Je reviens aujourd’hui avec la suite de mon témoignage concernant l’opération de chirurgie bariatrique que j’ai subie, il y a maintenant un peu plus de deux mois. Pour celles, et ceux qui n’ont pas suivi les épisodes précédents, je vous explique toute mon histoire avec mon poids dans un post précédent et dans un autre, je fais le bilan des premiers 15 jours.

Qu’en est-il 2 mois plus tard ?

Ça fait légèrement plus de deux mois et je dois admettre qu’ils sont passés à une vitesse folle, en fait je ne m’en souci pas du tout, la vie suit son cours. Vous êtes plusieurs à me contacter en privé, notamment sur Snapchat pour échanger sur la chirurgie, me livrer votre témoignage personnel, mais aussi sur la santé et le bien-être en général et je suis toujours ravie de pouvoir vous répondre.

L’alimentation

La nourriture n’a jamais été une amie ou une alliée pour moi, ça a toujours été source d’angoisse, mais mon rapport à celle-ci a bien évolué. Je me suis   habituée au nouveau fonctionnement de mon estomac, je le vis vraiment très bien et sans aucune frustration.

L’opération m’a permis de changer mon regard sur la nourriture et de réellement modifier mes habitudes alimentaires, car oui, manger sain ça fait du bien à mon corps et à mon esprit.

Je n’ai jamais manger énormément mais j’ai toujours mangé de façon désordonnée et en fonction de mes émotions, j’avais donc vraiment besoin de remettre de l’ordre dans tout cela, mais contrairement à ce qu’on pense, c’est plus un problème mental qu’alimentaire. Sachant que je ne peux manger que quelques grammes par repas, je n’ai clairement pas envie de les polluer avec de la malbouffe.

Obsédées par les calories ? Absolument pas, je vérifie vite fait sur l’étiquette que je ne suis pas en train de m’enfiler l’équivalent de 2 boites de sucres ou de bouteilles d’huile, mais je ne me stresse pas. Par contre effectivement, j’ai arrêter les sodas, les sucreries, tout ce qui est trop gras mais ça, c’est pas surprenant, c’est logique tout simplement.

Les bonnes habitudes sont là, mon état d’esprit est bon du coup, je fais automatiquement les bons choix et surtout, je ne me prive pas. J’ai envie de chocolat ? Hé bien, j’oublie les kinders et je prends des galettes de mais nappées de chocolat au lait (grosse tuerie). J’ai envie d’un Oasis ? Je passe plutôt des fruits et légumes à la centrifugeuse, c’est aussi sucré, mais avec du bon sucre naturel. Tout est une question d’adaptation.

Le poids et les bienfaits de l’opération

Je sors, je vis, je fais la fête jusqu’à 4h du matin, je suis toujours moi, mais en meilleur forme, en meilleur santé. Les premières semaines, je n’étais pas convaincue de ma décision, j’avais peur, j’avais mal, j’étais épuisée, mais aujourd’hui, je peux le dire, j’ai pris la meilleure décision de ma vie.

Le jour de l’opération, je pesais 117 kg, aujourd’hui à 2 mois et 11 jours de l’opération, je pèse 97 kg (soit 19kg en moins). Je me sens bien, tellement bien, je me sens en vie.

Mes problèmes de dos ont clairement diminué, voir disparu, je respire normalement enfin, je fais des vraies nuits de sommeil complète. Ça me fait un bien fou, de sentir que je reprends le contrôle de ma santé.

Par rapport à la faim, je n’ai toujours pas faim. Je n’ai pas l’envie ou le besoin de manger, je le fais, c’est tout ! À heure fixe et ça me va très bien comme ça. Niveau hydratation, les 1,5 L que j’avais du mal à boire, je les bois sans soucis désormais..

Le sport

Je ne vais pas mentir, c’est dur, très dur. La reprise a été très compliquée et laborieuse, moi qui allais souvent en salle, même toute seule, clairement là, je n’ai pas envie, je n’ai pas cette motivation. Du coup, je ne fais pas autant de sport que je voudrais, je n’en fait qu’une à deux fois par semaine pour l’instant, ce qui n’est pas assez.

Heureusement, je vais désormais être accompagnée par un coach sportif et vous allez pouvoir, vous aussi, en profiter. Je sais que les articles sport vous plaisent beaucoup donc ça va être l’occasion de vous en proposer plus.

Le point négatif, c’est la peau. Alors rien de catastrophique, mais au niveau des bras, ça commence vraiment à être compliqué et il n’y a que le sport qui peut me sortir de là, hors de question que je fasse de la chirurgie esthétique. Je sais ce qui me reste à faire.

Mes conseils

N’écoutez pas les mauvaises langues et faites ce qui est bon pour vous, quoi que ce soit. Prendre soin de soi n’est pas une honte, c’est l’inverse qui est criminel. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à me laisser un commentaire, je ne suis pas médecin, mais j’espère que mon témoignage pourra être utile à celles, et ceux qui en ont besoin.

Author

Nathalie Njikam est la créatrice du blog Crazy Soprane depuis 2014. Elle y publie régulièrement ses looks, ses conseils de style et morphologie, ses découvertes beauté, ses récits de voyage et bonnes adresses à Paris. Mais ici, on parle aussi body positive, bien-être, santé et estime de soi, mon crédo: « la différence est un cadeau » .

22 Comments

  1. Bah écoute plutôt bien mis à part les bulles qui me font bien mal et les prefs qui se sont mises à diffuser en dehors de la veine (ça m’a fait une jolie main de Hulk). Hier j’avais super faim aujourd’hui ça va mieux vu que j’ai le droit à l’eau et demain bouillon. Miam.

  2. Hello,

    J+3 je passe au régime verre d’eau. Boire de l’eau n’a jamai été aussi bon ahah.

  3. 2 piqures par jours pendant 2 mois ? mais pendant combien de temps et pour quoi faire ? Je ne sais comment passer en mode privé su cela devient trop perso comme questions.

  4. J’ai la même sensation : que je ne survivrai pas ou qu’il y aura des complications. Je ne bois pas d’alcool ni ne fume donc ça aide. Pour te dire j’ai même une de mes collègues qui m’a offert une peluche pour me soutenir. Mais bon faut relativiser même si là à 4 jours de l’intervention je fais pas du tout la fière et puis c’est pas comme si d’autres personnes de mon entourage y avait eu recourt. Je suis la seule et je me sens seule. ?

    • C’est normal , vraiment . Moi j’ai eu ma chance d’être hyper entourée par ma mere, mes frères et sœurs et mes meilleurs amis qui même si ne comprenait pas toujours, on été super présents avant et après . Tu peux me donner ton numero de telephone par mail si tu veux, je serais ravie de te soutenir . C’est pas évident et l’après est compliqué . En tout cas moi j’ai pas super bien vécu les deux premiers mois.

      • Ah bon pourquoi cela ? Perso je suis entourée mais les gens ne savent pas trop quoi dire…

        • Oui c’est vrai que c’est pas toujours facile de savoir quoi dire. Principalement à cause de la douleur, des 2 piqures journalières , du fait de ne manger que liquide et je me sentais seule, les cicatrices étaient douloureuses . J’avais un petit coup de mou.

  5. Bonjour Nathalie,

    En phase de questionnement pré-op je suis tombée sur ton blog et ton expérience avec la sleeve. En la lisant,
    je m’y suis quelque peu retrouvée (sauf pour le handball, je suis plutôt running et natation). Je trouve cela très intéressant mais aussi rassurant de trouver des avis actuels sur la chirurgie bariatrique. Je vois sur tes photos que les kilos font de toi un belle plante (sur moi ça fait plus videur de boîte de nuit 176cm 112kg).

    Je vais me noter l’adresse de ton blog pour suivre ton expérience.

    Merci de ton témoignage.

    Hélène

    • Bonjour Hélène, merci beaucoup pour cet adorable commentaire. N’hésite pas à me questionner ou à discuter avec moi en privé dans ton parcours. Je t’aiderais et te ferais part de mon ressenti avec plaisir !

      • Bonsoir Nathalie,

        Comment as tu vecu le pré op ? Envie de manger tout ce que tu ne pourrais plus manger après ?

        Hélène

        • Bonjour Helene, j’ai tres bien vécu LE pre op, en fait j’avais hâte donc j’étais sereine. Pas de réaction particulière avec la nourriture car je n’ai jamais manger à outrance donc non j’ai mangé normalement, assez tot car je devais être à jeun. Juste 2 jours avant, j’ai pris Mon dernier verre de vin. Voilà

      • Bonjour Nathalie,
        A l’évidence mon dernier commentaire n’a pas été enregistré. As tu eu des complications depuis ton opération ? Comment as tu vécu le pré op ?

        • Je n’ai eu aucune complications ! Quelques vertiges , une fois un vomissement car j’ai mangé trop vite mais sinon zéro complications! Et j’ai repondu à ton commentaire précédent 🙂

      • Oui je viens de voir cela merci :). A jeun deux jours avant ont ne m’a pas dit cela. En fait on m’a rien dit jusque que je rentrais la vieille de l’opération mais je n’ai reçu aucune consignes particulières. Je fait rire les gens car je suis assez anxieuse, c’est pas facile à vivre mais j’ai hâte.

        • C’est normal que tu sois anxieuse. Moi j’étais pas du tout stressée mais le jour même j’ai pleuré comme une bébé, l’angoisse est monté et j’avais dans l’idée que je survivrais pas. Alors moi on m’a dit à jeun juste la veille c’est à dire de pas manger a 23h quoi. Apres moi j’ai pris de l’alcool de jour avant car j’avais peur que la veille Ca ne s’évacue pas assez vite . Les consignes varient mais moi on m’a juste dit, à jeun la veille et raser au niveau du pubis, c’est tout.

Hâte de lire votre avis