Tag

conseils

Browsing

Le manteau, c’est clairement notre meilleur ami de l'hiver, mais sur quoi va se porter votre choix ? Parkas, duffle-coats, trenchs, doudounes, manteau long, fausse fourrure, vous n’avez que l’embarras du choix. C'est de la mode, donc forcément, il y en a pour tous les goûts, pour tous les styles et pour toutes les bourses.

Crédits Photos © OH MY DEXY

Quelles sont les tendances manteaux automne hiver 2018-2019 ?

Le manteau long

C'est un peu la valeur sure et indémodable ! Il tasse un peu les petites, c'est vrai, mais donne une silhouette vraiment sympa aux plus grandes et tailles moyennes. On le porte droit, dans des couleurs plutôt classiques (gris, beige, marine, bordeaux, rouge, vert foncé) avec un gros pull tout doux, un jean mom et des mocassins, des derbies ou des bottines basses. On notera que les imprimés à carreaux et prince de Galles ressortent pas mal cet hiver.

La doudoune

Version longue ou version courte, elle est bien présente cet hiver et puis il est vrai que ça tient bien chaud. On la voit beaucoup dans des versions soit très courte, soit très longue et souvent en velours !

La fausse fourrure

Depuis 2 saisons déjà, la fausse fourrure, c'est un peu le nec plus ultra et cette année n'échappe pas à la règle. On a envie d'être bien emmitouflé et au passage, de se servir de son manteau comme doudou. Poils longs ou courts, c'est à vous de voir, mais pour changer un peu du camel et noir, lancez-vous dans le bordeaux et le léopard.

SÉLECTION MANTEAUX

Découvrir Little Gustave, ça nous a changé la vie ! J’aime cuisiner pour ma fille et je le fais le plus possible, mais on va être honnête et jouer carte sur table : parfois, c’est chiant. Il y a aussi des moments où je suis épuisée, où je manque d’inspiration, où j’ai la flemme tout simplement et dans ces cas-là, hé bien bébé doit manger quand même !

Tout ce que je cuisine pour Ava est bio, j’achète le panier pour bébé de Bio C Bon, et je concocte des petits plats avec, rien que pour la crapule. Mais pour certaines occasions, on doit lui acheter des petits pots et des compotes, mais on n’avait pas envie de baisser nos exigences et Little Gustave a réussi le test avec succès.

Little Gustave : un service d’abonnement et de livraison de petits pots bio et faits-maison

Si comme nous, vous êtes des parents urbains, actifs et qui n’ont pas la possibilité (ou l’envie) de cuisiner pour leur enfant H24, le concept devrait vous plaire. L’idée ? Proposer à nos bébés, une alimentation saine, variée, bio et artisanale, comme si c’est maman qui lui avait fait quoi !

Les textures des petits pots sont bien sûr adaptées à l’âge de bébé et les produits sont testés et validés en laboratoire agréé. Little Gustave propose des petits pots, pour les enfants de 6 mois à 3 ans.

Ceux-ci sont cuits à la vapeur, sans additif et réalisés à partir de produits issus de l’agriculture biologique, de saison et locale. Le petit plus eco-friendly c’est la livraison à vélo ! Hé oui, vous faites un geste pour l’alimentation de votre bébé mais aussi pour la planète.

Comment ça fonctionne ?

C’est très simple, l’abonnement se fait en ligne. Il vous suffit de choisir entre deux formules disponibles et le tarif varie en fonction de l’âge de votre enfant (plus on avance dans l’âge, plus c’est élevé). Je vais prendre ici comme exemple, le tarif dans le cas d’Ava qui a actuellement un an :

  • Abonnement hebdomadaire [ 20€30/mois ] : 1 pack de 9 pots livrés chaque semaine, avec un paiement qui se fait chaque semaine.
  • Abonnement mensuel [ 72€/mois ] : 1 pack de 9 pots livrés chaque semaine pendant 1 mois (soit 4 livraisons de 9 pots), avec un paiement mensuel.

Mais vous avez également, une formule découverte qui va vous permettre de tester les produits avec votre enfant, avant de vous lancer dans un abonnement. Vous allez recevoir un assortiment de petits pots (mélange sucré et salé) mais vous n’aurez pas le choix des saveurs !

  • Découverte 6 pots (entre 12€ à 15€ en fonction de l’âge)
  • Découverte 9 pots (entre 18€ à 22€50 en fonction de l’âge)

Toutes les formules sont sans engagement et résiliables en 1 clic. Le paiement est 100 % sécurisé, mais surtout la bonne nouvelle, c’est que désormais la livraison se fait partout en France ! Car lorsque je vous en avais parlé cet été, la livraison était limitée à Paris, mais comble du bonheur, Little Gustave s’est étendue pour notre plus grand plaisir.

Alors, notre avis à la maison?

On est totalement fan du concept, mais surtout des associations de saveurs proposés par Little Gustave. Côté livraison, c’est flexible et les petits pots sont en verre ! On peut les garder ou les rendre à Little Gustave lors de la livraison suivante. On reçoit le tout dans un paquet personnalisé avec le prénom de notre enfant (on kiffe totalement ici).

La texture des purées et petits plats est parfaite, en revanche, on a trouvé les compotes un peu trop liquide, ça n’enlève rien au goût, mais parfois, ce n’est pas très pratique. On a tous les deux goûté les pots (on goûte tout ce qu’on donne à notre fille) et franchement, c’est très bon, on a mieux compris pourquoi elle dévorait littéralement ces petits pots.

Mention spéciale pour le petit pot potimarron-châtaine et la compote de potiron-pomme Golden à la cannelle : TUERIE ! Le seul petit bémol, il n’y a que 3 choix pour les petits plats de grands, 5 ça aurait été bien pour varier.

CONCOURS TERMINE

La gagnante a été contacté par mail.

Merci à Little Gustave de me permettre, de vous offrir ce cadeau.

Comment commencer la diversification alimentaire ? Ça été la grande question pour nous, on était franchement perdus et on ne savait pas par où commencer, ni comment. Ça m’a un peu stressée, je dois bien l’admettre, car j’avais peur de ne pas m’y prendre comme il faut.

Vous le savez certainement, mais à la naissance, les bébés ne se nourrissent que de lait, puis vers 4 mois, l’alimentation diversifiée est recommandée par les médecins. D’ailleurs, parlons-en de nos chers docteurs, hé bien, ils n’ont pas été d’une grande utilité.

Notre pédiatre de ville nous a donné des renseignements très succincts, et nous a dit : « Elle a 4 mois, vous pouvez commencer », heu oui d’accord, mais comment ? On savait qu’il y avait la méthode classique, mais aussi la DME (diversification menée par l’enfant) et nous n’avons été soutenu dans aucune des deux.

On a juste eu une petite liste d’aliments par lesquels commencer, de ceux à éviter au début, mais nous n’avions aucune notion de quantité par exemple. À un moment donné, j’en ai eu ras-le-bol et j’ai commencé à fouiller un peu partout, jusqu’à ce que je tombe sur Cooking for my baby et là MIRACLE !

Alors comment ça fonctionne la diversification alimentaire de bébé ?

La diversification est une étape fondatrice du développement de bébé et il ne faut pas négliger ce moment. J’avais à cœur de comprendre comment cela fonctionne, je ne voulais pas me contenter de lui acheter des petits pots.

On a vraiment voulu s’investir dans son alimentation et aujourd’hui encore, je fais ses plats et desserts de manière générale (même si les petits pots et les compotes, c’est pratique en extérieur, on ne va pas se mentir) et c’est un réel plaisir.

Il est essentiel de donner à nos enfants de bonnes bases alimentaires et nutritives pour les éveiller au goût, aux différentes textures, aux odeurs, mais aussi aux couleurs. L’idée ? Lui donner envie de manger et lui inculquer le plaisir pour qu’elle ne soit pas difficile, mais plutôt curieuse de ce qui l’entoure au niveau alimentaire.

conseils pour la diversification alimentaire de bébé

Quelques conseils

On a trouvé de l’aide sur le blog Cooking for my baby. Ça a été notre base pour se lancer et en parallèle, on s’est beaucoup appuyé également sur les puéricultrices et éducatrices de jeunes enfants de la crèche où va notre fille (elles ont été supers).

Ce qu’on a adoré ? Le schéma que Céline la fondatrice du blog, a réalisé. Il est très clair et nous guide pas à pas, à la cuillère prêt (bien sûr si vous avez un pédiatre compétent, n’hésitez pas à vous référer à lui, ça reste encore la meilleure option).

Elle a donc réalisé un tableau schématique sur 30 jours pour bien commencer la diversification alimentaire. Évidemment, tout cela est indicatif et il faut respecter le rythme de votre enfant, par conséquent si bébé ne veut plus manger, on n’insiste pas et à contrario, si vous sentez qu’il en veut encore, on n’hésite pas. Et surtout, on ne supprime pas le lait !

On se lance !

Alors cet extrait est tiré de l’article que Céline a rédigé juste ici.

  1. On commence par les légumes pour éviter que bébé ne préfère les fruits après, et un seul légume à la fois pour pouvoir déceler les éventuelles allergies alimentaires.
  2. Le légume doit être cuit et mixé en purée lisse et on continue avec ce même légume durant 3 jours, tout en augmentant le nombre de cuillères petit à petit (en fonction de la réaction de bébé).
  3. Après 3 jours, on continue la diversification alimentaire mais avec un autre légume, seul également (cuit et mixé en purée lisse).

On continue sur cette même fréquence pendant 15 jours en changeant de légume tous les 3 jours.

  • Au bout de 15 jours, on peut commencer à mélanger les légumes déjà préparés les 15 jours précédents, puis en introduisant un nouveau légume à ces mélanges si on le souhaite au fur et à mesure des jours (de nouveau, une seule introduction à la fois pour bien déceler les éventuelles allergies liées à cette nouvelle introduction).
  • C’est également le moment où l’on commence à diversifier en introduisant les fruits dans l’alimentation de bébé (au goûter, c’est un bon moment pour bien différencier le salé du midi, du sucré l’après-midi). On commence avec un fruit, cuit mixé en compote lisse.
  • On termine toujours le repas avec le lait habituel (qui reste l’alimentation principale de bébé) et vous verrez un peu plus tard, pour l’introduction de laitage adapté.

À titre personnel, on a commencé par des légumes classiques : haricots verts, petits pois, carotte, pomme de terre, le brocoli, les épinards, puis on a enchaîné sur des légumes un peu différents : le panais, la blette, la betterave, le céleri, la patate douce, le potimarron, le poireau, et elle a tout aimé sauf le céleri.

Même rengaine pour les fruits, on a commencé par la banane, la pomme, la poire, la pêche et l’abricot puis on a enchaîné avec le coing, les myrtilles, le kiwi, la fraise.

Que ce soit pour les fruits ou les légumes, Ava a eu bien sûr des préférences, mais lorsqu’on faisait des mélanges, ça passait tout seul et elle ne se rendait même pas compte. Ça lui a permis de débuter la crèche en mangeant tout, elle n’a jamais rechigné à rien.

D’un point de vue technique, on achète que des produits bio (que ce soit du frais ou des petits pots). On lave bien les légumes et les fruits, on les fait cuire à la vapeur (pour garder un maximum de vitamines et nutriments) puis on mixe le tout avec une cuillère à café de mélange d’huiles bio spécial bébé (pour couvrir les besoins spécifiques de bébé).

On rajoute un peu d’eau si c’est trop épais, mais rien de plus et c’est une réussite à chaque fois ! Quel plaisir de voir sa petite bouille réagir aux différentes saveurs. Vous pouvez télécharger le tableau de la diversification alimentaire de Céline juste en dessous.

Cuisiner pour bébé

Céline crée également des recettes pour bébé, on en a testé beaucoup, on utilise encore ses recettes et à chaque fois, c’est un franc succès auprès d’Ava et un petit kiff personnel pour moi ! Je vous invite vraiment à aller explorer son blog et son site, c’est une véritable source d’information et d’inspiration.

Il y a un autre point important lorsque l’on commence, c’est le matériel et les ustensiles. Il est important de bien s’équiper pour une bonne diversification alimentaire et je vous en dirais plus dans un autre article sur le matériel prochainement. J’espère avoir pu vous aider avec ces indications et notre expérience sur la question.

Au placard le blazer noir et bonjour la version blanche ! J'aime beaucoup les vestes cintrées de manière générale, elles habillent et peuvent se porter (presque) avec tout. Mais là, on se concentre plutôt sur la couleur de celle-ci : blanc.

Alors personnellement, je ne suis pas fan du blanc immaculé, mais une belle veste crème ou ivoire....JE SUIS FAN . Alors comment la choisir ? La porter au quotidien ?

Crédits Photos © OH MY DEXY

Comment porter la veste blanche ?

Le blanc : mode d'emploi

Alors je vous avais déjà donné quelques conseils pour bien porter le pantalon blanc et comment adopter les chaussures blanches, il était donc temps de s'attaquer au blazer.

Je n'ai qu'un seul conseil universel à vous donner : RETROUSSEZ LES MANCHES, cela vous donnera de l'allure, mais surtout un côté plus moderne à votre look.

Comment porter la veste blanche ?
Comment porter la veste blanche ?
Comment porter la veste blanche ?

Faire son choix en fonction de sa morphologie

L'idée, c'est de se mettre en valeur et il y a des vêtements, ainsi que des coupes, pour toutes les morphologies. Si vous avez des formes, partez plutôt sur un modèle avec un peu de longueur (jusqu’aux fesses) et de fluidité.

Si vous avez plutôt la taille marquée, choisissez plutôt une veste cintrée pour mettre en valeur votre taille et plus globalement, votre silhouette. Pour nos collègues de petite taille, on opte plutôt sur une veste courte pour ne pas tasser votre silhouette, mais au contraire, l'allonger.

Et côté look ?

Pour un look de journée plutôt casual, mais néanmoins féminin, on use du combo jean, t-shirt (ou blouse, chemise) avec une paire de mocassins ou de derbies par exemple. Rentrez votre top dans votre pantalon, déboutonnez quelques boutons et le tour est joué.

Si vous allez en soirée, on sort le total look blanc qui est ultra chic et glamour. Avec un top en dentelle et un pantalon taille haute large, vous serez gagnante. Vous pouvez aussi tenter le costume pourquoi pas !

Comment porter la veste blanche ?
Comment porter la veste blanche ?

Shop my style

J'ai adopté la tenue casual par excellence, parfaite pour aller au travail par exemple et j'avais envie de vous parler de plusieurs choses. Commençons par mon jean...C'est littéralement le jean le plus confortable de tout les temps (non je n'exagère pas). Il fait partie de la gamme DENING [ DENIM + MOVING ] de la marque Pull In que vous connaissez certainement.

Le jean Dening, c'est un pantalon de haute technicité, un authentique denim garantissant une liberté de mouvement, de l'élasticité , il est à  mémoire de forme et il a été étudié pour décupler l’effet stretch. En toute franchise, je vous en parle parce que réellement, je ne me suis jamais sentie aussi bien, confortable et galbée que dans ce pantalon de l'amour.

Blazer H&M (old) - Jean PULL IN* - Tshirt TIMEZONE* - Bottines H&M (soldes)
Sac DEICHMANN* - Collier BOOHOO* - Montre ESPRIT*

Comment porter la veste blanche ?
Comment porter la veste blanche ?

Petit point maquillage dont je souhaitais vous parler également, c'est la marque Irisé Paris. Je l'ai découverte il y a peu et l'idée est Super ! Customiser sa palette en fonction de son humeur et ses besoins.

J'ai eu le plaisir de créer la mienne et c'est d'ailleurs avec elle que j'ai réalisé mon maquillage pour ce shooting. Pour en savoir plus sur la marque, je vous donne rendez-vous juste ici.

Comment porter la veste blanche ?

Comme de nombreux parents, je pense, on s'est beaucoup interrogé sur le développement et l'éveil d'un nourisson. Bien qu'elle n'ait aucune séquelle lourde liée à sa prématurité et qu'elle s'en sort très bien, elle a un léger retard psychomoteur.

Sans être des psychopathes du développement de l'enfant, on a tout de suite eu envie de la stimuler, de lui proposer des activités d'éveil et de la nourrir avec tout ce qui pourrait l'accompagner dans ses apprentissages.

Quelles activités d'eveil pour bébé

Alors que faire pour activer et nourrir l'éveil de bébé . Quels jeux et jouets choisir ? Quelles activités lui proposer ? Comment accompagner son développement psychomoteur ?

Bref autant de questions que nous nous sommes posées, alors je partage avec vous ce qu'on a mis en place pour Ava. Il n'y a rien de magique et comme beaucoup de choses, ça dépend des enfants, mais ça vous donnera peut-être des idées.

Lilliputiens et ses peluches multifonctions

Souvent, quand on pense jeux d'éveil, on a en tête le hochet, la peluche, le mobile, etc. ! Le top de l'éveil des sens, pour moi, c'est le hochet, car il stimule à la fois, la vue, l'ouïe et le toucher. Mais Lilliputiens a fait mieux : avoir dans un seul jouet, un hochet, une peluche et des activités d'éveil.

On a eu un véritable coup de cœur pour cette jolie marque belge qui est clairement au service de l'émerveillement des tout-petits. Lilliputiens est une marque spécialisée dans les jouets en tissu pour bébé et la petite bagagerie pour enfant (disponible sur La Redoute et Berceau Magique).

Jouets et activités d'éveil pour son bébé

La marque a créé différents personnages et univers, avec des jouets colorés et évolutifs. De plus, elle met un point d'honneur sur la sécurité de ces créations, qui sont conformes aux normes européennes, internationales et subissent de nombreux tests.

On a Anaïs, Marius, Nicolas et Ava est totalement fan, elle ne peut plus se passer d'eux. On se sert de ces peluches multifonctions pour stimuler ses sens, l'aider à passer du dos au ventre (en mettant les peluches à une courte distance pour qu'elle aille les chercher par exemple) mais aussi l'aider à relever son cou et aller chercher ses pieds (en attachant Anaïs à son gros orteil).

Jouets et activités d'éveil pour son bébé

Anais - 15€

Cet adorable flamant rose est une marionnette interactive qui accompagne bébé partout pour le distraire avec des jeux amusants ou lui raconter une histoire réconfortante. À la maison ou en route, elle stimule les sens et la motricité fine.

Nicolas

Nicolas est un jeu éducatif qui stimule la motricité fine et fait travailler leurs petites méninges. On y trouve plein de choses : des formes à encastrer et à reconnaître. Des textures et des sons amusants qui titillent ses sens, le miroir dans la bouche de Nicolas l’invite à des jeux rigolos et bébé peut faire ses dents sur l’anneau de dentition autour de sa patte.

Marius - 35€

Un jeu éducatif à multiples facettes qui stimule les sens, exerce les dents, amène à la découverte des sons. Bébé peut également chercher le toucan de Marius et jouer à cache-cache dans le miroir, exercer sa motricité fine avec la rondelle d’ananas à enfiler sur le nez de Marius.

Jouets et activités d'éveil pour son bébé

Transat-Balancelle Bounce and Sway de Tiny Love

Transat et balancelle, que choisir ? Ce sont des équipements indispensables à utiliser dès la naissance, et jusqu'à environ 10 mois (avant ses premiers pas quoi en gros).

C'est très utile pour libérer nos bras tout en ayant le bébé à côté, lui permettre de se détendre, se reposer, manger, mais aussi s'amuser (grâce à l'arche de jouets, parfaite pour la motricité fine).

A quoi ça sert ?

Nous n'avons pas eu à choisir entre les deux puisque nous avons eu le plaisir de pouvoir tester la nouveauté de TinyLove : Bounce and Sway, un produit qui fait transat et balancelle. Ce produit est utilisable jusqu'à 10 kg et clairement, il a changé notre quotidien ! On a adoré et Ava aussi.

Il est sans fil et dispose de nombreuses fonctionnalités : double mouvement (latéral et horizontal), balancements apaisants mais aussi ludiques, les mouvements sont totalement naturels et imprimés soit par les mouvements de bébé lui-même, soit par les parents, vibrations, une dizaine de mélodies différentes, etc.

Tout est démontable et facile à nettoyer et il y a bien sûr côté sécurité, on a un harnais de sécurité 5 points pour que bébé ne s'échappe pas.

Ava a fait ses premières découvertes sonores et sensorielles dans ce transat et ça été un pur bonheur à voir. De la voir réagir aux mouvements, aux sons, à essayer d'attraper les jouets. Je vous conseille vraiment ce produit.

Transat-Balancelle "Bounce & Sway" TINYLOVE - 160 €
Produit offert par la marque

La communication et le langage

Depuis qu'elle a 6 mois et demi / 7 mois, Ava redouble les syllabes : « bababa », « tatata »  et elle se met à babiller de plus en plus (parfois on ne l'arrête plus).

On a aussi remarqué qu'elle reconnaissait son prénom lorsqu'on l'appelait, elle réagit de suite et, est très attentive lorsqu'elle l'entend. Elle comprend aussi lorsqu'on lui dit non, bien qu'elle continue à faire ce pour quoi on vient de lui dire non.

Pour attirer notre attention, en ce moment elle pousse pas mal de cris bien stridents aussi et elle ne supporte plus non plus qu'on s'éloigne d'elle. Je me suis donc dit, que c'était le bon moment pour commencer à travailler la communication et les émotions.

La langue des signes française

C'est un sujet important pour moi, car j'ai eu le plaisir de travailler quelques années avec des enfants et adultes sourds et l'apprentissage de la lange des signes française, a été une révélation pour moi. Cette langue m'a permis d'apprendre beaucoup sur mes interlocuteurs, mais aussi sur moi.

La LSF est une langue visuo-gestuelle qui peut permettre aux tout-petits de s’exprimer et se faire comprendre avant l’arrivée du langage. Nous attendions qu'Ava reconnaisse son prénom et commence à s'exprimer pour commencer à signer avec elle, c'est-à-dire à 7 mois.

Même si les bébés ne savent pas encore parler, ils ont des choses à nous dire et la LSF est vraiment un bon moyen d'expression pour eux mais également, un moyen pour nous, d'être à leur écoute.

Avec quels signes débuter ?

À titre personnel, je suis signante, mais pour celles et ceux qui n'y connaissent rien à cette culture et cette langue, vous trouverez facilement des livres et des formations sur la question de la langue des signes avec bébé.

Pour les petits, c'est vraiment des signes simples et que pour certains, vous utilisez déjà sans vous en rendre en compte, donc vous ne devriez pas avoir trop de mal à les apprendre.

Elle n'a que 7 mois, donc je signe une petite liste de mots, qui correspondent à son âge et j'enrichirais le vocabulaire, au fur et à mesure qu'elle grandira. Et surtout, j'associe toujours mes signes à la parole et j'ai appris les signes à son papa qui lui, n'est pas signant.

Je signe uniquement des mots simples et récurrents qui sont adaptés aux bébés. Voici ma liste : oui, non, chut, dormir, maison, doudou, boire, manger, attends, c'est fini, s'asseoir, jouer, crèche, merci, encore, chaud, froid, bon, bisous, câlin, aimer, faire attention, c'est bien, bravo, gentil.

Alors, les résultats !

Plus que dans la compréhension, pour l'instant, elle essaie d'imiter mes gestes et elle observe énormément, ce qui est déjà pas mal. Alors à bientôt 8 mois, je ne m'attendais pas à ce qu'Ava signe à son tour, ça peut prendre des mois, et peut-être même qu'elle ne signera pas, mais je sais que ça va faire son chemin et que la compréhension du mot sera là.

Il faut de la patience, le langage parlé ne s'acquière pas facilement, c'est exactement pareil pour la LSF et surtout, n'oubliez pas que c'est un support pour que le bébé puisse s'exprimer, mais aussi que vous puissiez le comprendre. Je vous ferais une mise à jour de notre expérience dans quelques mois.

Les jeux de bain

Pas de bain sans jeux, c'est la tradition ! Il y a bien sûr le classique canard jaune, mais rassurez-vous, il y a beaucoup mieux pour stimuler le bébé. Pour que ce soit un moment de soin, mais aussi d'amusement, on a 4 petits animaux marins pour jouer.

En effet, Infantino a sorti Sensory, une gamme de nouveaux jouets de bains senso-arroseurs et amovibles. Leurs caractéristiques ? Ils sont interchangeables pour que le bébé puisse créer plein de petits personnages différents et ils se dévissent pour pouvoir être nettoyés facilement et éviter la moisissure.

Voilà de quoi aider bébé à développer son imagination tout en s'amusant. Bien qu'elle ne dévisse pas encore les animaux toute seule, elle s'amuse bien en nous arrosant en tout cas !

Arroseurs de bain SENSORY - 9€99
Produit offert par la marque

J'espère que ce qu'on utilise pour notre fille vous donnera des idées ou viendra compléter, ce que vous faites déjà. Et vous, que faites-vous chez vous ?

Si comme moi, vous êtes des parents parisiens, vous avez certainement vu ou au moins entendu parler de la poussette Yoyo Plus de Babyzen. Pourquoi nous n'avons pas été séduits par la Yoyo ? D'une part, elle est bien trop près du sol et la chancelière n'est pas assez haute pour protéger correctement un nouveau-né (selon moi) et d'autre part, le design est beaucoup trop simpliste, il ne nous a pas vraiment impressionnés.

Mais alors, quel choix faire ? Hé bien, la solution s'appelle LAÏKA ! Lorsqu'on a vu que Bébé Confort sortait une poussette ultra-compacte pour la ville et les transports, on s'est dit qu'on était sauvé : design élégant, dimensions parfaites pour la cabine en avion, pliage d'une main, portage à l'épaule ! Bref, sur le papier, elle nous a tout de suite fait rêver, mais alors, qu'en est-il réellement ? On la teste depuis bientôt deux mois et je vous livre notre avis détaillé !

Poussette et nacelle, offertes par la marque.

Test de la poussette ultra-compacte Laïka de Bébé Confort

Avis sur la poussette Laïka de Bébé Confort

Confort

Au-delà d'être ultra compacte, c'est surtout une poussette utilisable dès la naissance, ce qui n'est pas le cas de toutes les poussettes-cannes. Elle a une position allongée et il suffit ensuite, pour encore plus de confort, de rajouter la nacelle Laïka ou un des Cosis de la marque (ils sont tous compatibles.). L'assise est bien molletonnée et la nacelle a un vrai matelas, Ava y dormait très bien. On retrouve un joli petit cocon avec des parois hautes, qui protège bien, bébé.

Test de la poussette ultra-compacte Laïka de Bébé Confort

Utilisation / encombrement

On l'utilise surtout pour la crèche ainsi que les transports en commun. Pourquoi la crèche ? Car il y a un local à poussette, mais les parents ne sont pas vraiment respectueux de l'espace. En effet, la directrice, nous a signifié que l'idéal était de ranger la poussette pliée dans le local, mais je peux vous dire, qu'à chaque fois qu'on arrive, on a le droit aux gros mastodontes de Chicco ou Stokke, qui ne peuvent absolument pas se plier. Et vulgairement, ça saoule tout le monde.

Bien que notre poussette Stella se plie et se range aisément, elle pèse quand même son petit poids et surtout, le pliage prend un peu de temps. Le matin, quand on dépose Ava, on a besoin d'aller très vite, car on enchaîne avec le travail. Concernant les transports, on se déplace beaucoup pour des rendez-vous médicaux ou pour le blog, on a donc besoin qu'Ava soit confortable tout en ayant une poussette légère, maniable et qui ne prend pas de place.

D'ailleurs, bien qu'elle ne soit pas homologuée "bagage cabine", elle possède des dimensions qui s'en rapprochent énormément et en fonction des compagnies, elle passe comme bagage cabine (dimensions cabine : 56x45x25 cm /dimensions poussette pliée : 65.5x46.5x27 cm). Transports en commun, escaliers, trottoirs étroits et ascenseurs minuscules des immeubles parisiens, ne résisteront pas ! Laïka, c'est la poussette urbaine idéale.

Test de la poussette ultra-compacte Laïka de Bébé Confort
Test de la poussette ultra-compacte Laïka de Bébé Confort
Test de la poussette ultra-compacte Laïka de Bébé Confort

Maniabilité

La poussette est vraiment légère, utra-maniable et souple au niveau de la conduite. Elle se plie et se déplie d'une seule main en quelques petites minutes et les accessoires se rajoutent en un 2 clics. La poussette pèse 7.45 kg et peut se porter à l'épaule (il y a une anse pour cela). Elle est également compatible avec tous les sièges auto Bébé Confort et dispose en revanche, d'une nacelle spécifique (non utilisable en voiture).

Design

3 mots : moderne, tendance et classe.

Rapport qualité-prix

Le prix conseillé pour le trio (Poussette Laïka, nacelle Laïka, siège-auto Citi) est de 520€. Pour comparer, la poussette Yoyo Plus de Babyzen est au prix conseillé de 600€ (poussette et chancelière): tout est dit.

Quelques détails techniques

  • Grand canopy extensible
  • Assise inclinable sur plusieurs positions
  • Repose-pieds ajustable
  • Habillage pluie inclus
  • Harnais de sécurité 5 points
  • Barre de maintien amovible
  • Anse
  • Panier inclus
  • Système de freinage centralisé
  • Housse amovible et lavable
  • Finitions en simili cuir pour le guidon et la barre de maintien
  • Large choix de coloris tendance
Test de la poussette ultra-compacte Laïka de Bébé Confort
Test de la poussette ultra-compacte Laïka de Bébé Confort
Test de la poussette ultra-compacte Laïka de Bébé Confort
Test de la poussette ultra-compacte Laïka de Bébé Confort

Alors, on en pense quoi ?

Clairement, on est conquis en tout point. Côté style, on est totalement fan de son look élégant et moderne. Pour le pliage et dépliage, il n'a jamais été simple de manipuler une poussette ! Exemple : je la plie et la déplie avec Ava dans les bras donc clairement, c'est EASY.

En bref, elle est légère, pratique, ultra-maniable, stylée et le rapport qualité-prix est encore une fois, bluffant. C'est un produit d'une grande qualité et si vous vivez dans une grande métropole, elle va tout de suite vous séduire ! Avoir une poussette de la naissance à 3.5 ans, ultra-compacte et avec tout le confort d'une grande : on signe tout de suite.

Le seul bémol : le siège n'est pas réversible donc le seul moyen d'avoir notre bébé face à nous, c'est avec le cosi ou la nacelle.

Note : 9/10

Merci à Bébé Confort pour ce superbe cadeau.

Test de la poussette ultra-compacte Laïka de Bébé Confort

La crapule a de nouveau donné son corps à la science en testant les couches Lotus Baby Touch. Surprise ! Oui, Lotus fait des couches. Vous ne saviez pas ? Honnêtement, moi non plus alors lorsque la marque m'a contacté, la curiosité a pris le dessus.

Lotus est clairement identifiable pour le papier toilette, les mouchoirs, les cotons, etc. et la marque a décidé d'élargir sa gamme avec les couches, en prônant ce qui a fait son succès : la douceur et l’absorption.

Ces couches sont en vente dans les grandes surfaces et la marque propose une gamme très large et complète de 14 produits composée de : couches classiques, couches-culottes, lingettes et cotons .

Plus d'informations

Avis et test des nouvelles couches Lotus Baby Touch

Lotus Baby Touch : que valent les couches ?

Lotus Baby s’engage pour l’environnement en recherchant constamment de nouveaux matériaux et de nouvelles formes de design, plus pratiques, confortables et respectueuses de l’environnement. Les caractéristiques des couches sont :

  • La certification FSC : les fibres certifiées FSC contribuent à la protection des forêts aussi bien environnementalement que socialement.
  • Matériaux ultra-doux, à l'intérieur et l'extérieur.
  • Ultra-absorption, jusqu'à 12h de protection et confort.
  • Barrières anti-fuites ultra douces.
  • Taille élastique, pour s'adapter à la morphologie de chaque bébé, pour que bébé soit confortable et libre de ses mouvements.
  • Testées dermatologiquement et sans lotion.
Avis et test des nouvelles couches Lotus Baby Touch

Notre avis

On aime beaucoup ! Les barrières anti-fuites sont très efficaces, Ava a parfois des selles débordantes et franchement à ce niveau-là, ces couches sont les meilleures qu'on a testées. La taille élastique, c'est également un énorme bon point, car de fait, la couche épouse bien le corps d'Ava malgré le fait qu'elle grandisse et prenne du poids.

La tranche de poids est quand même large donc c'est vraiment bien, d'avoir une taille qui s'adapte. Ava semble vraiment être bien dedans, elle n'est pas serrée et peut gigoter comme elle veut (c'est son passe-temps favori de pédaler dans le vide avec ses jambes). Si je devais les comparer aux couches Lillydoo, je les passerais devant, en raison des barrières anti-fuites et de la taille élastique.

Après, le gros plus de Lillydoo, c'est la composition de la couche qui est totalement clean (plus d'informations dans mon article sur le sujet) mais Lotus Baby, n'utilise aucune matière nocive. Aujourd'hui, à la maison, on achète les deux : Lillydoo pour la maison et Lotus Baby pour les sorties. Côté lingettes, l'odeur est douce et le paquet se ferme, ce qui est pratique pour les emporter partout dans nos déplacements.

Avis et test des nouvelles couches Lotus Baby Touch
Avis et test des nouvelles couches Lotus Baby Touch
Avis et test des nouvelles couches Lotus Baby Touch

Conclusion

On a eu une vraie belle surprise avec les couches Lotus Baby Touch et je vous conseille fortement d'essayer. Le rapport qualité-prix est bon (Exemple : 14 € le paquet de 44 couches en taille 3) et les couches sont d'une efficacité redoutable. Vous saviez que Lotus faisait des couches vous ?

Avis et test des nouvelles couches Lotus Baby Touch

Ma grossesse a été un moment inoubliable, même dans la difficulté, parfois la douleur et l'inquiétude, j'en garde un souvenir impérissable. Tous les moyens étaient bons pour prendre soin de moi (bien que je pense que je ne l'ai pas assez fait), j'avais repéré quelques boxs, mais je ne sais pas pourquoi, je n'ai pas sauté le pas ! Néanmoins, ça m'aurait fait plaisir d'en recevoir une en cadeau par exemple, alors aujourd'hui j'avais envie de vous parler de la box grossesse lancée par Doctissimo.

Une box pour se chouchouter et préparer l'arrivée de bébé

Je pense que vous connaissez le site Doctissimo, véritable bible en matière de santé, bien-être et beauté ! Le site se diversifie et a créé une box dédiée à la grossesse et qui porte d'ailleurs très bien son nom : " 9 mois inoubliables ".

La box qui vous suit durant toute votre grossesse

L'idée ? Accompagner les futures mamans tout au long de leur grossesse, avec des produits de qualité, mais aussi des informations et conseils sur la grossesse. J'ai eu le plaisir de recevoir la box du dernier trimestre, c'est celle qui se rapproche le plus de moi, car bien que j'ai accouché, je suis encore dans les conséquences de la grossesse et il y a des choses qui servent toujours. De fait, je vous livre mon avis sur cette box " 9 mois inoubliables " de Doctissimo.

Comment ça fonctionne ?

Il y a une box par trimestre de grossesse. Deux possibilités s’offrent à vous : choisir une box individuellement ou bien choisir de vous abonner pour recevoir toutes les box (ou 2 box si vous en êtes déjà à votre second trimestre de grossesse). Chaque trimestre, vous pourrez donc recevoir un coffret, remplit de produits et conseils pratiques, adaptés à votre stade de grossesse. Vous avez également la possibilité d'offrir une box ou un abonnement, à une femme de votre entourage par exemple.

Que contient la box ?

Par rapport au contenu, une box contient 10 produits (beauté, gourmandises, accessoires malins, produits pratiques, conseils pour préparer l’arrivée de bébé) , ainsi qu'un " menu ", c'est-à-dire un livret avec des articles, des astuces mais aussi le détail des produits qui se trouvent dans le coffret.

Cette boîte est vraiment très bien faite ! J'ai trouvé que chaque produit était utile et bien pensé pour cette période de la grossesse, comme une check-list pour la valise de amternité. Le truc vraiment sympa, c'est qu'il y a des produits que l'on peut utiliser après l'accouchement aussi comme le soin intime, la ceinture pour le dos ou le thé. Ça vaut vraiment le coup et c'est un cadeau très sympa à offrir, si vous n'avez pas d'idée de présent, pour une femme enceinte.

Doctissimo a lancé sa box grossesse
Doctissimo a lancé sa box grossesse
  • Ensemble naissance (bonnet, chaussons et moufles) : pour accueillir bébé dans ces premières heures de vie,
  • Snack aux fraises URBAN FRUIT (100% naturel) : pour se faire plaisir sans culpabiliser lorsqu'une envie de gourmandise nous prend,
  • Soin intime bio MATERNOV : pour protéger notre intimité durant la grossesse,
  • Thé bio ALVEUS : faible en théine et caféine ! Parfait pour nous donner de l'énergie,
  • Eau thermale de Jonzac LEA NATURE : un petit brumisateur pour nous soulager en salle de travail,
Doctissimo a lancé sa box grossesse
Doctissimo a lancé sa box grossesse
  • Ceinture pour le dos : pour soulager les douleurs dorsales, car le bébé commence à faire son petit pesant de cacahuètes,
  • " Tout savoir pour s'occuper de bébé " : un petit livre pour répondre à nos questions sur l'arrivée de bébé,
  • Kit d'empreintes écologique ZEBIO : pour réaliser les empreintes de bébé et garder un souvenir de son enfance,
  • Agrandisseur de pantalon : car le ventre s'arrondit vite et on n'a pas forcément envie de racheter une garde-robe complète,
  • Crème pour les mains DOCTISSIMO : pour les petites sécheresses cutanées liées à la grossesse
Doctissimo a lancé sa box grossesse

Comment s’abonner ?

Rien de plus simple ! Rendez-vous en ligne sur box.maman de Doctissimo pour vous inscrire. Vous allez ensuite pouvoir créer et compléter votre profil pour recevoir la box correspondant à votre stade de grossesse. Choisissez ensuite votre formule : recevoir une seule box sans engagement (49,90 € la box) ou s’abonner pour recevoir un box par trimestre (39,90 € la box).

La box est bien sur livrée à domicile et pour faire un cadeau, il vous suffira de cliquer sur l’onglet "Offrir". Pour couronner le tout, vous allez pouvoir bénéficier de 10 euros de réduction sur une box seule ou un abonnement, avec le code : SOPRANE10 .

Concours

Pour avoir un petit plaisir durant votre grossesse, Doctissimo et moi, on vous propose de gagner la box qui correspond à votre stade de grossesse. Pour participer, c'est tout simple :

Le concours débute immédiatement et jusqu’au 27 mars. Il est entièrement gratuit et ouvert à la France Métropolitaine. Si le(ou la) gagnant ne répond pas sous 24H, un nouveau tirage au sort sera effectué. Bonne chance à tout le monde !

Merci à Doctissimo de me permettre, de vous offrir ce petit cadeau !

J'ai longtemps réfléchi à cet article, je ne savais pas par où commencer, je ne savais si j'y arriverais. Au départ, je voulais le faire en vidéo pour que ce soit moins long pour vous et en fait, c'était trop dur, alors je prends la plume, avec l'envie de tourner une page et l'idée que peut-être, ça aidera certaines et certains d'entre vous.

La prématurité

Il y a 4 mois, on accueillait notre crapule, comme on l'appelle affectueusement. 4 mois maintenant que notre vie a été chamboulé par l'arrivée de ce petit coeur. Je reprends le travail dans 15 jours et cela a fait remonter pas mal d'angoisses, ça m'a donc semblé être le bon moment pour évoquer tout ça ici, bien que je ne rentrerais pas dans les détails.

Chaque année, c'est près de 60.000 enfants qui naissent prématurément en France, soit plus de 8 % du total des naissances. Une naissance prématurée est une naissance qui survient globalement à moins de 8 mois. Est prématurée, toute naissance qui survient avant 37 semaines d'aménorrhée (SA), soit 35 semaines de grossesse.

Au sein de cette prématurité globale, il faut distinguer : la prématurité moyenne, de 33 à 36 SA + 6 jours (85 % des naissances prématurées), la grande prématurité, de 28 à 32 SA + 6 jours (10 % des naissances prématurées et c'est le cas de ma fille) et enfin la très grande prématurité, de 24 à 28 SA (5 % des naissances prématurées). Ava est née à 32 SA, soit le 1er jour du 8ième mois (le terme était prévu le 5 janvier et elle est née le 5 novembre). Elle pesait 1.75 kilos pour 38 cm.

Accouché d'un enfant prématuré : comment le vit-on ?

Je me sens coupable

Je repense à son arrivée, son parcours, les jours qui ont précédé mon accouchement prématuré et je me rends compte du chemin parcouru sur mon sentiment de culpabilité, qui est encore un peu présent. Pourquoi ? Parce que j'aurais aimé qu'elle n'entre pas dans la vie de cette manière-là, je m'en veux de lui avoir fait vivre un début de vie si difficile, j'ai l'impression de ne pas avoir été à la hauteur, de ne pas avoir su contrôler mon corps, de ne pas avoir été en capacité de la protéger et la garder au chaud...un mois de plus aurait suffit.

Sa naissance, a été un moment de stress, d'inquiétude intense et totalement surréaliste. Elle est née à 23h11 et ma première vraie rencontre avec elle, ça été à 3h du matin. Impossible de distinguer son visage, car elle avait un masque respiratoire, on ne pouvait la toucher qu'à travers des vitres, ses mains disparaissant sous les bandages et les perfusions. Cette première rencontre avec elle me hante encore... Elle paraissait si fragile, cela semblait si dur pour elle, j'aurais tout donné pour la sortir de là et être à sa place.

S'en est suivi un mois et demi d'hospitalisation, avec une semaine en couveuse, un mois avec une sonde gastrique, sans compter tous les soins quotidiens et examens. Notre vie, notre quotidien, régler comme du papier à musique avec une seule envie : ne pas la quitter, être présent, la soutenir.

Accouché d'un enfant prématuré : comment le vit-on ?
Accouché d'un enfant prématuré : comment le vit-on ?

Était-ce à prévoir ? Alors en fait, un jour, je suis allé à la maternité pour une visite de routine et on me dit qu'on me garde : col raccourcit, contractions régulières, mais je ne les sentais pas, manque de fer et là, on vous dit que vous êtes en MAP (menace d'accouchement prématuré). C'était parti pour 3 jours d'hospitalisation et injections de corticoïdes pour l'aider à se développer si elle venait à sortir durant mon hospitalisation ou les quelques jours qui suivent.

Cet épisode, c'était 15 jours avant que j'accouche, 15 jours où j'étais totalement alité, où j'ai respecté les consignes à la lettre. Deux jours avant, la sage-femme me disait que ça allait mieux, que je ne risquais pas d'accoucher de sitôt, alors on commençait à se détendre un peu, mais ça n'a rien changé.

Je peux vous assurer qu'en arrivant à l'hôpital, le chéri et moi, on était à cent lieues d'imaginer que j'accoucherais ce jour-là (on était peut-être dans le déni aussi hein lol). Elle voulait nous voir, elle était pressée de faire son entrée, d'être avec nous. Mais il m'arrive quand même parfois, de refaire le monde en repensant à tout ça :

  • Et si j'avais arrêté le travail plus tôt ?
  • Et si je ne m'étais pas baissé pour passer la serpillière ?
  • Et si j'avais écouté les douleurs de mon corps ?

Oui, on en viens à se poser tout un tas de questions, plus ou moins rationnelles, on cherche à trouver la source, mais tout cela reste un mystère, il ne reste que l'inquiétude et la souffrance. Est-ce que tout cela serait arrivé quand même ? Probablement que oui.

Plusieurs facteurs peuvent influencer le risque d'accoucher avant terme, mais il peut aussi arriver d'accoucher prématurément sans causes établies. Après l'accouchement, j'ai interrogé les professionnels qui m'ont suivi, accouché et se sont occupé de ma fille à la naissance : après examens, ils m'ont assuré que ma responsabilité n'était pas engagée, qu'elle voulait juste sortir.

J'ai eu du mal à l'entendre car je suis très terre-à-terre. Pour moi, il y avait forcément une explication logique, quelque chose que j'avais dû faire même de façon inconsciente. J'avais besoin de comprendre, mais ce ne sera jamais le cas, c'est arrivé et c'est tout.

Accouché d'un enfant prématuré : comment le vit-on ?
Accouché d'un enfant prématuré : comment le vit-on ?

Me pardonner

Aujourd’hui, elle va bien et ne gardera aucune séquelle importante de sa prématurité. Alors oui, elle est plus suivie médicalement que la moyenne, elle est plus fragile, mais elle évolue super bien, elle a rattrapé sa courbe de poids et taille. Elle rit aux éclats, tient sa tête, commence à tenir quelques secondes assise. Elle saisit les objets, remet sa sucette dans sa bouche, fait des câlins. Elle est éveillée et ne cesse d'observer ce qui l'entoure.

Elle va bien, alors je me dit que je doit avancer pour elle, pour moi, pour nous. Je dois réussir à me pardonner et j'y travaille tous les jours. La prématurité ne fait pas de moi, une mauvaise maman, cette épreuve nous a appris beaucoup en tant que parents, en tant que couple. Mais surtout cette petite fille est incroyable, elle nous a tant donné : de la force, du courage, de l'optimisme, elle nous a tenu à bout de bras.

On ne l'a pas quitté, tous les jours, on était là, à l'hôpital, à ses côtés pour l'aider à apprendre à manger, l'apaiser, lui sourire, la soutenir. Aujourd’hui, on l'accompagne dans son développement, son éveil, sa motricité, son alimentation pour qu'elle comble le petit retard qui lui reste. On est heureux, tellement heureux de l'avoir dans notre vie, on se dit que finalement, c'est son histoire et on la partagera avec elle quand elle sera en capacité de comprendre.

Finalement, je pense que ça la rendra plus forte et nous aussi. On avance dans le futur avec sérénité, mais surtout beaucoup de fierté. On est tellement fiers de la petite fille qu'elle devient, elle nous donne tellement d'amour. On n'oubliera jamais cette étape dans notre vie, mais quand on la regarde, on se dit que s'il n'y avait pas d'autre choix que d'en passer par-là, pour vivre quelque chose d'aussi merveilleux, alors on l'accepte. On l'a enfin avec nous, à la maison et on hâte d'avancer dans la vie avec elle.

Un grand merci à l'équipe du service de néonatologie de l'hôpital Robert Debré qui a été fantastique, nous a écouté, consolé, rassuré, a accueilli notre peur dans les mauvais moments, mais qui surtout, nous a aidés a créer du lieu avec notre fille et a embrassé pleinement notre rôle de parent. Merci également à toutes les personnes qui nous ont soutenu et épaulé dans cette période difficile et pour finir, merci à la permanence psychologique de l'association SOS Préma, qui a su m'écouter quand j'en avais besoin.

N'hésitez pas à me poser des questions en commentaires si vous souhaitez avoir des réponses ou explications plus précises.

Ava, tu es une guerrière et notre plus beau trésor.

Accouché d'un enfant prématuré : comment le vit-on ?
Accouché d'un enfant prématuré : comment le vit-on ?

Ma nouvelle passion dans la vie ? Tester des poussettes ! Plus sérieusement, choisir sa poussette ne doit pas être fait à la légère alors si je peux vous aider, en éclairant votre lanterne, je suis la plus heureuse. Des poussettes, il y en a pour tous les goûts, tous les modes de vie et tous les budgets et aujourd'hui, je vais vous décrypter la poussette Chrome de Joie.

Taille, poids, maniabilité, tout doit être passé au crible. Je vous avais déjà parlé de notre poussette mi-ville, mi-campagne juste ici, on l'adore et on a eu un vrai coup de cœur pour elle, mais vous avez été nombreuses à me demander mon avis sur des poussettes un peu plus compactes et la Chrome de Joie, rentre dans cette catégorie. Je l'ai testé durant plusieurs semaines et je vous livre mon avis détaillé !

Crédits Photos © GAELLE PHOTOGRAPHIE

Test et avis de la poussette Chrome de JOIE

Avis sur la poussette Chrome de Joie

La poussette Chrome de Joie est une poussette citadine, compacte et tout-terrain. Elle est réversible (dos à la route et face au monde), utilisable dès la naissance jusqu'à environ 15 kg. Elle est disponible en duo (avec le siège-auto) ou en trio (avec la nacelle). On a eu un coup de cœur pour son design épuré, simple et élégant !

Confort

C'est ce qui m'a gêné et déçu, il est indiqué que l'assise est moelleuse et molletonnée, mais je ne trouve pas que ce soit le cas. Lorsque l'on touche le dossier, on sent directement l'armature de la poussette, l'épaisseur est vraiment légère et bien qu'elle soit utilisable dès la naissance, je n'aurais jamais mis ma fille dedans à la naissance.

Aujourd'hui, elle a 3 mois et je trouve que l'assise n'est vraiment pas faite pour un nouveau-né, c'est plus adapté à partir de 6/7 mois selon moi. Maintenant, le positif, c'est le fait qu'il y ait 3 positions d’inclinaison du dossier (dont la position allongée, mais pas totalement), ce qui permet d'avoir quand même de l'amplitude, mais pour une utilisation avec un nourrisson, j'aurais commencé avec le cosi uniquement, qui lui est réellement confortable, molletonné et cocoonant.

Test et avis de la poussette Chrome de JOIE

Utilisation / encombrement

Gros point positif : elle se plie d'une seule main et avec l'assise (quelle que soit son orientation). Nous avons la coque Gemm (2 sont compatibles : Gemm et i-Gemm) et elle s'installe en un clic sur le châssis avec les adaptateurs. Le montage de la poussette est vraiment hyper simple, il ne m'a pas fallu plus de 20 minutes pour la monter.

Elle ne prend pas énormément de place, mais ne tient pas debout une fois pliée, donc c'est parfait pour le rangement dans un coffre, mais à la maison, c'est un peu compliqué, sauf si vous avez des renfoncements chez vous, un garage ou une cave.

Test et avis de la poussette Chrome de JOIE
Test et avis de la poussette Chrome de JOIE
Test et avis de la poussette Chrome de JOIE

Maniabilité

La poussette est vraiment légère, utra-maniable et souple au niveau de la conduite, pour une utilisation quotidienne, c'est vraiment parfait. Le guidon est réglable en hauteur, il y a un système de verrouillage des roues (pour les roues pivotantes ou fixes) et les suspensions des roues font bien leur travail, on est bien sur une poussette tout-terrain.

Quelques détails techniques

Test et avis de la poussette Chrome de JOIE
Test et avis de la poussette Chrome de JOIE
  • Habillage pluie inclus (pour la poussette uniquement),
  • 3 positions d’inclinaison du dossier, réglable d’une main,
  • 2 positions d’inclinaison pour le repose-jambes,
  • Suspension sur toutes les roues,
  • Blocage des roues avant,
  • Frein au pied centralisé,
  • Guidon ajustable à toutes les tailles,
  • Pliage compact avec l’assise quelle que soit son orientation,
  • Capote extensible avec fenêtre pour voir bébé,
Test et avis de la poussette Chrome de JOIE
Test et avis de la poussette Chrome de JOIE
  • Panier XXL facilement accessible
  • Démontage facile des roues,
  • Harnais 5 points avec protections moelleuses
  • Barre d’appui amovible et assise réversible,
  • Conforme à la norme EN 1888-2012,
  • Déplié (larg. x haut. x long.) en cm : 56 x 102 x 91 cm,
  • Plié (larg. x haut. x long.) en cm : 56 x 26 x 81cm,
  • Poids de la poussette : 11.800 kg
  • Disponible en 2 coloris,
  • Utilisable dès la naissance grâce à sa position allongée,
Test et avis de la poussette Chrome de JOIE

Qualité / prix

Le prix conseillé est le suivant : 320 € pour la poussette seule, 430 € pour le duo (coque Gemm) et 600 € pour le trio (coque + nacelle). Un tarif tout à fait raisonnable pour les prestations offertes.

Alors au final ?

Elle remplit beaucoup de critères importants : maniabilité, adaptabilité, prix, style, mais je reste mitigé sur le confort, je n'ai pas été convaincue à 100%. Elle est solide et facile à utiliser quelles que soient les circonstances. Le siège-auto est très bien, facile à installer, ultra-confortable et adapté aux petits gabarits également.

En définitive, je vous la recommande si vous prenez souvent les transports, car elle est très légère, il en va de même si vous avez un petit appartement, elle ne prend pas trop de place donc niquel pour le rangement. Le petit bémol, c'est le confort de l'assise qui pour moi n'est pas optimal pour un nouveau-né, à ce moment-là, pour le début, il vaudra mieux utiliser le cosi.

J'espère que cette petite revue vous aura intéressé et si vous avez des questions spécifiques à laquelle vous ne trouvez pas de réponse dans l'article, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire.

Note : 7/10

Test et avis de la poussette Chrome de JOIE