L’obésité est un bien vaste sujet. En tant que blogueuse, pour celles et ceux qui nous lisent, nous suivent, nous prennent parfois comme modèle, on a un devoir de transparence et de sincérité.

C’est très bien de se montrer sous son meilleur jour, pour encourager notre lectorat à s’assumer et lui montrer que le fait d’être ronde, n’est pas un drame, mais il est aussi important d’être honnête et évoquer des sujets un peu plus sérieux qui peuvent vous toucher.

Non mais allo quoi, tu oses dire que l’obésité est une maladie?

Il n’y a pas de généralités, mais il y a des vérités que personne ne peut nier. L’obésité est une maladie, définie comme tel par l’OMS (organisation mondiale de la santé) et reconnue comme tel par la sécurité sociale (à moins que l’ensemble du corps médical ne soit composé que de charlatans incompétents).

Les personnes sont différentes entre elles, le métabolisme réagis de différentes manières face aux émotions, à la maladie, etc. Pour une même situation, un même poids, un même vécu, certains vont avoir des conséquences et d’autres pas.

Je n’ai pas honte d’être obèse, pourquoi le devrais-je ? Le mot « maladie » est semble-t-il tabou, mais on peut vivre très bien toute notre vie avec une pathologie alors que d’autres non, il faut arrêter le mélodrame et l’hypocrisie autour de ce terme.

Il y a 2 ans, j’ai accepté un état de fait, et c’est là que j’ai commencé à voir la vie de manière positive, à m’aimer. Ce n’est pas qu’une question de vêtements, c’est dans la tête, c’est dans le quotidien, c’est dans sa manière de vivre.

Ces dernières années, j’ai trouvé les clés qui m’ont permis de me sentir bien dans mon corps et dans ma tête et de transmettre cela aux autres dans le but de les aider à mon tour.

La femme ronde est belle, multiple, elle donne une autre vision de la mode, du corps standard et de la beauté. C’est pour cette raison que je porte avec fierté mes formes et que je n’ai aucune difficulté à partager mes looks, à parler de mon expérience, à être honnête sur l’obésité et sur les difficultés liées au surpoids. J’ai fait la paix avec moi-même, sur tout ça.

Cependant, parfois, certaines choses s’imposent à vous. On peut s’accepter comme on est, être bien dans sa peau, mais devoir maigrir par obligation sans que ça ne remette en cause les valeurs que l’on véhicule sur l’estime de soi.

Néanmoins, est-ce parce que l’on s’accepte, que l’on doit négliger sa santé ? Est-ce parce qu’on est vecteur d’une image pour les femmes rondes et l’acception de soi, que l’on doit faire fi d’une certaine réalité ? Hé bien, je ne suis pas d’accord.

Pensez à vous

On ne sait pas de quoi demain sera fait, ce qui peut nous tomber dessus alors je n’ai qu’une chose à dire, pensez à vous. Les causes de l’obésité sont multiples et pas forcément évidentes à cerner alors pensez à ce qui vous fait du bien, renseignez-vous si vous en ressentez le besoin.

Peu importe ce que les gens pensent, faites les meilleurs choix pour vous et si vous rencontrez des difficultés, ne négligez pas votre santé, juste pour préserver votre image.

J’ai évoqué cette question sur Snapchat, il y a plusieurs jours et je tenais à embrasser toutes les personnes qui ont partagé avec moi leur vécu parfois douloureux ou au contraire positif, qui ont eu le courage de m’exposer leurs difficultés ou leurs remarques qu’elles soient positives ou négatives en aparté, c’était vraiment constructif avec la plupart. Merci petite communauté d’avoir accueilli avec bienveillance cet échange et n’hésitez pas à vous exprimer sur le sujet.

obésité-sujet-tabou

Lunettes Sparte et Lazy Kat de L’usine à lunettes

Crédit Photos © Les Carnets d’Alice (photo 1) et Camille Mougeolle (photo 2)

Author

Nathalie Njikam est la créatrice du blog Crazy Soprane depuis 2014. Elle y publie régulièrement ses looks, ses conseils de style et morphologie, ses découvertes beauté, ses récits de voyage et bonnes adresses à Paris. Mais ici, on parle aussi body positive, bien-être, santé et estime de soi, mon crédo: "la différence est un cadeau" .

Hâte de lire votre avis