocat, poivron, mais, pomme, banane, fruits rouges, mangue, kiwi, clémentine, poires.

Céréales et légumineuses

Pour avoir des protéines et de l'énergie, rien de mieux que les céréales et les légumineuses. Crus ou cuits, en salade, en soupe ou en plat principal, vous allez pouvoir varier les plaisirs. Mes indispensables : pois chiches, haricots rouges, riz complet, pâtes complètes, quinoa, lentilles vertes, lentilles corail, boulgour, muesli et granola (pour le petit déjeuner).

Yaourts nature

Pour le calcium, il est bon de toujours avoir des produits laitiers sous la main. Personnellement, je ne consomme pratiquement plus de produits laitiers et je les ai remplacés par des produits végétaux (qui contiennent aussi du calcium). Mes indispensables : yaourt de soja nature, à la noix de coco et à la vanille, lait de coco, lait de noisette et lait d'amande.

Huiles végétales

Les huiles végétales sont riches en oméga-3, antioxydants, bons acides gras, et sont parfaites pour rehausser le goût des aliments. Je les utilise surtout pour l'assaisonnement de mes salades ainsi que mes soupes. Mes indispensables : huile de noix et de lin (pour les salades et les soupes) ainsi que l'huile d'olive et l'huile de coco (pour la cuisson).

Les condiments

Pour éviter de mettre beaucoup de gras et de sucre dans nos plats, il n'y a rien de mieux que les condiments, épices et autres aides culinaires pour doper le goût de nos assiettes tout en mangeant sainement. Vous pouvez vraiment en user et abuser ! Mes indispensables : épices (curcuma, cumin, curry), ail, herbes aromatiques (persil, basilic, menthe), olives, sauce soja, tahini (pâte de sésame pour le houmous), crème de coco et crème de soja (substitut pour la crème fraîche), poivre, gomasio (substitut pour le sel)

Les équipements dont je ne peux plus me passer

Il ne suffit pas de bien choisir ses aliments pour manger sainement, il faut aussi savoir les cuisiner tout en conservant leurs propriétés. Quels équipements et ustensiles privilégier ? Comment préparer les fruits et légumes ? Comment cuire en préservant les qualités nutritionnelles ? L'investissement financier peut faire peur, mais je peux vous dire qu'on a trouvé quasiment tout notre équipement de cuisine chez Babou ! On en est très satisfait et surtout, ça ne nous a pas coûté un rein.

Préparation

Pour que je prenne plaisir à manger, il faut que l'assiette soit jolie alors je me suis équipé d'un taille-légumes : parfait pour faire des spaghettis de légumes. Bonus, le nôtre fait également presse-agrumes, donc c'est parfait pour mon jus de citron du matin. Ensuite, dans les indispensables, il y a la mandoline et l'économe pour couper, râper et éplucher en deux temps trois mouvements. Pour finir, il y a le blender, que j'utilise surtout pour faire des soupes et des smoothies, je ne peux plus m'en passer.

Conseils pour manger équilibré au quotidien

Râpe et économe - 2 € - BABOU

Conseils pour manger équilibré au quotidien

Mandoline - 8€90 - BABOU

Conseils pour manger équilibré au quotidien

Presse-agrumes et taille-légumes - 5 € - BABOU

Cuisson

On n'a que des poêles et casseroles anti-adhesive (entre 8 et 20 euros chez Babou) pour éviter de mettre trop de matières grasses pour que ça grille ou soit doré. On a également un autocuiseur vapeur, qui fait autocuiseur de riz (et autres céréales) mais également cuiseur vapeur pour les légumes, viandes et poissons. Un gain de temps phénoménal et une qualité nutritionnelle des aliments conservée.

C'est un article un peu long, mais je voulais vraiment essayer d'être le plus clair possible et de vous fournir des conseils complets et détaillés. J'espère que vous aidera à changer vos habitudes alimentaires, mais aussi votre manière de consommer et cuisiner.

Il y a peu, on parlait protections hygiéniques saines et aujourd’hui, on parle règles (c'est hyper glamour tout ça) ! Pour certaines d'entre nous, peu importe l'âge, les règles sont associées à un inconfort, voire à des douleurs qui peuvent être violentes au point de nous empêcher de faire quoi que ce soit. À ce moment-là, la dysménorrhée est plus qu'un désagrément : c'est une véritable souffrance.

Je suis malheureusement concernée par cette situation et j'ai voulu vous faire part de mon expérience personnelle. Je ne sais pas si c'est pareil pour toutes les femmes, mais dans mon cas, les douleurs apparaissent le premier jour des règles, comme si on m'enfonçait en permanence quelque chose dans le bas du ventre et parfois associé à des crampes.

Elles s’apaisent généralement le lendemain ou le troisième jour, mais en attendant, ce sont 3 jours interminables pour moi. Surtout, qu'en général, elles n'arrivent pas seules : j'ai le droit également à de bonnes migraines et une grosse fatigue en prime.

Crédits Photos © GAELLE PHOTOGRAPHIE

Les règles douloureuses : fini pour de bon grâce à Livia ?

Si vous êtes dans mon cas, vous avez sans doute déjà testé plusieurs méthodes : la bouillotte, le spasfon et autres médicaments en tous genres, l'homéopathie, le yoga, l’auto-massage ! Pour ma part, rien n'a fonctionné sur la durée et à 28 ans, je dois dire que je commence à fatiguer.

IIl y a plusieurs semaines maintenant, j'ai eu l'occasion de découvrir Livia, un petit appareil censé supprimer les douleurs de règles. Nous avons pu entendre des témoignages et échanger avec la fondatrice.

Un petit appareil pour supprimer les douleurs de règles

Quel est le principe de Livia ?

Livia est un appareil qui va soulager les douleurs menstruelles via l'électro-stimulation. L'appareil envoie des signaux électriques à la fois continus et doux pour bloquer les signaux de douleur qui sont livrés au cerveau. La promesse ?

Une solution naturelle et sans médicament, joli et discret ! Livia apaise instantanément les douleurs liées aux règles.

Comment l'utiliser ?

Le kit contient : Livia , les électrodes en forme de fleurs, 3 mois de gel, un étui de rangement, un câble USB pour recharger, deux coques de couleurs différentes et un mode d'emploi.

Pour l'utiliser, c'est tout simple, vous allez venir attacher Livia à votre pantalon, jupe ou sous-vêtement si vous portez une robe, ensuite vous collez les deux électrodes là où vous avez mal, puis vous allumez Livia et réglez l'intensité (avec les boutons plus et moins) jusqu'à ce que vous soyez soulagé.

Si au bout d'un moment, vous avez de nouveau mal, c'est qu'il faut augmenter l'intensité et déplacer un peu les électrodes également pour que la zone de douleur, ne s'habitue pas à l'appareil.

Mon avis

Quand j'ai allumé l'appareil, dans un premier temps, je n'ai rien senti, puis j'ai augmenté l'intensité une fois et j'ai ressenti comme des fourmillements, des petites vibrations. Plus j'augmentais l'intensité, plus ces fourmillements étaient intenses (mais sans douleur), j'ai appuyé 3 fois sur le bouton plus pour ressentir un vrai soulagement.

Je ne dirais pas que la douleur a disparu, mais quasiment, elle était désormais comme un écho et ça fait un bien fou. La douleur a clairement été atténuée, ce qui m'a permis de ne pas rester au lit à me tordre de douleur et à vaquer à mes occupations. Je suis sortie faire les courses, et j'ai presque oublié la présence de l'appareil tellement on ne le sent pas.

Ça a vraiment été une jolie surprise et une petite révolution. S'il y a bien quelque chose qui ne m'avait pas manqué durant ma grossesse, ce sont les règles et j'appréhendais vraiment le retour de celles-ci. L'efficacité est là et c'est une petite libération pour ces deux jours mensuels qui bloquaient mon quotidien.

Un petit appareil pour supprimer les douleurs de règles

Pourquoi j'ai aimé

  • Rien à avaler
  • Pas d'effets secondaires
  • Léger, invisible, transportable partout
  • Simple d'utilisation
  • Le soulagement est réel et quasi immédiat
Un petit appareil pour supprimer les douleurs de règles
Un petit appareil pour supprimer les douleurs de règles

Contre-indications

  • Les porteurs de pacemaker
  • Les personnes souffrant d'arhytmie ou un autre trouble cardiaque grave
  • Les femmes enceintes
  • Les moins de 16 ans
Un petit appareil pour supprimer les douleurs de règles

Efficace contre l'endométriose ?

Livia est également recommandée pour agir contre l'endométriose, maintenant, ne souffrant pas de cette pathologie, je ne peux absolument pas vous dire si ce dispositif est réellement efficace ou non, dans ce cas particulier.

Combien ça coûte?

Le kit complet coûte 159€99 : c'est un investissement, on est bien d'accord, mais si on comptabilise tout ce qu'on a pu dépenser en consultations, médicaments, les jours de travail perdus, l'immobilisation à la maison, la douleur, c'est vite rentabilisé. J'ai un code promo pour vous (à utiliser sur MyLivia.fr seulement et valable uniquement sur le starter kit) et sinon, ce petit dispositif est disponible chez Darty, Parapharmacies Leclerc, Amazon et Boulanger.

-10 % avec le code crazysoprane10 (soit 143€99 au lieu de 159€99)
(valable jusqu'au 28 février)

Un petit appareil pour supprimer les douleurs de règles

En 4 ans de blog, s'il y a bien deux remarques qui reviennent souvent, ce sont celles-ci : comment fais-tu pour poser et être à l'aise lorsque tu fais des photos ? Je ne pourrais pas tenir un blog mode, car je ne suis pas photogénique ! Alors aujourd'hui, je partage avec vous 4 petits conseils pour devenir plus confiant devant l'objectif.

Ce blog m'a appris beaucoup sur mon image et m'a aidé à dépasser un certain nombre d'appréhensions. Ce qui prouve, qu'il n'y a pas besoin d'être un super modèle pour faire de jolies photos et se sentir bien devant un objectif. On fait des photos pour différentes occasions, parfois importantes et il serait dommage de passer à côté, pour un manque de confiance.

4 de mes conseils pour être plus photogénique

C'est en forgeant que l'on devient forgeron ! Hé oui, comme beaucoup de choses lorsqu'on apprend, la clé, c'est la pratique. J'essaie toujours de m'entourer de personnes bienveillantes et qui me mettent en confiance, même si aujourd'hui, je travaille toujours avec les mêmes photographes, il y a eu une première fois et elle n'est pas évidente. Cela prend du temps, mais au fur et à mesure, on se détend et encore aujourd'hui, j'utilise ces astuces pour avoir l'air confortable (alors que je ne le suis pas forcément).

Crédits Photos © GAELLE PHOTOGRAPHIE

4 conseils pour devenir plus photogénique

La pratique et les inspirations

C'est en forgeant que l'on devient forgeron ! Hé oui, comme beaucoup de choses lorsqu'on apprend, la clé, c'est la pratique. Cela peut sembler idiot et ridicule, mais au tout début, je m'entraînais devant le miroir, pour apprendre à me regarder et surtout, travailler mes expressions du visage. Travailler devant un miroir est un bon moyen de se faire une idée de ce à quoi on ressemble sous différents angles.

Faites des essais puis des ajustements jusqu'à ce que vous trouviez quelque chose qui vous convienne et avec quoi vous êtes à l'aise. N'hésitez pas également à vous inspirer de vos artistes, actrices ou encore blogueuses préférées. Voici d'ailleurs quelques blogs qui je trouve ont un talent particulier pour poser sur leurs photos.

Cas sans draps - J'aime tout chez toi - Mes yeux sur toi - Le blog de Ludivine - Museuniform - Lalaa Misaki

conseils pour devenir plus photogénique

Utiliser tout votre corps

Lorsqu'on n'est pas à l'aise, on peut tout de suite devenir raide et avoir le visage tendu. Pensez à quelque chose d'agréable, mettez du mouvement, bouger, jouer avec vos vêtements, vos accessoires, utilisez votre corps comme un outil d'expression pour être le plus naturel possible.

Placez-vous un peu de côté pour créer des formes et des angles, plus intéressants et flatteurs pour votre corps. Vous pouvez également, tourner et incliner légèrement la tête, car c'est légèrement plus avantageux que de rester face à l’objectif. Votre visage aura plus de profondeur.

conseils pour devenir plus photogénique

Le maquillage

N'hésitez pas à vous maquiller, c'est un outil formidable pour vous mettre en valeur. Cela va vous permettre d'accentuer certaines parties de votre visage et d'illuminer certaines zones. Le plus important selon moi est le teint ! Un teint harmonieux et léger est suffisant pour obtenir un beau cliché, ensuite vous pouvez également miser sur votre regard et votre bouche, en fonction de l'atmosphère que vous souhaitez donner à vos photos.

conseils pour devenir plus photogénique

Savoir ce que l'on veut

Si la séance est prévue, une petite préparation au préalable devrait vous aider à vous sentir bien et si vous savez déjà ce que vous voulez faire, l'effet que vous voulez obtenir, cela fera gagner du temps à la personne au photographe ou la personne qui vous photographie.

Réfléchissez à ce que vous voulez, n'hésitez pas à faire un moodboard via Pinterest par exemple, que vous pourrez communiquer au photographe avant. Si la séance est improvisée et pas forcément "professionnelle", soyez tout simplement vous-même et ne vous travestissez pour coller à un idéal.

Prenez également soin de votre peau plusieurs jours avant la séance photo. Il serait dommage de voir apparaître des boutons, le matin du jour J.

Shop my style

Robe H&M - Veste H&M - Chapeau ZARA MEN - Sac INADEN* - Bottines BABOU*

conseils pour devenir plus photogénique
5 conseils pour devenir plus photogénique
Restaurant Memphis Coffee à La Villette - Paris Vill'up

Le matin, on a l'habitude des boissons chaudes et le choix se situe généralement entre le café, le chocolat et le fameux thé, véritable institution chez nos voisins anglais. Personnellement, je suis plutôt chocolat le matin, café l'après-midi et thé le soir, lorsque je suis posé devant la télé ou avec un livre.

Crédits Photos © GAELLE PHOTOGRAPHIE

Le Beau Thé

Il y a quelque temps, une nouvelle marque de thés & d’infusions m'a proposé de tester leur gamme. Des produits à base de plantes rares et de super-fruits avec un concept quelque peu original : la contradiction entre le vice et le bien-être. L'idée est simple : apporter une réponse végétale aux aléas de notre vie moderne.

Les plantes utilisées dans leurs créations sont sélectionnées par un tea sommelier, puis mélangées à la main dans des cuves au sein de leur laboratoire en Bretagne. La marque fait ensuite coudre à la main (sur Lyon) les sachets, qui sont en mousseline et certifiés Ecocert.

Leur collection est pour le moment, composée de 4 produits (thé, infusion et tisane). J'ai choisi de découvrir le "coup de fouet", qui est un thé vert booster énergisant aux agrumes et correspondait complètement à mon état physique du moment. Côté composition, on a : thé vert de Java, thé noir de Chine, maté vert, écorces d’orange, ginseng, citronnelle coupée, cardamome, orange sanguine, cynorrhodon, acérola en poudre, pétales de souci, arôme naturel de yuzu, huiles essentielles d’agrumes.

Alors clairement, ça réveille et c'est fort en goût mais agréable et on ne sent pas trop l'acidité, par contre c'est une saveur un peu particulière qui ne plaira pas forcément à tout le monde (le chéri n'a pas aimé du tout). Pour autant, la promesse est tenue, ça donne en effet, un bon coup de fouet quand on est en manque d’énergie (pour en savoir plus sur les autres produits de la gamme, c'est par ici).

On est sur un produit français, un peu haut de gamme et donc forcément onéreux : 4€95 la boîte de 5 sachets et 13€95 la boîte de 20 sachets, à ce prix-là on en boit pas tous les matins, mais en cas de grosse fatigue, pourquoi pas !

Les bienfaits du thé vert

Le thé vert est une plante qui a plutôt bonne presse et a de nombreuses vertus sur la santé (antioxydant, brûle graisse, préventif contre le cancer, facilitateur de digestion, combat le mauvais cholestérol, etc.). Nommé Camellia Sinensis en botanique, cette plante est utilisée et connue comme une des plus puissantes plantes médicinales au monde depuis près de 5 000 ans.

De nombreuses sources rapportent que le thé vert est bu depuis des siècles en Chine et au Japon, et ce, presque exclusivement pour ses propriétés médicinales.

le beau thé, marque de thé et infusions française

Jar "Cactus" BABOU - 2€

Daylily, est une marque de cosmétiques que j'ai découverte sur instagram et qui m'a tout de suite attiré, de par la conception et la composition de ses produits. Je fais très attention à ce que j'applique sur ma peau de manière générale et encore plus depuis que je suis enceinte, donc lorsque j'ai eu l'opportunité de tester la marque, ça été avec grand plaisir.

Beaucoup de mes découvertes actuellement, tournent autour de la maternité, de la grossesse en elle-même, de l'enfant et il est vrai que c'est tout nouveau pour moi. Je me découvre une passion dévorante pour ces petites pépites qui peuvent servir aux petits comme aux parents. D'ailleurs, je vous proposerais bientôt, un article ciblé sur l'ensemble de ma routine soins pendant la grossesse !

L'histoire de Daylily

La marque est née en 2015, sous le signe de l'amour et l'amitié ! Deux amies et un mari sage-femme, de la passion, beaucoup de travail, d'envie et finalement, la création d'une marque de cosmétiques qui proposent aux femmes enceintes, des cosmétiques adaptés alliant efficacité et plaisir. Le bonus ? Tous les produits sont fabriqués en France, les actifs sont 100 % naturels, et les formulations sont cruelty-free, mais également vegan.

Le Lait Fondant - Rituel Vergetures Matin

Les promesses

Le lait fondant est un soin 2-en-1 "lait corps + crème vergetures ". Il nourrit intensément votre peau et aide à lutter contre les vergetures grâce à ses 5 huiles naturelles (rosier muscat, amande douce, olive, avocat et macadamia), auxquelles s’ajoute leur actif anti-vergeture phare: la Dermochlorella.

Sa texture aérienne pénètre rapidement et ne colle pas, tandis que son parfum doux et féminin vous fera fondre de plaisir. Votre peau est belle, souple et nourrie. Naturel et hypoallergénique, ce soin a été développé en partenariat avec un homme sage-femme pour répondre efficacement aux besoins de la femme enceinte.

100% fabriqué en France, il est formulé sans perturbateurs endocriniens, sans huiles essentielles, sans alcool, sans colorants et sans autres ingrédients déconseillés pendant la grossesse. Il peut ainsi être utilisé dès le début de la grossesse et après l’accouchement puisqu'il est compatible avec l’allaitement.

Alors, mon avis ?

Cela va faire presque 4 semaines que j'utilise ce lait chaque matin, je peux donc vous dire sans détour ce que j'en ai pensé. Hé bien, c'est une très bonne surprise, j'apprécie beaucoup l'utilisation de ce produit et il va me suivre même après grossesse. La texture est vraiment légère et fondante, mais pas trop liquide non plus, hors, c'est dont j'avais peur en voyant "lait".

Effectivement, le produit ne colle pas du tout et pas d'effet gras non plus, donc pas de sensation désagréable ou de galère lorsqu'il faut enfiler ses vêtements. L'odeur est agréable et subtile, rien d'entêtant et heureusement, car j'ai beaucoup de mal avec les odeurs actuellement.

Pour ma part,mes vergetures étaient là avant, dues à ma perte de poids, mais elles se situaient surtout au niveau des fesses, du dos et elles sont clairement apparues sur mon ventre durant ma grossesse. En 4 semaines, j'ai pu observer sur cette zone, une meilleure souplesse au niveau de ma peau, une sensation de tiraillement moins présente et une peau très bien hydratée tout au long de la journée.

Le fait que ce lait soit 2-en-1 est également un point important, car cela évite de multiplier les produits. il n'y a pas mal de contre-indications lorsque l'on est enceinte et c'est rassurant de pouvoir utiliser un produit multifonctions et sans risque pour nous et bébé. Vous pouvez retrouver ce lait au tarif de 25,90 euros et pour cela, rendez-vous sur leur boutique en ligne.

Crédits Photos © GAELLE PHOTOGRAPHIE

Daylily, une gamme de soin naturelle pour la grossesse
Daylily, une gamme de soin naturelle pour la grossesse

CONCOURS

Futures mamans et jeunes mamans en proie aux vergetures, Daylily vous propose de remporter ce lait ! Pour participer, c'est tout simple:

  • Likez la page Facebook de Daylily
  • Partager cet article sur votre page Facebook en taguant une ou plusieurs amies que cela pourrait intéresser
  • M'indiquez votre pseudo Facebook pour vérification et contact (pour la gagnante)

Le concours débute immédiatement et jusqu’au 19 septembre. Il est entièrement gratuit et ouvert à la France Métropolitaine. Le (ou la) gagnant sera contacté le lendemain.

Merci à Daylily de m’avoir envoyé ce produit et de me permettre, de vous le faire gagner

Depuis quelque temps, je cherche plusieurs activités pour me détendre durant ma grossesse et on m'a parlé notamment de la sophrologie, le yoga et le pilâtes prénatal, l'ostéopathie, la natation etc.

Je n'ai pas une grossesse difficile à proprement parler mais je suis devenu très angoissée même si la crevette se porte très bien. Mon sommeil n'est pas très bon, j'ai régulièrement des douleurs au niveau du ventre, du dos et quelques migraines également.

J'ai plutôt un bon mental mais force est de constater que certaines choses vous changent un peu. D'ordinaire, je ne suis pas particulièrement angoissée mais bien que cette grossesse n'était pas planifiée, elle est néanmoins ardemment désirée et je crois que ça m'amène à me poser un peu trop de questions (petit récit de mon premier trimestre ).

Quelles activités pour se faire du bien?

Je commence vraiment à fatiguer et je voulais partager avec vous quelques disciplines que l'on m'a grandement conseillées. À la rentrée, je vais attaquer la natation spéciale maternité, je n'aime pas du tout la piscine mais toutes mes amies mamans, ainsi que ma sage-femme, m'ont conseillé de m'y mettre, je vais donc tenter l'expérience.

Pratiquant déjà le pilâtes et ayant déjà fait du yoga quelque temps, je vais également commencer, la version prénatal de ces deux activités. Ce sont deux activités que j'aime beaucoup et je suis sure que cela va me faire un bien fou. Si certaines ont testé, je veux bien votre retour d'expérience !

L'ostéopathie, je compte bien m'y mettre également car j'ai des douleurs dorsales et cervicales très désagréables. Le corps change rapidement à compter du 3ème mois, bébé grossi, se fait de la place et je peux vous assurer que vous le sentez dans votre posture et votre démarche. Même sans problème spécifique, ce professionnel vous aidera à vous sentir mieux dans votre corps et à vous "replacer".

La sophrologie, mon bon plan zen attitude

Vous avez droit à 8 cours de préparation à l’accouchement, c’est super mais bien trop tard dans l'avancement de la grossesse. De plus, je trouve que ce n'est pas assez pour nous accompagner tout le long de cette aventure.

Alors il est vrai que pour prendre tous ces cours, il faut du temps et de la disponibilité mais si vous attendez votre congé maternité, c'est-à-dire la fin de votre grossesse quasiment, je ne suis pas sur des bénéfices sur un temps si court. Je vous conseille de vous y mettre avant !

Aujourd’hui, je vais me concentrer sur une chose que j'ai déjà débuté et que je vous conseille grandement pour améliorer votre confort et votre mental: la sophrologie.

Dans un premier temps, j'ai choisi une sage-femme qui fait les cours de préparation à la naissance sur la base du yoga et propose des séances de sophrologie en amont pour se préparer à l'arrivée du bébé. Je prends également quelques séances en cabinet, quand je peux pour me détendre et créer du lien avec la crevette.

À vous de jouer

La sophrologie, méthode de relaxation  qui propose avec ses différents outils des réponses particulièrement adaptées à ce moment de la d'une femme.

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Créée en 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, la sophrologie est une méthode d’éveil et de développement personnel qui renforce l’équilibre de nos émotions, de nos pensées et de nos comportements. La discipline permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi et de développer ses capacités pour un plus grand bien être au quotidien.

La méthode se base sur 3 outils essentiels : la respiration, le relâchement musculaire et les visualisations d’images mentales positives. Voici quelques exercices de respiration et de visualisation réalisés avec une sophrologue en vidéo. Leurs buts ? aider les futures mamans à vivre une grossesse sans stress mais également à gérer les contractions durant l'accouchement.

Crédits Vidéo © ALEXMINDED et SOPHROLOGUE .

Mon premier trimestre est terminé et je me suis dit que pour les futures mamans, ça pourrait être intéressant (en revanche rassurant, je ne sais pas lol). Les trois premiers mois de la grossesse…c’est franchement désagréable pour être honnête.

Les premiers maux de grossesse

On est partagé entre le bonheur de la nouvelle, l’appréhension, car c’est carrément nouveau, mais aussi la peur d’une éventuelle fausse couche, les modifications sur le corps, sans compter les petits désagréments quotidiens qui nous montrent que notre corps est en train d’être chamboulé.

La fatigue chronique

Ça a sans doute été le plus difficile pour moi, car je suis quand même très active au quotidien et là, je me sentais dépossédé de mon propre corps. Impossible d’y résister, la fatigue m’envahissait sans relâche, sortir du lit était devenu une épreuve et je m’endormais partout (mon mari m’a retrouvé endormi à un arrêt de bus une fois, véridique).

Mon conseil ? Ne résistez pas, c’est peine perdue, vous serez frustrée et bougonne, mais tant pis, c’est la vie et il faut l’accepter. Dormez tôt, faites des siestes s’il faut, glander bref aménager vous des temps OFF, ce ne sera pas du luxe.

Les nausées

Certaines mum-to-be vont souffrir de nausées, d’autres pas (une fois encore, j’ai tiré le gros lot), sans que l’on sache pourquoi (la vie est une garce pour ça haha). Dans mon cas, ça été des douleurs très violentes durant 3 semaines environ, du matin jusqu’au soir, mais sans vomir, je vous laisse imaginer l’horreur. Malheureusement, il n’y a pas de remède miracle (je viens de détruire vos espoirs, je sais bien).

Personnellement, ma sage-femme m’avait prescrit de l’homéopathie et ma nutritionniste m’a dit de bien déjeuner le matin, de boire beaucoup d’eau, d’éviter les plats en sauce ou épicés et de ne pas hésiter à me faire des collations dans la journée.

Les seins qui vont exploser

Moment glamour ! Bon soyons clair, j’ai souffert le martyre (je n’exagère pas) : hypersensibilité, seins très tendus et douleurs régulières (tout ça pour ne pas voir ma poitrine augmentée en plus, ça valait vachement le coup) mais ça fait partie du jeu les filles !

En réalité, votre corps est en train de tout mettre en place pour l’allaitement. Alors choisissez un soutien-gorge de qualité, d’une taille supérieure, avec des armatures et de larges bretelles. Il doit bien envelopper les seins, mais sans les écraser. Vous pouvez aussi vous masser pour vous soulager : pour ça, j’utilise une huile de chez Palmer’s (je vous en parle bientôt).

Bonjour les boutons

Merci le bouleversement hormonal, on adore. J’ai vu mon visage se transformer en calculatrice avec un tas de petits boutons qui apparaissent en traîtres et ressemblent à de l’acné. J’ai donc continué à utiliser ma petite routine pour le printemps, en rajoutant le gel nettoyant au charbon de chez Bioré (matin et soir) pour nettoyer ma peau et ça fonctionne plutôt bien. J’en ai toujours, mais c’est moins fréquent et moins énorme.

Changements d’humeur

Des excuses s’imposent à l’amour de ma vie, clairement, je lui ai fait vivre un enfer (et encore un peu des fois, mais c’est juste pour faire la princesse). Mon humeur était vraiment très variable, j’étais régulièrement frustrée, fatiguée, je me sentais seule. J’ai eu des moments de profonde tristesse et parfois d’euphorie.

Je pouvais être d’une super humeur, puis prendre la mouche juste après et m’énerver au point de péter les plombs pour une broutille. C’est tout à fait normal, mais ce n’est pas facile à gérer pour nous, mais aussi pour l’entourage.

Malheureusement, je me suis retrouvée assez seule par rapport à mon entourage amical, de fait, je me suis un peu renfermée et je vous déconseille de faire comme moi, car ce n’est pas facile. Heureusement, je peux me reposer sur Monsieur et je me confie beaucoup à mes amies mamans, elles ont toujours été là et sont d’un réconfort inestimable.

Les choses à faire

La première chose à faire est de faire une prise de sang pour savoir où vous en êtes dans votre grossesse et de faire également un bilan sanguin et urinaire complet.

La maternité

Inscrivez-vous à la maternité dès que possible pour avoir de la place. J’ai appris ma grossesse très tôt, à 5 SA (semaine d’aménorrhées) soit 3 SG (semaine de grossesse) autant dire rien du tout, mais j’ai quand fait mes demandes à deux maternités, cette même semaine et ils m’ont confirmé que j’avais bien fait de m’y prendre de suite.

Travaillant dans le médico-social, j’avais déjà une connaissance des établissements et savais quelle maternité je voulais (il faut penser aussi à la distance de votre domicile). Mon premier choix était Port-Royal (paris 14) ou Robert Debré (paris 19).

Je voulais absolument Port-Royal pour plusieurs raisons : elle a une excellente réputation (c’est un peu la Rolls-Royce des maternités), elle est de niveau 3, il y a un service de néonatologie reconnu (vaut mieux prévenir que guérir) et surtout il y a des urgences obstétriques dispo H24.

Le suivi de grossesse

À la maternité, le suivi ne commence qu’au 5e mois, j’ai donc pris contact avec une sage-femme pour faire mon suivi de grossesse complet « en ville », ainsi que la préparation à la naissance (la mienne est spécialisée dans la préparation à la naissance via la sophrologie et le yoga).

Je ne suis pas immunisée contre la toxoplasmose, ma sage-femme m’a donc prescrit un bilan sanguin mensuel jusqu’à la naissance, ainsi que du fer, car j’ai une grosse carence (dû à ma Sleeve). On se voit tous les mois pour parler de comment je vis ma grossesse, analyser les résultats, écouter le cœur du loulou pour être sûr que tout va bien.

Toutes mes échographies sont faites en libéral chez un échographe, près de chez moi. Ma première échographie (non obligatoire mais tout de même remboursée avec une ordonnance) était à 5 SA, c’est pour confirmer la grossesse et la date de conception présumée.

L’échographie du premier trimestre dite de datation, se fait entre la 11e et 13e SA (soit entre 9 et 11 SG). J’ai fait la mienne à 11 SA ! C’est la première rencontre avec bébé, ce n’est plus un petit grain de riz à peine visible, mais un vrai être humain. On le voit bouger, sucer son pouce, se retourner, on voit ses membres, c’est assez incroyable et magique.

La paperasse administrative

Lors du premier examen prénatal qui se fait durant l’échographie du premier trimestre, le médecin pré-remplit la déclaration de grossesse. Cette déclaration est à envoyer à la CAF, ainsi qu’à la sécurité sociale, et ce, avant la fin de la 16e SA (soit la 14e SG).

Conclusion

C’est quand même très étrange de savoir qu’il y a un petit être qui se développe en soi mais de ne rien sentir et donc, de n’avoir aucun repère sur son bien-être. L’échographie n’a rien révélé d’anormal, les visites mensuelles chez la sage-femme non plus, mais ça reste assez stressant je trouve, si je pouvais, je ferais une échographie une fois semaine pour me rassurer.

Les moindres symptômes sont anxiogènes, on est plus attentive à ce que l’on mange, il y a tous ces rendez-vous à prévoir, c’est assez fatiguant et envahissant finalement. On est aussi mitigé entre l’envie folle de le crier sur tous les toits, et ce sentiment inexplicable qu’il vaut mieux rester discret au cas où un problème survenait.

En clair, je ne serais sereine que lorsque je le verrais et serais certaine qu’il va bien ! J’espère que ce petit topo du premier trimestre pourra en éclairer certaines. Je me suis aussi pas mal appuyé sur quelques sites et applications, vraiment bien faits.

Sites

Applications mobiles

Il y a toujours des petites zones récalcitrantes, qui résistent au sport et à une alimentation saine, comme la culotte de cheval et les poignées d'amour par exemple. Sculpter votre silhouette par le froid et sans bistouri ça vous parle ? C'est le principe du coolsculpting et j'ai pu le tester le 13 mars dernier.

Le coolsculpting, qu'est-ce que c'est ?

La cryolipolyse est le premier traitement médical, non-invasif et réducteur de graisses. Ce traitement vient des États-Unis et pour l'appliquer, il faut le Coolsculpting, un appareil breveté et agréé en 2010, par un organisme de santé américain reconnu.

La cryolipolyse en action

La cryolipolyse, permet d’atomiser littéralement les amas graisseux localisés grâce au froid. Le froid s'attaque aux cellules adipeuses pour resculpter la zone, sans aucun bistouri. Le principe ? Exposé à un froid régulé, et ce, pendant un temps défini, les cellules adipeuses vont rentrer en apoptose (mort cellulaire programmée) : en gros, elles se suicident les vilaines.

Par la suite, ces cellules adipeuses mortes vont être éliminées par le système lymphatique durant les mois qui suivent. Celles qui n'ont pas pu être éliminées, vont se condenser, ce qui va réduire l'épaisseur de la couche adipeuse.

Le coolsculpting ne peut être manipulé que par un médecin ou un infirmier, formé à cette pratique et les résultats définitifs apparaissent environ 3 mois après. Soyons clair, c'est une méthode coûteuse, mais moins qu'une liposuccion et surtout non-invasive et irréversible. Pas de cicatrices et vous pouvez continuer votre vie comme si de rien n'était juste après.

Qui peut le faire ?

Il ne s'agit pas ici de maigrir, mais bien de sculpter sa silhouette en traitant les graisses tenaces et localisées. Cette méthode n'a donc aucun effet sur les personnes en surpoids. Autrement, a priori, tout le monde peut le faire (sauf les femmes enceintes).

Les étapes

J'ai été reçu à la Cryoclinique EFFILE, située 13 Rue Royale dans le 8ième arrondissement de Paris.

La rencontre

Dans un premier temps, j'ai eu un entretien avec l'infirmière responsable du centre et nous avons échangé sur ma perte de poids générale, sur la zone que je souhaitais traiter, sur mes habitudes alimentaires et sportives.

Au départ, je souhaitais faire les bras ou le ventre mais elle m'a expliqué que ce n'était pas possible, car les graisses situées sur ces zones, résultaient de ma perte de poids. Par conséquent, elle m'a conseillé de poursuivre le sport et si cela ne partait toujours pas, de penser à la chirurgie réparatrice (et non une liposuccion) ce qui n'est pas incohérent par rapport à ma situation. On a donc opté pour les poignets d'amour qui me gênait également.

La séance

  1. Prise du poids, mesure du tour de taille puis traçage de lignes sur les zones à traiter, directement sur la peau, comme lorsqu'on se fait opérer,
  2. Prise de photos sous tous les angles pour pouvoir voir les résultats ensuite,
  3. Sur chaque zone à traiter, on pose l'applicateur (une bande imbibée d'un gel spécial) puis un appareil est fixé sur chaque applicateur,
  4. La peau est aspirée, le froid se diffuse et c'est parti pour 35 min de traitement. Niveau sensation, c'est comme un suçon géant (sexy n'est-ce pas) !

À ce moment-là, on ressent clairement le froid, ce n'est pas agréable, mais ce n'est pas douloureux et la zone légèrement endolorie, va vite s'y faire et "s'endormir" en quelque sorte. J'ai fait les deux zones en même temps, donc finalement ça été assez rapide.

Le coolsculpting, une méthode d'amincissement par le froid et non-invasive
Le coolsculpting, une méthode d'amincissement par le froid et non-invasive

Le post-traitement

Je m'étais carrément endormie, donc elle me réveille adorablement et retire les machines. À cet instant, je ne sens plus les zones, elles étaient comme anesthésiées. Puis elle commence à me masser et là en revanche, c'est franchement désagréable.

Elle casse littéralement les graisses à la main pour compléter l'action des machines, et on le sent passer. À la sortie de séance, pas de douleurs particulières, pas de marques, pas de bleu, mes poignées d'amour étaient un peu sensibles, mais sans plus.

Par contre, le lendemain, j'avais très mal sur ces zones et elles étaient très sensibles : frôler une porte me faisait trembler. Cette extrême sensibilité a duré presque un mois, pour finir par s'atténuer et disparaître.

Résultats et avis

Le coolsculpting permet d'éliminer de manière irréversible, environ 40% de la zone traitée. Par contre, c'est comme tout, si vous mangez n'importe quoi et ne prenez pas soin de votre corps, je ne vois pas bien l'intérêt de cette démarche.

Donc, si vous ne faites pas un minimum attention, les graisses éliminées ne reviendront pas, mais des nouvelles se formeront. On ne va pas faire le vide pour recombler avec des mauvaises, c'est un peu dommage et idiot tout de même.

Si vous voulez optimiser l'opération, il faut quand même être dans une optique de prise en main globale. Alors, est-ce que ça fonctionne ?

Concrètement, ce fut un succès. Je ne vous montre pas de photos avant-après, tout simplement parce que je n'ai pas pensé à en prendre avec mon téléphone, tout est au centre, mais je le vois clairement dans le miroir et dans mes vêtements.

J'ai perdu 2 cm de tour de taille, ce qui peut paraître peu, mais qui a changé quelques petites choses dans mes jeans et jupes. Ma silhouette à ce niveau-là, a vraiment été redessinée et est plus uniforme. Au revoir les petits tas disgracieux !

Combien ça coûte ?

Le tarif se fait à l'application et une zone peut représenter plusieurs applications, par exemple : le ventre, ça peut être une ou deux applications, c’est le médecin qui juge de ce qu'il faut. Donc concrètement, ça peut vite chiffrer, mais le tarif est en général dégressif.

En ce qui me concerne, j'ai donc fait les poignées d'amour et cela vaut 1 200 €. C’est une somme conséquente, j'en ai conscience, mais le fait que ce soit non invasif et les résultats plutôt probants, donnent à réfléchir.

Où le faire ?

Le centre dans lequel je l'ai fait est vraiment très bien et le personnel agréable. L'infirmière m'a expliqué la méthode ainsi que le fonctionnement de la machine dans les moindres détails, elle savait ce qu'elle racontait et c'est rassurant. Vous pouvez vous y rendre et vous renseigner, sans aucun souci.

Cryoclinique EFFILE
13 Rue Royale - Paris 8
SITE WEB

Le coolsculpting, une méthode d'amincissement par le froid et non-invasive