Une nouvelle rubrique fait son entrée sur le blog grâce à une copine qui m’a fait remarquer que ce serait peut-être bien de donner des idées d’activités, endroits où sortir, prendre un verre, car ce n’est pas toujours évident quand on ne connaît pas Paris ou qu’on ne sait pas vraiment ce qui pourrait correspondre à notre tranche d’âge.

Il y aura bien sûr des posts spéciaux, en fonction de mes voyages et mes découvertes, mais je commence par Paris, car c’est ce que je connais tout simplement. Un article sera donc posté tous les vendredis soirs (ou samedis matins) et  j’espère que ce rendez-vous hebdomadaire vous plaira, vous donnera des idées.Ce sont des endroits dans lesquels je suis allé et que j’ai particulièrement apprécié.

Spectacle

Desperate Housemen

Cette pièce, c’était mon cadeau d’anniversaire de la part d’une amie, ma jolie Coralie (que vous avez d’ailleurs déjà vu ici) et je peux vous dire qu’on a passé un super moment. L’histoire, c’est quoi ? Après avoir reçu une lettre de rupture de sa petite amie, Jérôme fait appel à ses deux meilleurs amis Alexis et Stéphane, afin de trouver une solution pour la reconquérir.

Un an, que le spectacle fait salle comble et franchement, ce n’est que justice. La pièce est hilarante, n’épargne personne et brise les codes en passant en revue tous les travers quotidiens du couple.

J’ai trouvé Jérôme Daran parfois lourd, mais avec une patate d’enfer, Stéphane Murat très original, déconcertant et incroyablement drôle dans le rôle de l’idiot du village sans oublier le franc-parler et la vision blasée du couple d’Alexis Macquart m’a clouée sur mon fauteuil.

De toute évidence, il s’éclate à jouer ensemble et ont bien réussit à nous le transmettre. Le fil conducteur, c’est de balancer l’air de rien tous les défauts des femmes, mais aussi des hommes, une égalité parfaite qui met tout le monde d’accord. Il y a une véritable interaction avec le public, un échange et franchement, on accroche tout de suite.

J’ai rigolé à gorge déployée du début à la fin, c’est divertissant et efficace, c’était un excellent moment. Il y a apparemment une suite, que j’ai juste hâte de découvrir. Vos pouvez réserver sur tous les sites de vente de billets.

avis-desperate-housemen

Jusqu’au 28 mai 2016

Le Grand Point Virgule
8 bis rue de l’arrivée, PARIS 15
Métro : Montparnasse

Et si on s’instruisait un peu ?

Volez, Voguez, Voyagez – Louis Vuitton

L’exposition retrace l’aventure de la Maison Louis Vuitton, de 1854 à aujourd’hui, à travers les portraits de ses fondateurs, mais aussi de ceux qui font le Louis Vuitton d’aujourd’hui et de demain.

J’ai découvert que lors de l’Exposition Universelle de Paris en 1900, Georges Vuitton était en charge de la section « Articles de voyage et maroquinerie » et a présenté les pièces les plus innovantes et élégantes de la Maison.

L’exposition est organisée en neuf thèmes autour du symbole de la griffe : la malle. Une malle ancienne mais tellement moderne et avant-gardiste. Je n’ai jamais apprécié cette maison que j’ai toujours trouvée trop tape à l’œil voir grossière et finalement, j’ai découvert un aspect que je ne connaissais pas et que j’ai adoré : l’élégance, la classe, l’innovation.

Malheureusement, il y avait énormément de monde, j’y suis allé un dimanche, donc je vous conseille déjà de prendre votre billet sur internet pour ne pas faire la queue qui est juste immense (l’entrée est gratuite). Ensuite téléchargez, l’application qui vous donnera des indications, des explications et vous guidera dans l’exposition.

exposition-louis-vuitton-grandpalais

Jusqu’au 21 février 2016

Le Grand Palais, Salon d’Honneur – Square Jean Perrin (Entrée Champs-Elysées)
Métro : Champs Elysées Clemenceau ou Franklin D.Roosevelt / RER : Invalides

Yummy

Privé de dessert

Privé de dessert, c’est ma nouvelle cantine depuis quelques mois maintenant. Si vous ne connaissez pas le concept, cela devrait vous épater. Le restaurant revisite les classiques de la pâtisserie dans une version salée (et inversement pour les desserts) et le résultat est étonnant, créatif et tellement délicieux.

J’ai redécouvert des saveurs, j’ai appris à déguster, apprécier autant la présentation que le contenu et pour ne rien gâcher, tout est fait maison à partir de produits frais. L’accueil est très agréable, le personnel est adorable et on ne part jamais sans un bon petit fou rire, tout le monde est émerveillé par les assiettes des autres, on discute avec nos voisins, c’est vraiment un super moment à chaque fois.

Les prix sont très raisonnables pour la qualité de la carte et des produits : comptez en moyenne 35 € pour une entrée, un plat et un dessert ou un verre de vin. À titre personnel, je n’ai jamais pu prendre une entrée, un plat et un dessert, c’est très copieux (mais pas lourd) et je vous conseille de réserver pour ne pas rester au pas de la porte, car le restaurant a du succès.

Coups de cœur, à goûter de toute urgence :

Entrées : entre 8€ et 15€
Muffin ( jeunes pousses d’épinards, miel, glaçage au chèvre) , Cupcake (tartiflette : pommes Duchesse, poitrine fumée grillée, reblochon, oignons frits) et Cornet de churros (frites à leur façon).

Plats : entre 12€ et 22€
Saint-Honoré (burger à leur façon, steak d’Aubrac, chantilly à la ciboulette et churros)

Desserts : entre 6,50€ et 9€
Raviolis (mangue fraîche, chocolat blanc, noix de coco)

4 rue Lallier, PARIS 9
Métro : Pigalle – Réservations en ligne

 Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 23h

Comble du bonheur, le restaurant vient d’ouvrir la première boulangerie-pâtisserie en trompe-l’œil ! Vous pourrez donc y prendre des petites douceurs salées à emporter pour votre déjeuner, ça vous changera du classique jambon-beurre.

Privé de dessert Take Away – 16 rue Saint-Augustin, PARIS 2
Métro : Quatre-Septembre

Ouvert du lundi au vendredi, de 11h à 16h

Le Nilaja

Le Nilaja regroupe des spécialités sénégalaises, ivoiriennes, maliennes, camerounaises et béninoises. Évidemment, je ne suis pas allé dans ce restaurant pour découvrir des choses puisque c’est une cuisine que je connais très bien.

Cependant, quand Maman n’est pas dans le coin (et ne maîtrisant pas la préparation de certains plats) et bien, j’ai besoin de me ressourcer et de faire le plein d’odeurs, de saveurs, de chez moi. Je suis camerounaise et je cherchais un lieu qui saurait me rappeler ce que j’aime tant dans la cuisine de mon pays et de mon continent.

Pari réussi, c’était parfait. Un accueil chaleureux, amical, fraternel, mais surtout une clientèle cosmopolite. Contrairement aux idées reçus hé bien, il n’y avait pas qu’une clientèle africaine. Le service est un peu long, mais le personnel toujours agréable et à l’écoute. Loin des clichés, ce restaurant me redonne le sourire, me rappelle la cuisine de ma mère et me fait du bien tout simplement.

Si vous ne connaissez pas du tout la cuisine africaine, je vous invite vraiment à vous y rendre, c’était gourmand et plein de saveurs. Je vous conseille de réserver via La Fourchette, vous pourrez bénéficier de certaines réductions sur la carte.

Coups de cœur, à goûter de toute urgence :

Tapas et entrées : entre 5€ et 12€
Aloko ( bananes plantains frites)

Plats : entre 17€ et 28€
Poulet Yassa, spécialité sénégalaise (mijoté de poulet grillé dans une sauce citronnée aux oignons et à la moutarde avec du riz parfumé)

Desserts : entre 5€ et 9€
Tatin de banane plantain avec une boule vanille

17 rue de la Forge Royale, PARIS 11
Métro : Faidherbes-Chaligny

Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h30 à minuit / Brunch : de 11h30 à 15h (le dimanche)

Night Out

Le Tony

Ce bar est situé tout près de la rue du Faubourg Saint-Denis. Vous y trouverez des cocktails maisons déments ( mention spéciale pour le Tony’s Mule et le Maï Taï) , bières, vins, jus frais, café et planches de charcuterie vous attendent. Du son Hip-Hop, R&B, Old School avec certains soirs, des DJ sets de folie. Une équipe au top, un cadre branché et une déco vintage et industrielle où vous retrouverez toutes les nationalités.

Mon seul bémol : c’est très petit alors je vous conseille de ne pas arriver trop tard dans la soirée. Happy hours tous les jours de 17h à 21h.

2 rue des Petites Écuries, PARIS 10
Métro : Château d’Eau

Le Rex club

C’est une boite de nuit très électro et house. Elle doit son nom au cinéma, car elle est située au sous-sol du Grand Rex. Pas de dresscode particulier et côté tranche d’âge, il y a de tout, mais c’est plutôt du 25/40 ans. Ambiance déchaînée, mais propre , pour les fans du genre, c’est juste le temple. Ce n’est pas mon son de prédilection ni celui que je préfère, mais j’ai pourtant passé une super soirée (nuit plutôt) et je me suis éclatée.

5 boulevard Poissonnière, PARIS 2
Métro : Grands Boulevards ou Bonne Nouvelle

Author

Nathalie Njikam est la créatrice du blog Crazy Soprane depuis 2014. Elle y publie régulièrement ses looks, ses conseils de style et morphologie, ses découvertes beauté, ses récits de voyage et bonnes adresses à Paris. Mais ici, on parle aussi body positive, bien-être, santé et estime de soi, mon crédo: "la différence est un cadeau" .

Hâte de lire votre avis