Les jardins Albert Kahn

Le musée départemental et les jardins Albert Kahn sont situés à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine et s’étendent sur près de quatre hectares. Il y a vraiment des endroits d’une beauté tout à fait insoupçonnée aux portes de Paris, c’est le cas de ce lieu magique.

Albert Kahn, était un banquier français, mais aussi un grand mécène. Féru de voyages et de découvertes, il a parcouru notamment le Japon et la Chine et a constitué l’un des plus importants fonds photographiques couleur du début du XXe siècle intitulé « Les archives de la planète ». Ces fonds sont conservés et exposés au Musée. Nous n ‘avons pas visité le musée et avons couru dans les jardins.

Les jardins Albert Kahn ont été créés par lui-même à partir de 1895. Pourquoi s’être lancé dans ce chantier? Parce qu’il croyait profondément à la paix universelle et pour lui, réunir des jardins de pays et styles différents était symbolique.

Le jardin est composé de :

  • Le village japonais: créé en 1898, au retour de son premier voyage au Japon, par des jardiniers natifs. Il rapporte en pièces détachées, deux maisons ainsi que du mobilier et un pavillon de thé remplacé en 1967 par la société des maîtres de thé de l’école Urazenke de Kyoto (des cérémonies du thé y sont toujours pratiquée).

  • Le jardin japonais moderne: deux ponts de bois, une petite montagne couverte d’azalées pour évoquer le mont Fuji et ses berges de galets conçus par le paysagiste Fumiaki Takano. En hommage à Albert Kahn, Takano a organisé son jardin autour d’un cours d’eau qui évoque la vie et l’œuvre du banquier, de la naissance (cône de galets) à la mort (tourbillon inversé).

  • Le jardin à la française: créé en 1895 par deux prestigieux paysagistes de l’époque, Henri et Achille Duchêne, il comprend un salon de verdure, les serres d’un jardin d’hiver et un verger ornemental, où des arbres fruitiers (essentiellement des poiriers et des pommiers) sont associés à des rosiers anciens.

  • Le jardin anglais: des fabriques de jardins sont disposées sur le pourtour d’une vaste pelouse où serpente une rivière. On y trouve également une grande variété d’arbres (séquoïa, ginkgo, palmiers chanvres, tulipiers de Virginie, etc.) .
 » J’arrive soucieuse, je marche, je pense à ses pensées, je tombe sur une fleur: ça va mieux. « 
  • La forêt vosgienne : le banquier voulait se remémorer les paysages de son enfance. On y trouve des pins et des épicéas sur 3 000 m².
  • La « forêt bleue » : elle présente un ensemble de cèdres de l’Atlas et d’épicéas du Colorado dont les aiguilles forment un écran végétal gris-bleu où contrastent au printemps des fleurs d’azalées et de rhododendrons.
  • La forêt dorée : on y trouve une prairie d’herbes hautes et des bouleaux qui prennent des teintes dorées en automne.

Conseils & bon plan

Du 30 mai au 30 août, une exposition dans le jardin présente des photographies et récits collectés auprès des visiteurs et habitués du lieu. Des témoignages, photographies familiales et portraits de visiteurs qui enrichissent la mémoire de ce lieu d’exception.

Un moment très émouvant et chaleureux, on en a pris plein les yeux, c’est d’une réelle beauté et d’un calme olympien. On ne peut que s’y sentir bien.

Les jardins sont ouverts au public et la visite du musée et des jardins coute 4€ (il existe un tarif réduit de 2,50 €). L’accès est gratuit le premier dimanche de chaque mois.

Albert-Kahn, musée et jardin départementaux
10-14, rue du Port
92100 Boulogne-Billancourt
METRO : Boulogne – Pont de Saint-Cloud

Author

Nathalie Njikam est la créatrice du blog Crazy Soprane depuis 2014. Elle y publie régulièrement ses looks, ses conseils de style et morphologie, ses découvertes beauté, ses récits de voyage et bonnes adresses à Paris. Mais ici, on parle aussi body positive, bien-être, santé et estime de soi, mon crédo: « la différence est un cadeau » .

4 Comments

  1. C’est vraiment magnifique ! Je suis trop loin pour aller me promener dans ce beau parc, m’installer quelque part et rêvasser mais un jour si je vais par là je m’y arrêterai 🙂

    • Nathalie Reply

      Ce n’est que partie remise mais ça vaut vraiment le coup!

  2. Je n’habite pas loin, je vais aller y faire un tour c’est sur.
    merci pour cette jolie découverte.
    Bises

Hâte de lire votre avis