On peut clairement dire que 2018 est à la porte, le temps file à une vitesse impressionnante ! Ça fait un peu peur de voir les années défiler comme ça, le temps me semblait plutôt long lorsque j'étais plus jeune et aujourd'hui, je ne sais pas, il m'apparaît comme insaisissable... Raison de plus pour en profiter.

Ce qui m'a marqué en 2017

2017 aura été une année ni extrêmement positive, ni foncièrement négative mais ce qui est sur, c'est qu'elle a été marqué par des moments de joie et de peine très intenses. Faire le bilan est toujours intéressant, pour avancer, s'améliorer, tirer des conclusions. J’ai eu envie de repenser à ces instants qui ont marqué mon année et j'espère que vous partagerez les vôtres également avec moi, si l'envie vous en dit.

Crédits Photos © GAELLE PHOTOGRAPHIE

bilan année 2017

Le blog prend du grade

2017 a réellement été un tournant dans  l'évolution du blog. Je pense désormais, avoir bien trouvé ma voie et son essence. Aujourd'hui, vous êtes environ 10000, chaque mois, à visiter le blog, c'est complètement fou pour moi qui, il y a un an encore, plafonnait à 3000 visites uniques mensuelles.

Cela traduit le fait que ce dont je vous parle, vous intéresse, est pertinent et vous est utile ! Cela s'accompagne aussi par une reconnaissance des marques et l'augmentation des opportunités pour moi. Par exemple, j'ai eu le plaisir d’organiser un meet-up pour vous rencontrer, vous mes lectrices, en compagnie d'autres blogueuses, l'occasion pour nous de vous couvrir de cadeau avec les marques qui nous font confiance. J'ai également pu retourner à Amsterdam, découvrir Bruxelles, faire des blogtrip géniaux.

Je suis réellement reconnaissante pour tout ça, vous êtes une vraie communauté derrière moi, avec qui j’échange régulièrement sur les réseaux sociaux ou en privé et ma plus belle récompense face au travail fourni, c'est vous.

Humainement parlant, j'ai fait de si belles rencontres aussi, autant du côté des blogueurs, que des marques. Il y a vraiment des gens incroyablement adorables et passionnés qui bossent derrière les marques et cette année a été très riche à ce niveau-là.

bilan année 2017
bilan année 2017

On s'est pacsé

Je me suis pacsé...une démarche spontanée que je n'avais pas prévu et qui finalement a beaucoup d'importance pour moi. Dans ma vingtaine, j'étais très fleur bleue, pour moi le mariage était indispensable. C'est à cette même période que ma relation de l'époque, prit fin après 5 ans, entraînant notre première année de fiançailles avec elle.

Ça été une grosse désillusion et un retour à la réalité brutal qui m'a littéralement dégoûté du mariage et retirer toute envie de me marier un jour. Le divorce de mes parents cette année est venu confirmer ma nouvelle philosophie selon laquelle, le mariage n'est pas une preuve d'amour et ne garantit aucun engagement.

Mon couple allait bien et je trouvais notre relation belle comme ça, et même si je souhaitais évoluer à terme, je ne me projetais pas du tout dans le mariage. Lorsque mon cher et tendre a souhaité que l'on se pacse, j'ai étonnamment dit oui tout de suite. Pourquoi ? Parce que je l'aime, tout simplement !

Mais aussi car c'était une démarche qui ne concernait que nous 2, ne demandait pas de faire participer qui que ce soit et que l'on avait pas l'obligation de partager, notre "truc à nous" . J'en ai peu parlé car ça nous appartient et j'en garde un merveilleux souvenir. J'ai de la chance d'avoir cet être humain incroyable dans ma vie, chaque jour, c'est un compagnon dévoué et un père formidable.

bilan année 2017
bilan année 2017

Un an de sleeve

En juin, cela faisait un an que j'ai subi une sleeve gastrectomie. Bilan ? - 45 kilos au compteur et une nouvelle vie ! J'ai tout dit à ce sujet, mais je compléterais juste en disant que si c'était à refaire, je le referais. Pensez à vous, et même s'il est bon d'écouter les conseils, ne vous laissez pas influencer dans vos choix lorsqu'il s'agit de votre vie. Vous pouvez retrouver sur le blog,  toute ma série d'articles expérience et conseils sur la sleeve.

Nous sommes devenu parents

Ma grossesse et l'arrivée de notre fille, ont été les expériences les plus incroyables de ma vie. Un bébé ardemment désiré mais prévu plutôt dans un an (voire deux), qui finalement s'est installé pour arriver en 2018, mais à pointer le bout de son nez en 2017. Je n'arrive pas encore à poser des mots sur tout cela, mais je pense vous faire bientôt deux articles, un sur mon accouchement et un autre sur la prématurité. Il y a eu pas mal de rebondissements, mais au final, quel cadeau merveilleux.

Je ne pensais pas qu'être mère me remplirait d'autant de bonheur, vraiment, ce que je ressens pour ma fille n'a pas d'égal. L'épreuve de la prématurité a aussi fait remonter des douleurs du passé que je croyais avoir dépassé pour finalement, me permettre de voir où se situe l'essentiel. Nous avons eu la chance de construire notre famille, notre bonheur et c'est tout ce qui compte. Ava, tu es sans aucun doute, notre petit miracle et notre force.

bilan année 2017

Mon bilan : lâcher-prise

Je prends les choses trop à cœur, ce qui m'empêche souvent de voir la réalité en face. Même si les années m'ont permis d'apprendre à avoir confiance en moi, ça reste un travail quotidien. Aujourd'hui, j'ai la maturité nécessaire pour admettre que j'ai toujours couru après la reconnaissance, le respect et l'amour des gens qui comptait pour moi, quitte à m'oublier et me perdre.

Les liens du sang avec certaines personnes, m'ont fait penser que j'avais l'obligation de les inclure dans ma vie même s'ils ne m'accordaient aucune valeur, ma loyauté et mon affection envers certains amis, m'a donné l'impression que s'ils me faisaient du mal, c'est sans doute parce que je n'étais pas à la hauteur.

Ce sentiment de culpabilité, ce sentiment de constamment devoir être là pour tout le monde, de prouver, de tout pardonner, c'est terminé. Dans l'épreuve et la douleur, 2017 m'a montré une nouvelle fois, qu'il ne fallait pas compter sur les autres pour faire notre bonheur, nous soutenir, nous comprendre et surtout qu'il ne fallait rien attendre de qui que ce soit, si ce n'est de nous-mêmes.

Fini, les gens toxiques, que ce soit dans le blogging ou dans la vraie vie, peu importe que ce soit des personnes de ma famille, des proches, des relations professionnelles, je dis stop aujourd'hui. Rien ne nous oblige à s'infliger cela, dès que l'on sent son existence se ternir à cause de ces gens, il faut fuir.

Je n'ai plus aucun scrupule à me protéger des gens nocifs, peu importe leur lien avec moi, je ne peux plus l'accepter, et cela, pour une raison simple : je veux montrer l'exemple à ma fille. Lui montrer qu'il faut savoir prendre position, assumer ses choix, penser à soi, se respecter tout en respectant les autres et ne laissez personne, nous donner l'impression qu'on ne compte pas.

C’est un cheminement personnel difficile, que je commence depuis peu, car 2017 a été marqué par de nombreuses déceptions amicales, familiales et professionnelles qui m'ont affecté au-delà de ce que ça aurait dû. Cela a entraîné une grande solitude, qui d'ordinaire ne m'aurait pas gêné, car je suis très indépendante et souvent, j'apprécie qu'on me laisse tranquille, mais en cette année charnière pour moi, cette fois-ci, ça m'a pesé et quelque part, brisé. Mais je ne crois pas que ces mêmes personnes se soient senties aussi mal que moi, alors pourquoi je devrais continuer à en souffrir ?

Rompre les liens avec ces gens qui n'ont ni estime, ni respect pour moi, eh bien ça m'a donné de l'air, bien que ça me coûte. Je retrouve ma respiration, mes repères, mes envies. Mon rôle de mère et de femme, voici ce qui m'habite et compte plus que tout aujourd'hui. C'est un bonheur sans nom et cela vient effacer tout ce qui a pu être négatif cette année. Mon conjoint m'a révélé, ma fille m'a bénie, la vie prend un nouveau tournant !

Shop my style

Quoi de mieux qu'un look avec ma fille pour illustrer cet article "Throwback 2017" ? Tenues chaudes et décontractées comme toujours ! Le froid qui se fait bien sentir, mais je trouve encore un peu de motivation à mettre le nez dehors. J'ai la chance de vivre dans un quartier qui a parfois des allures de village et où je prends beaucoup de plaisir à me promener.

Petites bottines de chez Babou, inspiration Chloé (l'un de mes créateurs préférés) et qui font franchement leur petit effet ainsi que ce manteau H&M, que j'ai étonnamment aimé. Je dois dire que j'ai un souci avec le rose, en effet, d'un vêtement à un autre, cette couleur peut m'exaspérer autant que je peux l'adorer... Bizarre, je sais.

Avec un bébé, désormais, je dois sortir avec pas mal de choses et heureusement que mon sac à langer Laessig de compétition est là. Aussi stylé que pratique et fonctionnel ! Plus besoin de traîner le sac à main, ce sac tendance est parfait pour toutes les fonctions. Concernant Ava, je suis trop fan de son petit gilet nounours, aussi de chez Babou et ces petits chaussons (offerts par ma Dounia) sont signés Petit Bateau et ça m'a donné envie de me pencher un peu plus sur cette marque pour les enfants.

Pour conclure, j'ai bien l'intention en 2018, d'aller au bout de mes ambitions et mes envies, quel quels soient, je vais continuer à apprendre dans mon rôle de mère et surtout, j'espère que vous serez encore là pour me suivre. Merci infiniment pour tout ce que vous me permettez de réaliser, ce blog, c'est ma bulle d'air, de kiff, d'exceptionnel et rien ne serait possible sans vous. Rendez-vous l'année prochaine.

Moi : Manteau H&M (50 € au lieu de 100 €) - Jean H&M - Boots BABOU* (25 €) - Sac à langer LASSIG* (130 €) - Pull H&M
Ma fille : Gilet "petit ourson" BABOU* (5 €) - Pyjama VERBAUDET- Chaussons PETIT BATEAU* - Bonnet (confectionné par sa grand-mère de cœur)

bilan année 2017
bilan année 2017
Author

Nathalie Njikam est la créatrice du blog Crazy Soprane depuis 2014. Elle y publie régulièrement ses looks, ses conseils de style et morphologie, ses découvertes beauté, ses récits de voyage et bonnes adresses à Paris. Mais ici, on parle aussi body positive, bien-être, santé et estime de soi, mon crédo: "la différence est un cadeau" .

Hâte de lire votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.