On se retrouve aujourd'hui pour parler du lit au sol ! J'ai trouvé très peu de retour d'expérience concernant le lit Montessori et vous avez été nombreux à me questionner là-dessus sur Instagram, je partage donc notre expérience avec vous et j'espère que ça pourra vous éclairer.

Sa chambre inspiration Montessori

La pédagogie Montessori, qu'est-ce que c'est ? Elle fait partie des pédagogies dites "actives" et fait référence à un ensemble de principes sur l'éducation ainsi que les apprentissages, qui reposent sur les recherches et les écrits de Maria Montessori.

Il ne s'agit pas d'une méthode spécifique, mais plutôt d'une philosophie sur la posture de l'enfant et le rapport adulte-enfant. L'idée globale, c'est de mettre en place tout ce qui pourra favoriser l'autonomie de l'enfant et l'aider à développer son esprit d'initiative.

On a donc pensé sa chambre, en gardant en tête le fait que l'on souhaitait qu'elle se sente libre, indépendante et que les choses qui la concernent, lui soit accessible en fonction de son âgePour organiser sa chambre, on s'est appuyé sur le livre 60 activités Montessori pour mon bébé, que j'ai dévoré, qui est très intéressant et bien expliqué.

Pour quoi un lit au sol ?

Le principe ? Proposer à l'enfant un lit bas, au plus proche du sol pour lui permettre de se coucher, se lever seul et plus tard, qu'il puisse faire son lit comme un grand.

DISCLAIMER

Alors que les choses soient claires, le lit Montessori n'est pas un remède miracle pour améliorer le sommeil de votre enfant. Si votre enfant ne fait pas ses nuits et se réveille 4 fois par nuit, le lit Montessori ne va pas régler ce problème. Il s'agit ici d'autonomie ! Donc il est évident que les parents qui s'imaginaient que ce lit favoriserait le sommeil, conclue que c'est une expérience ratée.

Notre expérience

Comme je vous le disais plus haut, il est difficile de parler du sommeil d'un bébé, car s'est très varié en fonction des enfants, mais surtout, ça évolue et ce n'est pas linéaire. Ava a fait ses nuits à 4 mois, aujourd'hui elle en a 19 et depuis 2 mois, elle se réveille 1 à 2 fois par nuit.

Quand avons nous commencer ?

Nous lui avons installé un lit au sol lorsqu'elle avait 9 mois. Elle avait quelques difficultés motrices, ne marchait pas à 4 pattes (elle roulait sur elle-même pour se déplacer) et on s'est dit que cet exercice de montée et descente, pourrait l'aider.

Où trouvez un lit Montessori ?

Alors ne vous faites pas avoir, on vous vend des lits Montessori à plus de 500 € alors que clairement, vous pouvez le faire vous-même. En ce qui nous concerne, on est tout simplement allé chez Leroy Merlin, on a acheté des planches de medium pour trois fois rien, qu'on a fait couper aux dimensions voulues. Pour le reste,  on a utilisé le sommier de son ancien lit et Bébé 9, nous a gentiment  envoyé une barrière de lit.

Au début de l'expérience

Elle tombait de son matelas en voulant en descendre ou la nuit car elle bouge beaucoup. Dans un premier temps, on a donc mis un matelas de sol pour amortir. Par la suite, on a enlevé un côté de son lit pour installer une barrière de lit à la place puis une fois qu'elle a maîtrisé la descente, on a retiré le matelas de sol qui désormais lui sert de coin lecture.

Plus petite, elle s'endormait dans nos bras et on la déposait directement sur son lit, donc pas de soucis particuliers. Pas d'angoisse, lorsqu'elle se réveillait, et lorsque c'était le cas, elle se rendormait tranquillement ou elle descendait sur son matelas pour jouer et attendait.

Autrement, lorsqu'on sentait qu'elle était fatiguée, on allait la déposer dans son lit, on lui expliquait que c'était l'heure de la sieste ou du dodo, on l'embrassait, puis on partait. Pas de pleurs, elle nous regardait partir, puis jouait dans son lit tranquillement, jusqu'à l'endormissement.

Lorsque sa marche à 4 pattes s'est développé, elle a commencé à repérer où se situait son lit, mais surtout à comprendre qu'elle avait un espace dédié au sommeil. Cela s'est traduit par des épisodes réguliers où on jouait dans sa chambre et elle montait dans le matelas et faisait mine d'aller dormir, en se couchant sur son matelas, nous regardait en souriant puis descendait.

Le gros changement, ça été les réveils. Fini les hurlements pour qu'on vienne la sortir de son lit. Lorsqu'elle se réveillait, elle ne nous appelait plus, elle descendait tranquillement de son matelas, allait chercher ses jouets et attendait tranquillement qu'on vienne la chercher. Je peux vous dire que ça nous a changé la vie !

 Aujourd'hui, comment ça se passe ?

Ava a actuellement 19 mois et voici ce qu'on a pu observer après presque 10 mois de lit au sol. Elle est totalement autonome au niveau du réveil, c'est-à-dire que lorsqu'elle se réveille, elle ne nous appelle pas, elle va descendre de son lit et aller jouer ou venir directement nous chercher, ça dépend de son humeur !

Il lui arrive d'aller se coucher volontairement de temps en temps, mais de manière globale, lors des siestes et du coucher, on lui propose d'aller se coucher. On a notre petit rituel : on lui explique qu'on va se reposer, on l'accompagne dans sa chambre puis on lui demande d'aller s'allonger, chose qu'elle fait. Ensuite, on la borde, on s'assoit près d'elle pour l'embrasser puis on s'en va. Alors parfois ça le fait et d'autres fois non.

Il y a des jours où on va devoir rester à côté d'elle plusieurs minutes avec un câlin, d'autres fois où un bisou suffit puis on tourne les talons et elle ne bronche pas, d'autres fois où elle va prendre son doudou et s'endormir toute seule. C'est variable, mais ce qui ne change pas, c'est qu'une fois qu'elle est dans son lit, elle n'en sort pas pour nous courir après et lors du réveil, elle va sortir de son lit et venir nous rejoindre tranquillement.

Le lit au sol, positif ou négatif ?

L'objectif, c'est l'autonomie et Monsieur et moi, on reste totalement convaincus par notre lit au sol. Après 10 mois d'utilisation :

  • Ca été un soutien dans le développement de sa marche à 4 pattes, qui a débuté, dès qu'on lui a installé son lit au sol.
  • Ava est capable d'aller se coucher seule lorsqu'elle est en train de jouer dans sa chambre et que la fatigue se fait sentir.
  • Lors du réveil, elle ne nous appele plus, elle va descendre de son lit et faire sa vie ou venir nous chercher tranquillement.
  • Elle peut ranger ses doudous et sa couverture dans son lit lorsqu'on lui demande, elle a compris que cet espace était fait pour dormir.

Pour nous, cette expérience est vraiment positive et à aider Ava à développer ses capacités motrices, mais aussi, à acquérir de l'autonomie. Aujourd'hui, elle sait aller se coucher quand elle le souhaite et peut descendre de son matelas en toute sécurité. Dans quelques mois, à l'approche de sa deuxième année, on va passer à un lit de grande ! Toujours bas, mais plus directement au sol, car on estime avoir obtenu ce qu'on voulait : plus d'indépendance.

Les choses essentielles à savoir

Côté sécurité, vérifier bien que les prises sont bloquées et que tout soit car qui dit lit au sol, dit monde à sa hauteur et à porter de main. Pensez également au tapis de sol pour amortir ses chutes dans les premiers temps. J'espère, que ce post pourra vous éclairer ! Et vous, vous avez déjà testé le lit Montessori ?

Author

Nathalie Njikam est la créatrice du blog Crazy Soprane depuis 2014. Elle y publie régulièrement ses looks, ses conseils de style et morphologie, ses découvertes beauté, ses récits de voyage et bonnes adresses à Paris. Mais ici, on parle aussi body positive, bien-être, santé et estime de soi, mon crédo: "la différence est un cadeau" .

Hâte de lire votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.