Les cuissardes : elles nous font de l’œil, on les désire, on en rêve, mais elles font peur surtout. C’est certainement la botte la plus difficile à porter, mais pour autant, elle règne sur cet automne-hiver 2015-2016.

Elle divise et le débat reste entier. Sans doute, la faute à Pretty Woman qui sort dans les années 90 et où l’on découvre la paire de cuissardes, à talons aiguilles et en vinyle noir, de Julia Roberts. L’actrice y joue le rôle d’une prostituée (tout est dit) . Ces bottes deviennent l’objet de fantasme et en même temps, le symbole de la vulgarité absolue.

Mais depuis quelques saisons maintenant, la cuissarde s’impose, séduit et habille la jambe avec classe. Elle est loin l’image sulfureuse, elle s’est refait une réputation.

Cuissardes: mode d’emploi

  • La matière : le cuir, le daim et le velours sont des matières onéreuses mais de qualité, des valeurs sûres. On aime le cuir pour son côté intemporel, élégant et le daim ainsi que le velours, pour leur effet seconde peau.
  • Le talon : en talons ou à plat, il y en a pour tous les goûts, tout dépend de votre look. En talons aiguilles ou épais, vous êtes prêtes pour sortir et à plats ou avec des talons moyens, vous êtes décontractée et à l’aise, toute la journée.

Du côté de la tenue, jouez avec la superposition des matières. Une robe en mousseline avec un gilet sans manches en fourrure (fausse bien sûr), un top en dentelle avec un gilet long en maille. Le must have ? La robe-pull .

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, vous n’êtes pas obligée de porter les cuissardes avec une tenue courte, à laquelle il faut d’ailleurs faire attention, si c’est le style que vous choisissez.

On aime ce jeu de cache-cache où la botte dévoile juste ce qu’il faut et si vous n’êtes pas à l’aise avec vos jambes, partez sur un jean slim voir skinny, taille haute. Personne ne vous résistera.

À titre personnel, elles me faisaient peur ces petites coquines, pour plusieurs raisons : mollets forts et cuisses fortes, c’était le cocktail parfait pour ne pas que je saute le pas. Finalement, je me suis laissé tenter par une paire signée Just Fab. Elle m’attirait comme un aimant et je suis heureuse de m’être écouté.

Si vous ne connaissez pas Just Fab, c’est une boutique en ligne de chaussures et vêtements qui fonctionnent avec un système d’abonnement qui vous permet d’avoir accès à un tarif unique de 39,99 € pour toutes les chaussures du site, si vous décidez de devenir membre.

ATTENTION: une fois que vous êtes devenu membre VIP, vous êtes prélevé chaque fois de 39,99 € de manière tacite, si vous n’allez pas sur le site pour cliquer sur l’onglet  » Pas ce mois-ci «  . Par conséquent, soyez sur que c’est avantageux pour vous.

Une robe évasée New Look, une veste masculine Balsamik, ma paire de vues L’usine à lunettes vissée sur le nez et le tour était joué. Il faut oser, assumer, être fière. Quelle que soit votre morphologie, vous avez le droit de porter ce que vous voulez. Tout est une question d’association et parfois de bon sens !

Crédits Photos : MODASIC

thecrazysoprane-look-cuissardes-1 thecrazysoprane-look-veste-masculine-rayée-balsamik-isabelle-thomas thecrazysoprane-look-veste-masculine-rayée-balsamik-isabelle-thomas-2 thecrazysoprane-look-bandana-cactus-sarenza thecrazysoprane-look-cuissardes thecrazysoprane-look-bottes-cuissardes-justfabthecrazysoprane-look-veste-masculine-rayée-balsamik-isabelle-thomas-1 thecrazysoprane-look-sac-cartable-balsamik

GET THE LOOK

Veste masculine rayée BALSAMIK x Isabelle Thomas
Robe NEW LOOK
Cuissardes JUST FAB

Bandana cactus SARENZA
Sac besace BALSAMIK
Lunettes de vue Phantoms L’USINE A LUNETTES

Author

Nathalie Njikam est la créatrice du blog Crazy Soprane depuis 2014. Elle y publie régulièrement ses looks, ses conseils de style et morphologie, ses découvertes beauté, ses récits de voyage et bonnes adresses à Paris. Mais ici, on parle aussi body positive, bien-être, santé et estime de soi, mon crédo: "la différence est un cadeau" .

2 Comments

  1. *Agathe*
    Elles sont trop canons !!! J’ai toujours hésité à commander chez Just Fab mais je vois qu’ils font de belles choses… En tout cas, les cuissardes, j’arrive pas à franchir le pas, en plus je suis petite…

    • C’est vrai que quand on est petites ça tasse un peu !mais après tout , rien est obligatoire en matière mode 😉

Hâte de lire votre avis