Dans cette nouvelle série voyage, on vous emmène en République Dominicaine. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas ce pays, il a été découvert par Christophe Colomb et partage avec Haïti, la mythique île d’Hispaniola.

Véritable trésor des Caraïbes dans lequel j’ai eu la chance de séjourner durant deux semaines et dont je suis revenu il y a quelques jours. J’ai la tête encore remplie de cet endroit magique, de ces moments de découvertes, de partages et de souvenirs incroyables, suspendus dans le temps.

C’est une île bordée par des centaines de kilomètres de plages de sable blanc, mais il n’est pas représenté uniquement par les cocotiers, la bachata et les cocktails. C’est également les campagnes et plages vierges de touristes, les villages de pêcheurs isolés dans des criques, les îles, les montages, c’est absolument sublime.

maison-locaux-las-terrenas-republique-dominicaine

République Dominicaine: Las Terrenas

La capitale est Saint-Domingue, elle fait partie des villes les plus connues et touristiques du pays avec Punta Cana. Pour ma part, j’étais à Las Terrenas, une ville côtière située à 2h de voiture de Santo Domingo dans la province de Samaná.

Ça été une chance d’être loin des hordes de touristes. Il y en avait évidemment, mais ce petit village est encore préservé de la folie des grandes villes et regorge d’endroits uniques. Voilà donc quelques conseils pour préparer votre départ au mieux et arriver sur place serein.

drapeau-republique-dominicaine

Infos utiles

Il y a un décalage horaire de 6h en moins, la langue nationale est l’espagnol (mais c’est un espagnol un peu patois) et la monnaie, c’est le peso dominicain (1€=50 pesos). Munissez-vous d’un anti-moustique puissant (je me suis fait attaquer très durement et ça été douloureux et agaçant), il faut en appliquer à intervalles de 4h environ.

Prévoyez 10€ ou 10$ pour entrer dans le pays. En arrivant à l’aéroport, avant de passer à la douane, vous allez devoir payer ce droit d’entrée, un genre de visa touriste. Partez avec de l’espère que vous allez changer sur place, c’est plus pratique.

La vie est peu chère en République Dominicaine, profitez en, pour faire vos courses dans les petites boutiques de la ville, chez les locaux. Ils ont un vrai savoir-faire, ça les fait vivre, ça ne coûte rien et les produits sont de qualités (Exemple: 13 fruits de la passion = 100 pesos soit 1€ chez un petit primeur).

maison-las-terrenas-republique-dominicaine

Avion

L’essentiel est de prendre son billet d’avion très à l’avance et de l’acheter sur internet, pour faire un maximum d’économie. Nous avons acheté nos billets en décembre, pour un départ en août et il a coûté 650€ (taxes et frais de dossiers inclus) .

Nous avons pris un vol avec une escale de 2h, au final le vol a duré 9h. Skyscanner est l’un des sites les plus fiables, c’est ce que j’utilise pour tous mes voyages.

samana-republique-dominicaine-las-terrenas

Hébergement

J’ai eu de la chance, puisque nous avons une villa familiale à Las Terrenas, je ne me suis donc pas préoccupée de cet aspect. Néanmoins, si vous partez pour la première fois et que vous ne connaissez personne sur place, le mieux reste l’hôtel ou encore Airbnb .

rue-las-terrenas-republique-dominicaine

Les déplacements

Je vous conseille de louer des quads sur place, ils sont fréquemment utilisés pour les déplacements, les courses. Si vous êtes nombreux optez plutôt pour la voiture, les routes sont assez escarpées et sauvages donc c’est primordial. Pour tout ce qui est soirées, ballades en ville, il y a le taxi ou moto-taxi, très pratique et peu onéreux.

santa-barbara-samana-republique-dominicaine
Alors ready to go? Personnellement, j’y retournerais bien, là, tout de suite !

Author

Nathalie Njikam est la créatrice du blog Crazy Soprane depuis 2014. Elle y publie régulièrement ses looks, ses conseils de style et morphologie, ses découvertes beauté, ses récits de voyage et bonnes adresses à Paris. Mais ici, on parle aussi body positive, bien-être, santé et estime de soi, mon crédo: "la différence est un cadeau" .

4 Comments

  1. La République Dominicaine m’a toujours tenté. J’irai surement un jour mais j’opterai pour l’hôtel à ce moment. Voyageant en famille, j’aime bien le confort pour mes enfants. Au moins s’ils ne veulent pas bouger et visiter, je peux les laisser s’amuser à l’hôtel dans les club enfants

    • Nathalie Reply

      Oui je comprends parfaitement, voyager avec des enfants ce n’est pas pareil. Je te souhaite d’y aller, ça vaut le détour !

  2. Encore encore encore !!! J’ai hâte de lire tes autres articles et de voir les photos !! En attendant mes vacances je voyage par procuration 🙂

    • Nathalie Reply

      Merci!! J’espère que ça sera utile au plus grand nombre!

Hâte de lire votre avis