Category

Amérique

Category

Que faire à Toronto gratuitement (ou presque)

Je vous retrouve avec un nouvel article autour de Toronto. Comme je vous le disais, je suis partie sans grande préparation, j'avais simplement besoin de souffler. Du coup, je pensais au blog, mais je n'avais pas non plus envie, de me trimbaler mon appareil partout. Ceux et celles qui me suivent sur Snapchat ont tout de même eu un super aperçu de mon voyage.

J'y allais surtout pour passer du temps en famille et me reposer et je souhaitais profiter pleinement de ces moments, mais j'ai quand même des petits conseils à vous donner sur la ville. J'ai fait quelques petites choses malgré mon petit budget, car oui, en fouinant un peu, on peut s'éclater à l'étranger, il suffit de chercher.

AGO Art Gallery of Ontario (Musée des beaux-arts de l'Ontario)

Le musée des beaux-arts de l'Ontario est un musée de peinture qui a été fondé en 1900. Les collections comprennent des milliers d'œuvres qui couvrent une période allant du 1er siècle à nos jours.

Le musée dispose d'œuvres d'artistes canadiens (plus de la moitié des collections), mais aussi d'un département pour chaque continent avec des œuvres d'artistes renommés, notamment européens, tels que Pablo Picasso, Auguste Rodin, Vincent van Gogh ou encore Edgar Degas.

Le musée abrite aussi l'une des plus importantes collections d'art africain en Amérique du Nord, ainsi qu'une collection d'art contemporain qui illustre l'évolution des mouvements artistiques modernes au Canada, aux États-Unis et en Europe, y compris des œuvres de Andy Warhol par exemple. Pour ne rien gâcher, le musée héberge le Henry Moore Sculpture Centre, qui possède la plus grande collection d'œuvres de ce sculpteur britannique.

Le petit bonus

La visite est gratuite chaque mercredi de 18h à 20h30 . On y a passé un super moment, c'est vraiment très grand et quelques heures n'ont pas suffit à voir tout le musée mais on a quand même pu apprendre pas mal de choses.

317 Dundas St W, Toronto, ON M5T 1G4

Que faire à Toronto gratuitement à Toronto sur quelques jours ?

Tour Guys

Une visite guidée gratuite

Étant là pour une semaine seulement, je cherchais un moyen de visiter la ville sans m'éparpiller et payer cher. Encore mieux, j'ai trouvé un circuit de visites gratuites. Tour Guys Toronto propose régulièrement des visites à pieds tout au long de l'année.

Il vous suffit de vous inscrire en ligne et de vous rendre au point de rendez-vous. Ensuite, on "paye ce qu'on veut" et on remercie le guide tout simplement.

Vous avez le choix entre 4 quartiers et zones emblématiques de Toronto : Downtown, la vieille ville, St-Lawrence market (qu'on peut comparer à Chelsea market à New-York) et Queen Saint West (quartier des graffitis et fresques de la ville).

J'ai choisi de faire le vieux Toronto et c'était vraiment un excellent moment. Les guides sont passionnés, investis et puis on marche quand même pas mal, ça fait une bonne séance de sport au passage.

C'est vraiment un très bon moyen de rencontrer du monde et de partager un bon moment dans cette ville que vous découvrez. Je conseille vraiment de faire appel à Tour Guys si vous allez à Toronto. D'ailleurs, ils sont aussi dans d'autres villes comme Vancouver et Ottawa.

Pour réserver

Que faire à Toronto gratuitement à Toronto sur quelques jours ?

Harbourfront centre

Harbourfront Centre, est une espèce de maison de la culture qui se situe sur le front de mer de Toronto. Harbourfront est donc une organisation culturelle qui crée régulièrement des événements, des expositions, des soirées, des concerts.

C'est tendance, jeune, ça bouge et c'est situé dans un cadre juste magnifique. Pendant mon séjour se déroulait le festival Futures Routes, qui était gratuit. À l'honneur ? La musique traditionnelle dans les tendances d'aujourd'hui. Il y avait tout ce que j'aime du son afro, de la soul, du hip-hop, c'était génial.

On a juste payé 20$ pour l'after party qui clôturait le festival. La soirée avait pour thème gumbo et afro beats, autant vous dire que cette soirée était folle.

235 Queens Quay W

Partir sur les îles en ferry

Si vous ne le saviez pas, Toronto est aussi composé d’îles, des oasis urbaines et des petits paradis qui offrent une vue spectaculaire sur Toronto, de jour comme de nuit.

Un court trajet d'une dizaine de minutes pour faire la traversée en ferry, vous offre le Graal. Vous pouvez avoir accès à 3 de ces îles (Ward’s Island, Centre Island et Hanlan's Point) depuis les docks, pour la modique somme de 7$ (aller-retour pour un adulte).

Les petites maisons typiques, l'espace, la baignade, c'est un bon moment à passer en famille ou entre amis. Bonus, le ticket est valable toute l'année donc vous pouvez l'acheter et vous en servir quand vous voulez, c'est ce que j'avais fait.

Acheter votre ticket

Eaton Centre

Le Centre Eaton est le plus grand centre commercial du centre-ville de Toronto. Vous y trouverez des milliers de boutiques et surtout pas mal de marques qui ne sont pas présentes en France. Si vous n'aimez pas le shopping, croyez-moi, dans cet endroit, vous allez adorer.

220 Yonge Street

eaton-toronto-centre-shopping-canada

Kensington market

J'avais de la chance puisque mon logement était à quelques pas à pieds de ce marché et son quartier. C'est un quartier populaire, qui mêle diversité et mixité culturelle, culinaire, mais aussi au niveau du style, très typique de Toronto.

Coloré, tendance, parfois délabré, ambiance cool et healthy, vous y trouverais de nombreux commerces, cafés, restaurants et bars installés le long des rues. On y vient faire ses courses, retrouver ses amis et se détendre. J'allais y prendre mon petit-déjeuner presque tous les matins, c'était juste un kiff.

Mes bonnes adresses dans le quartier

  • Pour le petit-déjeuner : The Organic Press, 257 Augusta Ave,
  • Pour boire un verre : Trinity Common, 303 Augusta Ave,
  • Pour faire ses couses : Essence of Life Organics, 50 Kensington Ave,
  • Pour la déco : Blue Banana Market, 250 Augusta Ave,
  • Pour manger : El Trompo, 277 Augusta Ave
Kensington market à Toronto
Que faire à Toronto en quelques jours ?
Que faire à Toronto en quelques jours ?
Que faire à Toronto en quelques jours ?
Que faire à Toronto en quelques jours ?

D'autres idées de choses à faire

Honnêtement, on ne s'ennuie pas à Toronto. Si j'avais eu plus de temps (ou plutôt moins l'envie de chiller), il y a des choses que j'aurais aimer faire.

St Lawrence Market

Faites le plein de fruits et de légumes frais, suivez des cours de cuisine, recherchez des trésors insolites et goûtez à des spécialités locales, à ce marché animé de Toronto.
St. Lawrence Market est un marché historique situé dans la vieille ville de Toronto. Fondé au début des années 1800, ce marché traditionnel offre une sélection très fines de produits alimentaires, d'expositions artistiques, d' antiquités et de  cours de cuisine. Réparti entre trois bâtiments, ce marché regorge de biens et de marchandises de qualité.

92-95 Front St E

The Distillery district

Distillery District est un quartier historique du centre-ville, où se trouvait au 19ième siècle la distillerie Gooderham and Worts1. Quartier piétonnier, il abrite de nombreuses bâtisses de briques rouges typiques du vieux Toronto, aujourd'hui occupées par des boutiques, restaurants et galeries d'art. Le quartier possède plus de 40 bâtiments et 10 rues classés au patrimoine historique du Canada.

9 Trinity Street, Suite 200

CN Tower

La CN Tower est une tour de 553,33 mètres située dans le centre de la ville. On peut y accéder grâce à une plate-forme comportant plusieurs niveaux, mais aussi, un restaurant, une plate-forme d'observation à l'air libre, ainsi qu'un plancher transparent. On y accède grâce à un ascenseur pour pouvoir profiter d'une vue de la ville, incomparable (c'est payant et pas donné).

301 Front St W

Les chutes du Niagara

Lors de ma première fois au Canada, il y a 2 ans, j'y étais allé, c'est juste merveilleux. Inutile de les présenter et de vous dire que c'est incontournable. C'est à 1h30/2h de voiture de Toronto, le site est très bien desservi par plusieurs bus. Ne partez sans les avoir vues.

D'autres idées de choses à faire

Honnêtement, on ne s'ennuie pas à Toronto. Si j'avais eu plus de temps (ou plutôt moins l'envie de chiller), il y a des choses que j'aurais aimer faire.

St Lawrence Market

Faites le plein de fruits et de légumes frais, suivez des cours de cuisine, recherchez des trésors insolites et goûtez à des spécialités locales, à ce marché animé de Toronto.
St. Lawrence Market est un marché historique situé dans la vieille ville de Toronto. Fondé au début des années 1800, ce marché traditionnel offre une sélection très fines de produits alimentaires, d'expositions artistiques, d' antiquités et de  cours de cuisine. Réparti entre trois bâtiments, ce marché regorge de biens et de marchandises de qualité.

92-95 Front St E

The Distillery district

Distillery District est un quartier historique du centre-ville, où se trouvait au 19ième siècle la distillerie Gooderham and Worts1. Quartier piétonnier, il abrite de nombreuses bâtisses de briques rouges typiques du vieux Toronto, aujourd'hui occupées par des boutiques, restaurants et galeries d'art. Le quartier possède plus de 40 bâtiments et 10 rues classés au patrimoine historique du Canada.

9 Trinity Street, Suite 200

CN Tower

La CN Tower est une tour de 553,33 mètres située dans le centre de la ville. On peut y accéder grâce à une plate-forme comportant plusieurs niveaux, mais aussi, un restaurant, une plate-forme d'observation à l'air libre, ainsi qu'un plancher transparent. On y accède grâce à un ascenseur pour pouvoir profiter d'une vue de la ville, incomparable (c'est payant et pas donné).

301 Front St W

Les chutes du Niagara

Lors de ma première fois au Canada, il y a 2 ans, j'y étais allé, c'est juste merveilleux. Inutile de les présenter et de vous dire que c'est incontournable. C'est à 1h30/2h de voiture de Toronto, le site est très bien desservi par plusieurs bus. Ne partez sans les avoir vues.

New York city

New York City : cette ville est réellement inspirante. J’avais besoin de retourner dans l’hexagone pour me rendre compte un peu de la vie sur place, si je voulais vraiment partir, si je suis prête. Conclusion, que ce soit les Etats-Unis ou le Canada, je suis prête à partir,  j’ai besoin d’expérimenter, de profiter, de m’épanouir, de vivre et mon coeur et mes envies me poussent à quitter la France pour vivre tout ça.

New York City, i’m here !

Grosse journée today et je retrouve une amie de la famille, une New-yorkaise pur jus, pas de français et ça me fait du bien de retrouver mon anglais. Une journée ensoleillée, pas trop de monde dans les rues(toutes proportions gardées bien sur, c’est NYC quand même ), bref une journée au top.

Comme vous avez pu le voir sur Instagram, j’ai passé la matinée sur Time Square chez Macy’s !! Sérieusement cet endroit est surréaliste, 4 étages, je ne sais combien de département et toutes les marques de luxe en termes de mode, accessoires, soins, beauté. Autant vous dire que Mac, Clinique et Kiehl’s ont eu raison de moi.

Ensuite direction Soho, un quartier hipster, ou tout le monde a sa place, une chaleur humaine et un cadre magnifique!! j’ai adoré arpenter ces rues allant d’un bloc à un autre.

Sans oublier sa rue magique Bedford Street, une artère commercial juste incroyable, pareil que la 5th Avenue mais avec moins de monde et l’esprit village .S’en sont suivi Tribeca et Chelsea, avec ces petites maisons cosys, les unes à coté des autres, sérieux je me croyais dans une série américaine, en mode Gossip Girl lol .

Détour obligé par Chelsea Market, un marché voûté réunissant des boutiques de designers, des restaurants de différentes cultures vraiment hype et surtout Artists & Fleas qui est « The Place To Be » ,un petit coin d’art au fond du marché, réunissant artistes et créateurs de mode!! un moment de rencontres des genres au top .

Ballade sur Times Square et après-midi à Prospect Park. L’avantage avec New York, c’est qu’on peut faire beaucoup de choses à pied et surtout on prend un grand plaisir à le faire. Le seul hic, les rues sont bondées mais vraiment, c’est pour ça que j’ai privilégié les endroits calmes, quitte à faire l’impasse sur les classiques.

Les essentiels pour partir à New York

Les Etats-Unis je connais, mais pas New York, que je n’ai jamais visité. Je pars seule, retrouver ma famille et mes amis! Je pars presque un mois et je vais en profiter pour aller au pays des Karibou, j’ai bien sur nommé le Canada.

Voyager et surtout voyager seul ça peut vite devenir un vrai casse-tête, j’ai donc pu m’appuyer sur ma famille et mes amis qui vivent là-bas mais aussi sur deux super blogs que j’ai découverts il y a peu en fouinant sur la toile : Les Bons Plans Voyages à New-York et Seule à New-York , ces deux-là m’ont bien aidé à dénicher des bonnes idées et me donner des bonnes adresses.

New York et compagnie

  1. du 17 au 23 mai : New York city avec les amis et la famille sur place,
  2. du 23 au 1er juin : 1 semaine en Jamaïque pour des vacances entre filles avec ma cousine puis quelques jours à Syracuse chez elle,
  3. du 1er juin au 3 juin : Ottawa, le Canada anglophone chez mon cousin,
  4. du 3 juin au 5 juin : Montréal où je retrouve une amie

J’ai la chance de ne pas avoir à payer l’hébergement ou grand-chose sur place puisque mes proches sont sur place. Je vais juste payé les 3  premières nuits à New York, via un Airbnb car mes proches ne sont pas là. Honnêtement, je ne peux pas dire que ça m’a ruiné.

voyage-newyork-bryant-park

Plus que deux semaines avant mon départ et pleins de choses à préparer avant de partir, voilà plusieurs choses auxquels il faut penser:

Billet d’avion

Sur internet, vous pouvez trouver un Paris-NYC a des prix vraiment raisonnables en vous y prenant 2/3 mois à l’avance. Pour cette période(mai) les billets commencaient à 450 €.

Pour ma part j’ai payé mon bilet plus cher car j’arrive à New York mais je repars en France de Montréal, mais ça reste correct (600 €) .Vous pouvez prendre vos billets sur internet, ça fonctionne bien mais si vous avez des demandes particulières d’horaires, ou de trajets, il  vaut mieux s’adresser à une agence de voyages.

Autorisation de voyage

Pour toutes les personnes souhaitant voyager aux Etats-Unis, vous devez vous procurer une autorisation de voyage. Elle est d’une valeur de 14$ (environ 11€) et sert de Visa pour les pays qui en sont exemptés.

ATTENTION aux arnaques, plusieurs sites prétendent délivrés l’ESTA et vous font payer une somme astronomique, le seul vrai site est celui-ci : ESTA .

Transports

Il y a plusieurs moyens de vous rendre à votre logement, le bus, le métro, le taxi et le shuffle(une navette privée). En matière de rapport qualité-prix et si vous êtes un peu courageux et avez la foi de vous trimballer vos bagages, le mieux reste le train et le métro.

Pour ça NYC est très bien organisé et tout est mis en place pour vous amener des aéroports au centre de New York, vous pouvez regarder sur tous les sites des aéroports new-yorkais, c’est très bien expliqué.

La deuxième option c’est le shuffle ou le taxi. Au niveau prix c’est cher(en moyenne 60$ pour le shuffle et 80$ pour le taxi).

Seul bémol, le shuffle dessert plusieurs passagers mais vous ne savez pas dans quel ordre, vous pouvez donc mettre plus d’une heure à arriver à votre logement ou hôtel. Attention, il faut réserver avant votre départ pour ne pas avoir de surprises et de galères en arrivant, voilà les deux sites que je vous conseille : Go Airlink Shuttle – Carmel .

Concernant le taxi, je déconseille car des tarifs spéciaux peuvent s’appliquer à cause des péages à traverser pour rejoindre le centre de New York. Autrement, pour vous balader dans New York, vous pouvez en usez et abuser.

Dernière option, le bus, c’est ce que je fais. Alors oui c’est un peu long mais ça ne coûte rien, j’ai payé 16€ pour rejoindre le centre, ça m’a laissé un peu de temps pour me reposer et je n’avais pas mes bagages à porter durant ce temps.

Hébergement

Il y a plusieurs possibilités, les sites de locations de particulier poussent comme des champignons mais pour ma part, je reste fidèle à Airbnb, que j’ai utilisé pour d’autres voyages. Il faut vous y prendre à l’avance un petit peu quand même pour pouvoir trouver le prix le plus avantageux(pour trois jours, j’ai payé 121 €).

Pour ma part ça ne sera que pour 3 jours car j’ai la chance d’avoir des amis et de la famille sur place, que ce soit aux Etats-Unis ou au Canada, donc niveau hébergement, je fais de sacrées économies lol .

Finances

Assurez-vous des tarifs par rapport à votre carte bancaire. En effet, certaines banques comme la mienne (BNP Paribas) ont des accords avec des banques internationales qui permettent de faire des retraits sur place à moindre coût, voir gratuitement, c’est mon cas. Je pourrais retirer au guichet ou dans tous les distributeurs de la Bank of America gratuitement. Si ce n’est pas le cas de votre banque renseignez-vous sur les tarifs pratiquer pour pouvoir prévoir le coût sur place.

Par rapport à l’espèce, les Américains sont très adeptes de l’argent en espèces(moi pas du tout lol jamais sans ma carte bancaire), du coup le conseil, en fonction des taux de change(que je check régulièrement pour pas me faire avoir lol), le mieux reste de changer un peu d’argent avant de partir, pour pouvoir en arrivant, payer le taxi ou le métro par exemple et ensuite, le mieux c’est de retirer directement aux distributeurs, vous serez gagnant car il y a plein de bureau de change en France ou à l’étranger mais qui ne pratique pas des tarifs très attractifs.

Sorties

L’idéal c’est de réserver un maximum à l’avance vos billets et tickets, pour des visites ou spectacles, vous les imprimer et c’est parti. C’est ce que j’ai fais pour le Top of Rock, la Statue de la liberté, un concert de jazz et un cours de danse, ce qui est fait n’est plus à faire.

Administratif

Vérifiez que vous êtes bien assuré, via votre assurance civile ou votre carte bancaire et faites une copie de tout vos papiers que vous pouvez stocker dans vos mails ou dans un drive pour être sur de ne pas vous retrouver sans rien ou que vous soyez. C’est assez succins et je pourrais compléter toutes ces informations à mon retour mais j’espère que ça pourra vous être utile.

carte-isic-voyage passeport-voyage