Cela fait quelques jours que j’ai débuté mon programme de course à pieds. Run and Cheese est prévu sur 4 semaines, l’objectif étant d’arriver à courir 30 min à l’aise à la fin du programme.

Si vous ne savez pas de quel programme, je parle, vous pouvez retrouver mon post sur comment commencer le running pour faire une mise à jour.

Comment bien débuter le programme et s’y tenir ?

Je suis une handballeuse, courir avec un ballon, en collectif, je connais et j’aime ça mais courir pour rien, seule, ça n’a jamais été mon fort. Après cette première semaine, j’ai quelques petits conseils à partager avec vous pour bien débuter la course et vous donner un peu mes sensations, pour moi qui n’en ai jamais vraiment fait. Le programme prévoit 3 séances par semaine avec un allongement progressif du temps.

Bilan première semaine

Pour commencer, on y va doucement et on ne se met pas la pression. Votre séance ne doit pas être un moment stressant. Personnellement, je ne me suis pas pris la tête avec la vitesse ou la performance, j’ai d’abord voulu apprendre à courir et trouver mon rythme.

Je vais être claire, c’était dur de me remettre au sport.  Je ne trouvais aucun intérêt à aller courir seule et en même temps, courir avec des potes qui je le sais, vont m’écraser, ne m’aurait pas motivé non plus des masses.

J’ai fait les 3 séances de 10 min, et me suis rendu compte que je n’ai plus beaucoup d’endurance, c’est donc à travailler. Dans la globalité, ça s’est bien passé même si je n’y ai pas trouvé de plaisir particulier.

On commence doucement et heureusement parce que mon corps n’était plus du tout habitué à faire des efforts physiques ou alors dans la douleur.

Mes conseils

  • Écoutez votre corps et votre respiration, surtout si vous n’avez pas l’habitude de faire du post et prenez votre rythme.
  • Si vous avez un smartphone, ajoutez une application de running qui pourra mesurer votre temps de course, enregistrer votre parcours et vos kilomètres. J’utilise Nike+ Running mais il en existe surement d’autres.

Un programme pour prendre son temps

Rome ne s’est pas construite en un jour, mon amour pour le running non plus, on n’en est pas là encore, mais ça m’a fait du bien de reprendre. Le programme est super, car c’est par palier, cela vous permet d’évoluer progressivement.

Semaine après semaine, le temps de course va s’allonger et j’espère progresser et commencer à apprécier. Pensez plaisir et non performance ! D’ailleurs, vous pouvez faire ma recette de tomate au fromage frais, parfaite pour l’apéritif, mais aussi, à déguster juste avant votre séance de course.

Vous pouvez vous aussi faire ce programme, il est téléchargeable juste ici. N’hésitez pas à partager votre expérience du running en commentaires et je vous donne rendez-vous demain avec, ma routine sport.

Author

Nathalie Njikam est la créatrice du blog Crazy Soprane depuis 2014. Elle y publie régulièrement ses looks, ses conseils de style et morphologie, ses découvertes beauté, ses récits de voyage et bonnes adresses à Paris. Mais ici, on parle aussi body positive, bien-être, santé et estime de soi, mon crédo: « la différence est un cadeau » .

4 Comments

  1. Bon clairement, je ne vois pas non plus l’intérêt de courir seule, déjà courir…. chez moi c’ets juste après le bus pour ne pas être en retard LOL.
    mais on pourrait se faire des séances sportives ensemble <3

  2. Salut Nathalie, moi aussi je cours mais depuis un certain temps. Tous les dimanches au moins 10 kilomètres. Et en semaine une 2ème sortie si j’ai le temps. Par contre, je dois dire que je déteste l’été pour courir. Il fait bien trop chaud sauf à se décider à se lever très tôt pour courir. Je me force un peu du coup, mais c’est pénible et j’ai la gorge en feu dès 2km. Je me suis mise au running grâce à la Parisienne. Je l’ai fait une 1ère fois en 2010, mais après j’ai arrêté par flemme et parce que j’ai donné naissance à ma fille en 2011. Puis en 2012, je l’ai refaite mais je me suis un peu entraînée à l’arrache du coup je me suis blessée. C’est en 2013 que je me suis mise sérieusement au running. Attention je peux être parfois irrégulière et le running est un sport ingrat, quand tu t’arrêtes et que tu es moins assidue. J’ai arrêté la Parisienne, trop chère et trop marketing. Je fais maintenant des 10 km et des 20 quand le coeur m’en dit. Par contre je ne suis pas de programme et j’ai tout fait au feeling. J’ai fait juste un peu de « fractionné » à ma manière pour passer les 10km sous une heure. Mais je suis pépère, pas de pression au niveau du chrono, juste me faire plaisir. La course dont je suis le plus fière : les 20km de Paris en 2h03. C’est pas un chrono de dingue mais je suis contente de moi 🙂 Je te souhaite, en tous les cas, d’y trouver du plaisir, vraiment. Et peut-être on pourra se voir sur une course, un jour 😉 Bon courage et juste une règle: lâcher-prise et faire à son rythme…

Hâte de lire votre avis