Category

Baby & Family

Category

My Yummy Baby Shower

Comme je vous l'expliquais dans mon article conseils pour organiser sa Baby Shower, au cours de ma grossesse, cet événement ne me sautait pas vraiment aux yeux, mais au fur et à mesure que bébé poussait, l'envie s'est faite sentir.

Je n'ai jamais assisté à aucune Baby Shower, c'était donc une grande première, à tout point de vue pour moi. Par conséquent, pas d'autres choix que de tout prendre en main, sachant que pour moi, le plus important était la nourriture et l'ambiance.

Le lieu

Sans le lieu, difficile d'imaginer le reste, à savoir la décoration et le buffet. Notre appartement étant trop petit, j'ai demandé à un ami de nous prêter le sien pour l'occasion et il a adorablement accepté ! On a donc pu avoir la place nécessaire et se mettre à l'aise.

La décoration

L'idée, c'est de créer une ambiance et une atmosphère particulière et pour cela, je vous conseille de choisir un thème. Ce choix peut se faire par rapport à la période de l'arrivée du bébé (les saisons, les fêtes) ou encore en lien avec son sexe. Personnellement, j'ai décidé de choisir un thème couleur, basé sur celles de la future chambre de ma fille : rose, pêche, mint et or.

Alexandra de Before Anything Else, a créé une table et un bar à bonbons dans une ambiance gourmande, pétillante et vintage. Le résultat a été au-delà de mes espérances et j'ai vraiment été émerveillé par son travail.

Toute la décoration et vaisselle de table (jar, bocal à bonbons, etc.) viennent de Before Anything Else, mais j'ai quand même acheté quelques petites choses chez Amazon, Babou et Flying Tiger qui sont de véritables mines d'or à petits prix pour la décoration et la vaisselle.

SHOPPING LIST

Ballon "LOVE" cuivré AMAZON / 5€29 - Pack 35 pièces (guirlandes, confettis, fleurs en papier) AMAZON / 15€99 - Ballons confettis AMAZON / 3€39 (les 6) - Ballons blanc AMAZON / 3€63 les 10 - Bols transparents BABOU / 1€50 les 6 - Petites assiettes BABOU / 2€ les 25 - Serviettes en papier BABOU / 1€30 les 40 - Cuillères or AMAZON / 2€24 les 20 - Gobelets (pots à glace à la base) FLYING TIGER / 1€ les 10 - Piques "coeur" FLYING TIGER / 1€ les 50 - Fourchettes argent FLYING TIGER / 1€ les 10 - Plateau gâteau FLYING TIGER / 2 € les 2

Crédits Photos © GAELLE PHOTOGRAPHIE

Exemple de décoration et buffet pour une babyshower fille
Babyshower fille sur le thème rose, mint et or

Un buffet de reine

Par peur du gâchis, je ne souhaitais pas avoir un gros gâteau, je me suis donc dit qu'un buffet de petites douceurs serait plus adapté. Comment vous dire ? On s'est régalé du début à la fin. Il y avait du sucré (ça coule de source) mais également du salé, cela me semblait important pour équilibrer un peu le buffet et que mes invités puissent varier les plaisirs.

Du salé...

Sur la table, on pouvait donc trouver un taboulé aux épices (inspiré de la recette de la blogueuse Alice Esmeralda que vous pouvez retrouver juste ici) ainsi que des wraps au saumon fumé et au jambon cru. Côté sucré, j'ai été très gâtée par des partenaires géniaux ! Le blog amène de très jolies rencontres et je suis ravie que ces marques aient participé à cet événement.

Au sucré !

On a eu le droit à un buffet de folie avec un meli mélo de makis nutella, nutella banane et nutella fraise ainsi qu'un assortiment de glaces (vanille bourbon, citron/yuzu et litchi/framboise) sans oublier les mochis glacés, de la part de Planet Sushi (merci encore à William et toute l'équipe pour ce superbe cadeau) et c'était juste FABULEUX. D'ailleurs n'hésitez pas à goûter leur nouvelle carte, c'est innovant, surprenant mais surtout délicieux.

Ensuite, on poursuit avec un assortiment de donuts (pralines/noisettes, blueberry/crémeux vanille et passion/coco/crémeux vanille) de la part de Les Petits Donuts ! Des donuts faits-maison, cuits au four et juste parfaits, moelleux et gourmands. Clairement, ils n'ont pas fait long feu, j'ai juste eu le temps d'en mettre 3 de côtés pour le chéri. Leur nouvelle boutique parisienne va bientôt ouvrir ses portes alors pour ne rien rater, direction leur page Facebook.

Pour finir, on a eu les biscuits et les cupcakes les plus mignons de la Terre ! Ils étaient parés de plumes et de petits nœuds (saveurs vanille / fruits rouges et chocolat blanc/praliné pour les cupcakes) . Sur les conseils d'Alexandra, j'ai fait appel à Quentin, d'Imagin'en Sucre et je n'ai pas été déçu par la qualité de son travail. Le souci du détail, la précision et le goût, j'en ai eu les larmes aux yeux en ouvrant les boîtes. Pour contacter et commander à Quentin un gâteau ou des pâtisseries trop mignonnes, c’est ici.

Cupcakes rose et mint pour une babyshower fille
Recette wraps salé pour une babyshower

Et les boissons alors ?

Nous étions une vingtaine, avec des mamans, des enfants et deux femmes enceintes donc évidemment, pas d'alcool ! Alors nous avons opté pour deux recettes d'eaux aromatisées que l'on a mises dans deux énormes de jars de 8L et 6L (impossible d'être en manque comme ça).

Eau à la menthe

  • Sirop de mojito
  • Plusieurs citrons jaune (à presser et à découper en rondelles)
  • Une poignée de feuilles de menthe
  • Eau

Eau au pamplemousse

  • Sirop de pamplemousse
  • Une poignée de feuilles de menthe
  • Eeau

Candy Bar

Les bonbons de notre enfance, difficile de les oublier ! Lolly's , qui est ce qu'on appelle communément un "gourmandises store", m'a fait la joie de m'offrir le bar à bonbons, un plaisir visuel et gustatif dont on s'est volontiers délecté. D'ailleurs, nous sommes plusieurs à avoir fait nos petites réserves en douce.

Chance pour vous, l'arrivée de Lolly's  en France est imminente ! Hé oui, la marque ouvre de nouvelles boutiques près de chez vous. Alors rendez-vous sur la page Facebook pour connaitre les prochaines ouvertures et ne rien rater. 

Buffet sucré Les Petits Donuts
Makis sucrés par Planet Sushi

Quelques activités

J'avais envie de quelque chose de simple alors j'ai opté pour différentes activités, faciles à mettre en place et qui ont du sens pour moi. On a commencé par la décoration de pyjmama, mes invités ont donc pu laisser libre cours à leur créativité pour ma petite puce.

Lot de 3 pyjamas MARKS & SPENCER / 9€95 - Gel textile FLYING TIGER / 1 € les 6 couleurs

D'autre part, j'avais mis une toile à disposition avec de l'encre pour réaliser un arbre à empreinte. Mon amie Camille, styliste de talent, a mis tout son cœur pour dessiner un magnifique arbre sur cette toile, et chacune a pu y laisser son empreinte pour créer les fleurs des branches.

Toile BABOU / 3 € - Encreur BABOU / 3€50

Puis, nous avons également joué à deviner le tour de taille de mon ventre et c'était d'ailleurs assez hilarant, nous avons une perception assez étrange de notre corps !

Pour finir, j'ai mis à disposition un livre d'or, dans lequel chacune a pu mettre un mot à destination d'Ava. C'est un carnet, que son papa et moi allons poursuivre, en lui écrivant un mot à chaque moment important de sa vie, l'histoire de mon accouchement, de sa conception, nos petits bonheurs avec elle, des anecdotes, jusqu'à ce qu'elle soit en âge de lire tout ça...pour lui laisser une trace.

Notebook doré FLYING TIGER / 2 € - Stylos métalliques - FLYING TIGER / 2 € les 6

Des cadeaux ?

J'avais dit que je n'en voulais pas, mais on n'y échappe pas, les copines ont vraiment gâté Ava ! A donc eut lieu un déballage de cadeaux en règle, rempli d'émotion et de reconnaissance. Je ne suis pas habitué aux attentions et à la sincérité alors j'ai d'autant plus été touchée par autant de bienveillance et d'amour.

Babyshower fille sur le thème rose, mint et or
Organisation, décoration et buffet pour une babyshower fille
Organisation, décoration et buffet pour une babyshower fille
Organisation, décoration et buffet pour une babyshower fille
Organisation, décoration et buffet pour une babyshower fille
Organisation, décoration et buffet pour une babyshower fille

J’ai adoré cette Baby Shower et pourtant, je n'en voulais pas, comme quoi il faut parfois expérimenter certaines choses. C'est un moment réellement unique et particulier et ça fait un bien fou de voir tous ces gens qu'on aime, réunit, dans la joie et la bonne humeur avant l'arrivée de cet être que tout le monde attend.

Ce fut un grand moment d'émotion pour moi, mais surtout de fun et de détente. Merci à mes invités, aux marques, à Alexandra, pour m'avoir permis de vivre ce moment d'amour incroyable. Petite anecdote : j'ai accouché le lendemain de ma Baby Shower, à croire que ma fille voulait juste me laisser la chance de fêter son arrivée comme il se doit.

Organisation, décoration et buffet pour une babyshower fille
Bar à bonbons pour babyshower fille sur le thème rose, mint et or
Exemple de décoration et buffet pour une babyshower fille
Arbre à empreintes pour babyshower
Bar à bonbons pour babyshower fille sur le thème rose, mint et or

La journée mondiale de la prématurité

Le 17 novembre 2009, on célébrait la première journée mondiale de la prématurité, à l'initiative de l'association SOS Préma. Il y a quelques mois, lorsque Pampers m'a fait découvrir la plus petite couche du monde, j'étais loin d'imaginer, que notre famille traverserais cette épreuve, que je peux décemment qualifier de cauchemar.

Aujourd'hui, je ne vous parlerais pas de notre cas propre, car nous n'en sommes pas sortis et que cela demande du temps et du recul que nous n'avons absolument pas pour l'instant. Néanmoins, c'est un sujet qui me touche, me parle et auquel je souhaitais vous sensibiliser.

Naître avant terme

Chaque année, c'est près de 60.000 enfants qui naissent prématurément en France, soit plus de 8 % du total des naissances alors qu'en 1995, il n’y en avait que 5,9 %.

Il y a plusieurs facteurs à cette augmentation : les grossesses tardives, les grossesses gémellaires ou multiples (plus susceptibles de naître prématurément), notre mode de vie, le stress, etc. Cependant, une naissance prématurée ne se contrôle pas et aucun facteur médical n'a été établi pour cela, ça arrive...c'est tout.

A quel stade un bébé est-il considéré comme prématuré ?

Une naissance prématurée est une naissance qui survient globalement à moins de 8 mois. Est prématurée, toute naissance qui survient avant 37 semaines d'aménorrhée (SA), soit 35 semaines de grossesse.

Au sein de cette prématurité globale, il faut distinguer : la prématurité moyenne, de 33 à 36 SA + 6 jours (85 % des naissances prématurées), la grande prématurité, de 28 à 32 SA + 6 jours (10 % des naissances prématurées et c'est le cas de ma fille) et enfin la très grande prématurité, de 24 à 28 SA (5 % des naissances prématurées).

En quelques chiffres

  • 20 % des femmes vivent chaque année une grossesse à risques en France,
  • 180 bébés par jour, naissent trop tôt soit 1 bébé toutes les 8 minutes,
  • La couche d'un bébé prématuré est changée en moyenne 7 fois par jour,
  • La durée d'hospitalisation est variable et peut durer plusieurs mois. Quelle que soit sa prématurité, l'enfant doit bénéficier d'un suivi spécialisé régulier jusqu'à ses 7 ans

SOS Préma

SOS Préma soutient les familles, en faisant connaître la prématurité et ses problématiques, et en portant la parole du terrain auprès des pouvoirs publics. Son but est d'améliorer la prise en charge de la prématurité, des nouveau-nés hospitalisés, mais également d'encourager la mise en place de soins de développement intégrant les familles dans les unités de néonatologie.

L’action de l’association a permis de faire avancer certaines choses comme en 2006, lorsque leur travail a permis aux mères de nouveau-nés prématuré de ne reprendre leur travail qu’à la date initialement prévue, grâce à une loi qui a modifié le congé de maternité pour les mères de bébés prématurés.

Plus récemment, l'association a également contribué au lancement de la plus petite couche du monde (mise au point par Pampers en partenariat avec des infirmières en néonatologie). À l'occasion de la Journée Mondiale de la Prématurité, SOS Préma lance un film institutionnel pour sensibiliser le grand public.

Pampers et la plus petite couche du monde

La conception de cette couche fait partie des innovations, engendrées par une prise de conscience globale des besoins spécifiques de ces enfants.

On trouve aujourd'hui de plus en plus de marques proposant des vêtements et accessoires pour prématurés, qui s'adaptent à leur petite taille, qui ont des ouvertures pour laisser passer les fils et différents câbles qui leur sont nécessaires par exemple.

Qu'a-t-elle de plus ?

La prématurité est susceptible d'entraîner de nombreuses complications de santé sur plusieurs niveaux et organes de l'enfant. Les bébés prématurés ont donc par conséquent, besoin de soins individualisés et spécifiques.

Cette couche repose sur plusieurs caractéristiques qui en font un produit mieux adapté aux soins de développement de ces bébés, mais également aux attentes des personnels de santé. Les caractéristiques de cette couche sont :

  • Un matelas plus étroit à l'entrejambe pour favoriser la position physiologique et aider au positionnement confortable des hanches et des jambes du bébé,
  • Des matériaux doux et silencieux de manière à minimiser le bruit que peuvent générer les frottements des couches,
  • Une zone d'attache sur toute la couche afin de permettre une plus grande flexibilité et un ajustement sur-mesure autour du matériel médical,
  • Un matelas aussi absorbant devant que derrière pour pouvoir changer les bébés sans avoir à modifier leur position car la couche se change dans les deux sens

Soutenir

On avance, mais beaucoup de choses restent encore à faire, je vous en parlerais dans l'article dédié à ma fille. Il est difficile pour moi de retenir mes larmes et mon émotion en regardant ces vidéos, car ce sont exactement les étapes par lesquelles on passe.

Les mêmes couveuses, les mêmes instruments, les mêmes petits corps fragiles que l'on voit en néonatalité, les mêmes coups de blues, la même douleur en voyant son enfant câblé de partout, si petit.

Paradoxalement, les progrès de la science et de la médecine font qu'aujourd'hui, on sauve de plus en plus de nouveau-nés et dans de bonnes conditions. Mais le parcours n'en reste pas moins une souffrance pour les parents et des séquelles potentielles pour les enfants plus tard.

Notre fille fait partie du pourcentage des chanceuses qui pour l'instant n'ont aucune maladie ou autres soucis liés à sa prématurité. Pour autant, nous ne pouvons toujours pas la ramener à la maison, sa durée d'hospitalisation prévue est d'un mois. Elle est bien encadrée, protégée, prise en charge...mais pas avec nous.

J'espère que ce post, aura pu contribuer à vous éclairer et vous informez sur cette problématique. Pour plus d'informations, si vous voulez participer activement ou juste faire un don pour cette cause, je vous donne rendez-vous sur le site de SOS Préma.

la journée mondiale de la prématurité 2017

Bref, j’ai donné la vie

Je ne sais par où commencer et quoi dire, c'est un sentiment qui ne s'explique vraiment pas. Notre histoire n'est pas simple, ce fut une grossesse avec beaucoup de bas, des inquiétudes, de la douleur, pour finir par une MAP (menace d'accouchement prématuré)...devenu réalité.

Ava - 5 novembre 2017

J'essaierais de vous en parler sur le blog, lorsque j'en trouverais la force et le courage, mais aujourd'hui, je ne veux penser qu'au positif. Bien qu'elle ne puisse pas encore rentrer à la maison, ma fille est là, je l'aime d'une force incroyable, je ne pensais pas que ce genre d'amour existait et pourtant ce que je ressens pour mon mari est déjà assez extraordinaire.

Je suis reconnaissante à Dieu, à la vie, de m'avoir donné la chance de porter la vie et donner naissance à mon enfant dans de bonnes conditions malgré tout. Alors à défaut de trouver les bons mots pour lui dire, combien je l'aime, j'ai trouvé une chanson pour ça.

À peine quelques jours et j'en tremble, quelques jours tous ensemble et je ne me souviens plus de ma vie avant ça. Pourtant je voulais attendre mais ton père m'a fait prendre conscience et puis confiance en moi. Si je n'étais pas assez tendre, mon cœur n'est plus à prendre, puisque depuis tu le remplis d'amour et de joie !

Juste un petit bout de terre et de sang, je comprends la vie subitement quand je te vois ! Juste un petit bout de ciel et de foi, j'ai changé d'avis depuis que ton cœur bat et plus mon cœur tremble, plus je me sens guérie, j'ai cru entendre le miracle de la vie ce jour où tu as crié...Moi j'ai compris que j'allais t'aimer comme ce n'est pas permis, ma plus belle œuvre aujourd'hui c'est toi .

Il n'y a rien sur terre qui dépasse la joie que tu me donnes et depuis que je suis mère, des petits cœurs, j'en veux des tonnes et je vous parle d'une grâce qui a changé mon cœur de lionne en mère poule, j'en perds ma plume, à la maison je suis patronne.

Et je me réjouis quand tu as peur la nuit, quand tu t'endors dans mes bras, le fait qu'un être ait besoin de moi, je me sens guérie, je me sens guerrière car désormais je suis portée par la force d'une mère.

À toutes celles qui aiment comme moi, qui soignent et bercent comme moi, le plus beau métier d'une femme c'est d'être celle qui se dévoue corps et âme parfois ! Et qui n'attend rien pour ça, le plus beau métier d'une femme c'est d'être mère.

Pourvu que tu sois une bonne personne, que tu fasses les bons choix, que tu sois forte ou pas, tant que tu pries et que tu crois et puis je lève les mains au ciel pour qu'il te guide et te laisse auprès de moi, car ma plus belle œuvre aujourd'hui c'est toi...

Extrait de la chanson " Liham " de Vitaa

Comment j’ai organisé ma baby shower ?

Qu'est-ce que la Baby Shower ? C’est une tradition américaine où l'idée est de célébrer la future Maman, ainsi que l'arrivée de son bébé. La coutume a bien dépassé les frontières et aujourd'hui, des millions de femmes en sont fans !

Cette célébration a généralement lieu entre le 7e et le 8e mois de grossesse, quand l’arrivée de bébé est imminente, mais surtout quand la maman a encore un peu d'énergie pour s'amuser.

L’intérêt, c'est de se retrouver entouré de personnes que l'on aime pour passer un moment fun et agréable, à profiter des derniers moments de tranquillité avant que la merveille pointe le bout de son nez (et ce n'est pas du tout interdit aux garçons).

Qui organise la Baby Shower ?

À l’origine, c’est aux amies ou à la famille de l'organiser pour que ce soit une surprise pour la future Maman. Personnellement, je ne le souhaitais pas, j'ai beaucoup de mal à déléguer, mais je me suis tout de même fait aider, car je n'aurais pas pu y arriver seule, c'est une certitude.

J'ai fait appel à Alexandra, wedding planner et  fondatrice de Before Anything Else  (si vous comptez vous marier, n'hésitez pas à la contacter, vous ne serez pas déçu) mais surtout, c'est une copine, dont j'aime les idées. J'ai toujours beaucoup apprécié la créativité et l'investissement dont elle fait preuve sur ses mariages ! Je ne voyais pas quelqu'un d'autre pour relever ce défi.

À l'aide de Pinterest, de mes envies et de ses idées, Alexandra a créé un moodboard pour définir le thème général qui va créer l'ambiance de la fête, un thème qui se décline dans le menu, la vaisselle et la décoration. Ensuite, elle m'a proposé une shopping-list d'éléments à acheter pour que je n'aie pas à faire 10 000 recherches, mais également des prestataires.

À quelle date et où faire la fête ?

Il ne fallait pas que ce soit trop tôt ou trop tard alors j'ai coupé la poire en deux, en la prévoyant autour du jour de mon entrée dans le 8e mois.

J'ai également opté pour un week-end et sur un après-midi (clairement les soirées sont devenues difficiles pour moi) et ne pas bousculer l'emploi du temps de tout le monde.

J'ai créé un événement Facebook, 3 mois à l'avance pour que les invités gardent bien la date en tête et voilà !

Pour le lieu, plusieurs options s’offrent à vous, mais la plus simple reste encore chez vous ou l'organisateur (si c'est une surprise par exemple) pour éviter les gros déplacements.

La décoration et le buffet

Pas facile de penser à une décoration et un buffet, raccord avec le thème tout en respectant nos goûts. Comme je vous le disais plus haut, heureusement qu'Alexandra était là pour me guider et me conseiller, j'ai pu m'appuyer sur sa liste pour faire mes achats.

Si vous vous en sentez la force et le courage, les options DIY et cuisine, ne sont pas à exclure si vous êtes aidé, c'est d'ailleurs plutôt sympa à faire. Personnellement, je ne souhaitais pas passer du temps en cuisine et je voulais également avoir des friandises personnalisées, donc pour la majorité du buffet, j'ai fait appel à des prestataires et partenaires.

Côté décoration, on a opté pour des guirlandes colorées, des ballons, des pompons, des boules en papier, des rosaces pour créer également un fond pour un photobooth (histoire d'avoir un maximum de souvenirs). Sur la table, on a choisi : des assiettes, couverts et verres jetables dans des couleurs en accord avec la déco, mais également des jarres, carafes et fontaines pour le bar à bonbons et les boissons.

Alexandra va s'occuper de gérer la mise en place ainsi que l'agencement du décor et côté menu, on va déguster du sucré mais aussi du salé, sans oublier les boissons, sans alcool bien sûr, des eaux infusées, etc. Vous découvrirez tout cela dans mon prochain article sur le sujet, j'ai hâte de vous montrer tout ça.

Décoration & vaisselle

Les recettes que j'ai prévu de faire : taboulé, wrap de saumon, pizza tomate/mozza, fondant à la pistache et eaux infusés.

Buffet

Les activités rigolotes

Maintenant que vous avez fait le plus gros du travail, il faut préparer les animations ! Hé oui, on est quand même là pour s'amuser et se détendre. Voici quelques idées pour égayer l’après-midi :

  • Jeu du " Qui est-ce ? " : demander à chaque invité de rapporter une photo d’elle petite et nous devrons retrouver qui est qui.
  • Personnalisation de bodys ou bavoirs : acheter des bodys ou bavoirs blanc, ainsi que des stylos à textile pour les customiser.
  • Un calendrier : un petit carnet où vous allez inscrire une date par page et dans lequel les invités vont pouvoir coller des gommettes, pour faire un pronostic sur le jour de la naissance du bébé.
  • Des devinettes : pour deviner le prénom du bébé, le tour de taille du ventre de la future maman, etc.
  • Les challenges : chronométrer le temps que l'on met à lasser nos chaussures avec un faux ventre, deviner le contenu d'un petit pot, etc.

Les possibilités sont nombreuses et si vous ne savez pas quoi faire, n'hésitez pas à demander à vos copines mamans, je suis certaines qu'elles auront pas mal d'idées.

Vous pouvez aussi prévoir des petits cadeaux pour les invités, rien d'obligatoire, mais c'est une jolie attention. Pour faire simple, vous pouvez par exemple garnir des petits sachets cadeaux avec des bonbons, ou autres.

J'espère que cet article aura pu vous donner des idées et vous éclairer sur la manière de vous y prendre si vous organisez votre fête vous-même. La mienne est dans une semaine et je me languis d'y être et de vivre et partager ce moment. Et vous, pour votre grossesse, vous en avez fait une ?

Je découvre le monde des bébés

En m'engageant sur la voie de la maternité, je découvre obligatoirement le monde des bébés. Quelle poussette choisir ? Combien de biberons faut-il acheter ? Et si bébé a des coliques comment ça se passe ? Comment allaiter et sur combien de temps ?

On est rapidement submergé par un tas d'interrogations surtout lorsque c'est notre premier bébé, du coup dès que j'ai appris ma grossesse, j'ai lancé la chasse aux informations. Bien sûr, j'ai pris des conseils auprès de mes copines déjà maman et qui ont donc déjà pas mal de bonnes astuces et recommandations pour une novice comme moi, mais il existe également des salons, dédiés à l'univers du bébé et de l'enfant.

Début septembre, j'ai eu le plaisir d'être convié au salon professionnel BABYCOOL qui contrairement au salon du bébé est un salon d'exposants. C'est-à-dire que les marques s'y rendent surtout pour trouver des distributeurs pour leurs produits (c'est pour cette raison qu'il n'est pas ouvert au public).

L'idée pour moi était surtout d'aller à la rencontre de ces professionnels pour découvrir de nouveaux produits, poser des questions pratiques et voir ce qui se fait de mieux pour nos enfants.

Mes découvertes

Pour moi, ce fut une découverte d'A à Z, je me suis même sentie quelque peu perdu parmi toute cette immensité de marques, de produits, de concepts. Heureusement, j'étais accompagné ce jour-là de plusieurs copines blogueuses "maman et famille", qui ont su m'aider à me repérer dans tout ça et m'ont prodigué de précieux conseils.

Je vous ai donc fait un récapitulatif des marques que j'ai apprécié, qui de manière générale ont des produits qui me seront vraiment utiles (chez qui je suis en train de m'équiper pour bébé) et que j'ai découvert via le salon Babycool ou par moi-même, juste en fouillant sur le net et les forums.

Poussette

C'est sans doute l'un des budgets les plus importants, par conséquent, on n'a pas vraiment envie de jeter de l'argent par les fenêtres. Avec monsieur, on avait quelques critères indispensables comme le poids de la poussette, son design, son confort et sa maniabilité.

On vit en plein Paris, on prend régulièrement les transports, il nous faut donc une poussette très compacte sans négliger le confort et qui est tout-terrain, car ma famille habite en Province et à la campagne. Il y avait un nombre incalculable de poussettes sur le salon, mais voilà les trois qui m'ont convaincu (sur la base des critères évoqués précédemment).

Quelle poussette choisir ?

SIMPLE PARENTING Doona - 379 €

BEBE CONFORT Stella - 608 € (avec la coque)

JOIE Chrome - 429 € (avec la coque)

Biberons, tétines, sucettes et allaitement

Le repas de bébé est un facteur clé dans son développement, mais c’est surtout un instant privilégié de complicité mère-enfant. Bébé a besoin de se sentir à l'aise, confortable et pour cela, il faut l'accompagner avec des produits non nocifs (sans bisphénol A) et adaptés en fonction de son âge (cela est valable également pour l'allaitement).

Je me suis orienté vers les marques BÉBÉ CONFORT, MAM ainsi que SUAVINEX et sur le salon, j'ai également eu le plaisir d'avoir un kit d'initiation à l'allaitement de la marque Medela, et qui va bien m'aider pour les premiers jours de bébé.

Voici quelques uns des articles que je me suis procuré et je vous invite à lire cet article de Doctipharma qui m'a beaucoup éclairé sur les bons choix à faire côté produit.

Kit initiation allaitement MEDELA -31€50

Tire-lait électrique BÉBÉ CONFORT - 100€

Kit naissance biberons MAM - 40 €

Soins

L'un des aspects où je vais être extrêmement exigeante, c'est le soin de la peau de mon bébé. La peau d'un bébé est fragile, particulièrement sensible aux agressions extérieures et nécessite donc, des soins adaptés, mais qui surtout ne sont pas nocifs.

Nous avons donc choisi des produits aux formules simples, spécifiquement formulés pour la peau d'un bébé et certifiés bio afin de garantir une utilisation quotidienne en toute sécurité. On a pas voulu avoir énormément de produits mais juste ce qu'il faut !

Voilà ce qu'on a à la maison pour son arrivée. Côté couches, on a choisi Lillydoo, une marque vegan et saine, je vous en parle dans cet article.

Crème hydratante FLEURANCE NATURE - 8€85

Lingettes en chanvre LULU NATURE - 15€60

Gel lavant doux FLEURANCE NATURE - 7€35

Lait toilette FLEURANCE NATURE - 9€90

Éponges Naturelles Hypoallergéniques NUK - 5 €

Eau micellaire CATTIER - 7€49

Accessoires

On nous parle toujours de tout un cas de choses à acheter, prévoir, sans vraiment savoir ce qui sera essentiel ou non. Alors une fois de plus, j'ai activé mon réseau, j'ai cherché, fouillé, scruté et pour ça le salon Babycool a été un espace de tentation énorme.

Ci-dessous, vous trouverez 6 articles que l'on a mis sur notre liste de naissance et pour lesquels on a eu un vrai coup de cœur. Trop hâte que la choupette utilise tout ça.

Pressoir à purées INFANTINO - 35 €

Transat Swoon Up BABYMOOV - 150 €

Cosydream BABYMOOV - 80 €

Porte-bébé One BABYBJÖRN - 159€90

Sac à langer LAESSIG - 119€95

Pack 3 langes ADEN+ANAIS - 27 €

Mode et décoration

Trois boutiques mode et décoration à découvrir de toute urgence ! Produits de qualité et uniques, ces boutiques sont vraiment de belles découvertes.

Remerciement

Un grand merci à Fleurance Nature,  Bébé Confort, Mam, Babybjorn, Joie, Medela ainsi que Aden+Anais pour les cadeaux qu'ils nous ont offerts.

Que mettre dans la valise de maternité ?

Après quelques conseils pour bien faire son shopping bébé, en voilà des nouveaux pour la fameuse valise de maternité, le sac qui va marquer l'entrée dans une nouvelle vie n'est pas à prendre à la légère. Il est un peu tôt en ce qui me concerne pour la commencer, mais je commence à y réfléchir, car c'est assez fou tout ce qu'il faut pour ce petit séjour.

Alors que faudra-t-il emporter ? Pour ne rien oublier, n'attendez pas la dernière minute pour préparer les affaires de bébé, ainsi que les vôtres, la paperasse et aussi quelques petites choses pour papa. Pour ma part, j'ai choisi ma valise de maternité chez Babou et je ne suis pas déçue ! Comme mon sac à langer, elle est spacieuse, pratique et ne coûte que 20 euros.

En route pour la maternité: quelques conseils pratiques !

On m'a conseillé de m'y mettre au 8e mois de la grossesse pour commencer à faire le point et à rassembler tout ce qu'il nous faut. L'idée, c'est d'éviter le stress et la panique de devoir acheter quelque chose à la dernière minute quand on a clairement d'autres choses à penser !

Du coup, je partage avec vous les recommandations que j'ai glané auprès de ma famille, mes amies et j'ai également trouvé 3 listes, avec des conseils, que je trouvais particulièrement bien faites. Vous pouvez les retrouver ici:

Crédits Photos © GAELLE PHOTOGRAPHIE

comment bien préparer sa valise de maternité ?

Valise & combinaison BABOU

comment bien préparer sa valise de maternité ?

Pull & gilet ZARA

Pour la salle d'accouchement

Préparez en plus de la valise de maternité, un petit sac pour la salle d’accouchement avec la première tenue de bébé et quelques produits de toilette. Pensez aussi à un vêtement confortable, un brumisateur, sans oublier de la lecture, de la musique, en bref tout ce qui pourra vous divertir, car le travail peut durer très longtemps.

À ne pas oublier également : son dossier médical et administratif (carte de groupe sanguin, résultats des examens réalisés pendant la grossesse, échographies, carte vitale, carte de mutuelle, déclaration de paternité anticipée, numéro CAF, etc.).

Le trousseau de naissance

Selon les maternités, il y a plus ou moins de choses à prévoir (couches, draps, affaires de toilette) et c'est très variable. N'hésitez pas à faire un point avec elle pour vérifier qu'il ne vous manque rien. Pour les tenues du bébé, sauf, s'il est prévu que ce soit une crevette, partez plutôt sur du 1 mois et du 3 mois : un bébé ça grandit vite et la taille naissance, ne sera porté que quelques jours (et encore).

La trousse de toilette de bébé

La maternité fournit généralement la plupart des produits de toilette, mais faites quand même d'ores et déjà, votre petit stock pour la maison. Optez pour des produits en format voyage du type : un savon liquide spécial bébé corps et cheveux, crème hydratante spécial bébé, une brosse, du coton.

J'espère que ces petits conseils aideront les futures mamans comme moi, mais surtout n'hésitez pas à compléter tout ça en commentaires en partageant votre expérience !

comment bien préparer sa valise de maternité ?

Lillydoo, des couches saines et douces

Aujourd'hui, on va parler couches et plus précisément de la marque Lillydoo. À l'aube de devenir parents, on se pose pas mal de questions sur ce qui serait le plus adapté à notre enfant. Par effet de masse et sans doute manque de connaissances, on aurait plutôt tendance à se tourner vers de grandes marques, en se disant que ce sera forcément qualitatif. Ce qui peut parfois se révéler être une erreur.

Depuis mon opération, je fais attention à ce que je mange au niveau de la provenance, mais également à ce que j'applique sur ma peau en terme de composition. De fait, sans être pro bio ou vegan, dans la continuité de cette pensée, mon conjoint et moi, nous sommes interrogés sur la composition des produits que l'on allait employer pour les soins du bébé.

Lillydoo, la promesse de ne prendre aucun risque

Les couches lavables, pour ma part, c'est NO WAY et pour l'instant, je ne sais pas si ma crapule aura la peau sensible ou non, aura des allergies ou autres, j'ai donc cherché les couches les plus green et efficaces possibles. On m'a conseillé deux marques dont Lillydoo, alors lorsque celle-ci m'a proposé de tester ces produits, j'étais juste ravie.

L'histoire de la marque

La marque est allemande, les couches sont fabriquées en Europe et ont été conçues par une sage-femme qui est aussi maman ! Elle cherchait donc pour ses propres enfants, des produits de soins sans parfum, sans émulsifiant PEG et sans paraben.

Chaque composant est choisi avec attention et les couches sont certifiées sans chlore, sans phtalate, sans paraben, sans émulsifiants PEG, sans parfum et sans lotion. Les couches Lillydoo sont également hypoallergéniques, cruelty-free et vegan.

Crédits Photos © GAELLE PHOTOGRAPHIE

Avis sur Lillydoo, marque de couches vegan, saine et équitable

Pour être précis

Composition : Cellulose blanchie sans chlore issue de l'exploitation forestière durable, couche absorbante souple sans parfum, sans lotion et sans colorant, bandes élastiques flexibles sans latex pour épouser le corps en tout confort, noyau ultra absorbant, extérieur très respirant et joliment décoré, toile non tissée ultra douce, emballage bio entièrement compostable conformément à la norme DIN EN 13432.

Certifié par des instituts indépendants comme douce pour la peau, sans composants toxiques, risque d'allergies minimisé et vegan. 

Certifié OEKO-TEX STANDARD 100 (certifié dans la catégorie 1 de produits pour bébés et dépistage de divers produits chimiques dangereux pour la santé).

Combien ça coûte ?

La marque fonctionne avec un système d'abonnement mensuel. Le prix est unique : 54 euros, de plus les frais de port sont offerts, l'échange de taille est gratuit et l'abonnement peut être mis sur pause ou résilié de manière flexible.

Les différentes tailles proposées se croisent et permettent de trouver la taille la plus adaptée au poids et au gabarit de votre enfant. Pour composer son abonnement, rien de plus simple, choisissez :

  • les produits (couches / lingettes),
  • la taille (6 tailles couvrant de 2 à 30 kg),
  • le design,
  • la fréquence de livraison,
Avis sur Lillydoo, marque de couches vegan, saine et équitable

Envie de tester ?

Pour vous faire une idée, la marque vous propose de tester en amont, ses couches et ses lingettes. Lillydoo paye pour les produits, et vous seulement pour la livraison. Vous serez ensuite automatiquement abonné mais c'est résiliable à tout moment.

Le kit d'essai contient 10 couches (à la taille de votre choix) et 15 lingettes. J'ai fait quelques calculs et le rapport qualité-prix est bon. Personnellement, je suis conquise par le concept et j'ai hâte de voir ma crevette dedans, je vous ferais un nouveau post pour vous donner mon avis sur le confort etc. Pour commander le kit d'essai Lillydoo, ça se passe en ligne.

Article en collaboration avec Lillydoo

Avis sur Lillydoo, marque de couches vegan, saine et équitable

Les premiers achats pour bébé, on se lâche ou pas ?

La simple idée d'attendre un enfant nous donne des frénésies de shopping mais c'est une erreur à ne pas faire justement. Les marques et différentes enseignes ont bien compris que c'était un créneau bien lucratif et du coup, nous vendent à peu près tout et n'importe quoi et nous, on fonce ! Par peur de manquer de quelque chose pour notre petite merveille.

Quelques conseils

N'oublions pas qu'un bébé, ça évolue vite et à trop acheter ou prévoir en trop grande quantité, on risque d'avoir sur les bras, pas mal de choses inutiles ou non adaptées.

Les vêtements

Sauf si votre enfant est une mini-crevette, du côté des tailles, optez plutôt pour un mélange de 1 mois et 3 mois pour la naissance et les 3 premiers mois. La taille naissance est à éviter ! Il ou elle ne la portera probablement pas ou alors sur quelques jours seulement.

Privilégiez les vêtements à pression et croisés, cela sera plus pratique pour vous et pour le papa, c'est plus rassurant dans les premiers gestes et moins prise de tête.

Sans compter que bébé va probablement être gâté par la famille et les amis, donc n’achetez pas trop de vêtements, chaussons et peluches en tous genres car vous ne saurez plus quoi en faire.

Crédits Photos © GAELLE PHOTOGRAPHIE

Pas besoin d'acheter trop de choses pour l'arrivée de son premier enfant
Pas besoin d'acheter trop de choses pour l'arrivée de son premier enfant

Je n'ai pas pu résister à l'idée d'acheter quelques petites babioles pour mon petit cœur. J'ai bien profité des soldes chez des enseignes comme Mark & Spencer, Zara et Mango, mais là où il y a des bons plans toute l'année, ça reste quand même chez Babou, Kiabi et Tati.

Gros coup de cœur pour mon sac à langer de chez Babou ! 10€ seulement, super grand, avec plein de poches à l'intérieur comme à l'extérieur, en somme pratique et joli. Je n'en reviens toujours pas d'en avoir trouvé un à ce prix-là quand on sait que ça coûte en moyenne 35€ un sac à langer (ce qui est aberrant soit-dit en passant).

  • Sac à langer 10€ -BABOU*
  • Sweat 9€ - KIABI
  • Thermomètre-tétine 6€ - BABOU*
  • Body noir 3€50 - BABOU*
  • Chaussettes en coton 0,80€ - BABOU*
  • Doudou 5€5 - BABOU*
  • Body corail 9€99 (lot de 3 bodies imprimés) - TATI
Pas besoin d'acheter trop de choses pour l'arrivée de son premier enfant

La poussette

Cet outil très utile, certes, coûte quand même assez cher et surtout, c'est encombrant lorsqu'il s'agit d'un nouveau-né car il faut prévoir : le cosy, la nacelle, le siège-auto. Clairement, se trimbaler tout ça à chaque fois, ne fait pas du tout rêver mais on a trouvé la solution ! La poussette Doona de la marque Simple Parenting qui est une poussette 2 en 1, cosy, siège-auto et poussette (jusqu'à 15 mois). Elle est ultra compacte, pratique, facile à manipuler et confortable pour bébé (testé par plusieurs amies et copines blogueuses).

Le lait

Concernant le lait, ne faites surtout pas de réserve, car votre enfant peut y être intolérant par exemple et ça, vous ne pouvez pas le savoir à l'avance. Votre pédiatre vous conseillera dès la naissance du lait à utiliser en fonction de votre bébé et que vous allaitiez ou non, prévoyez simplement une boîte de lait à la maison, au cas où.

Pas besoin d'acheter trop de choses pour l'arrivée de son premier enfant
Pas besoin d'acheter trop de choses pour l'arrivée de son premier enfant

Une grossesse sereine avec la sophrologie

Depuis quelque temps, je cherche plusieurs activités pour me détendre durant ma grossesse et on m'a parlé notamment de la sophrologie, le yoga et le pilâtes prénatal, l'ostéopathie, la natation etc.

Je n'ai pas une grossesse difficile à proprement parler mais je suis devenu très angoissée même si la crevette se porte très bien. Mon sommeil n'est pas très bon, j'ai régulièrement des douleurs au niveau du ventre, du dos et quelques migraines également.

J'ai plutôt un bon mental mais force est de constater que certaines choses vous changent un peu. D'ordinaire, je ne suis pas particulièrement angoissée mais bien que cette grossesse n'était pas planifiée, elle est néanmoins ardemment désirée et je crois que ça m'amène à me poser un peu trop de questions (petit récit de mon premier trimestre ).

Quelles activités pour se faire du bien?

Je commence vraiment à fatiguer et je voulais partager avec vous quelques disciplines que l'on m'a grandement conseillées. À la rentrée, je vais attaquer la natation spéciale maternité, je n'aime pas du tout la piscine mais toutes mes amies mamans, ainsi que ma sage-femme, m'ont conseillé de m'y mettre, je vais donc tenter l'expérience.

Pratiquant déjà le pilâtes et ayant déjà fait du yoga quelque temps, je vais également commencer, la version prénatal de ces deux activités. Ce sont deux activités que j'aime beaucoup et je suis sure que cela va me faire un bien fou. Si certaines ont testé, je veux bien votre retour d'expérience !

L'ostéopathie, je compte bien m'y mettre également car j'ai des douleurs dorsales et cervicales très désagréables. Le corps change rapidement à compter du 3ème mois, bébé grossi, se fait de la place et je peux vous assurer que vous le sentez dans votre posture et votre démarche. Même sans problème spécifique, ce professionnel vous aidera à vous sentir mieux dans votre corps et à vous "replacer".

La sophrologie, mon bon plan zen attitude

Vous avez droit à 8 cours de préparation à l’accouchement, c’est super mais bien trop tard dans l'avancement de la grossesse. De plus, je trouve que ce n'est pas assez pour nous accompagner tout le long de cette aventure.

Alors il est vrai que pour prendre tous ces cours, il faut du temps et de la disponibilité mais si vous attendez votre congé maternité, c'est-à-dire la fin de votre grossesse quasiment, je ne suis pas sur des bénéfices sur un temps si court. Je vous conseille de vous y mettre avant !

Aujourd’hui, je vais me concentrer sur une chose que j'ai déjà débuté et que je vous conseille grandement pour améliorer votre confort et votre mental: la sophrologie.

Dans un premier temps, j'ai choisi une sage-femme qui fait les cours de préparation à la naissance sur la base du yoga et propose des séances de sophrologie en amont pour se préparer à l'arrivée du bébé. Je prends également quelques séances en cabinet, quand je peux pour me détendre et créer du lien avec la crevette.

À vous de jouer

La sophrologie, méthode de relaxation  qui propose avec ses différents outils des réponses particulièrement adaptées à ce moment de la d'une femme.

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Créée en 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, la sophrologie est une méthode d’éveil et de développement personnel qui renforce l’équilibre de nos émotions, de nos pensées et de nos comportements. La discipline permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi et de développer ses capacités pour un plus grand bien être au quotidien.

La méthode se base sur 3 outils essentiels : la respiration, le relâchement musculaire et les visualisations d’images mentales positives. Voici quelques exercices de respiration et de visualisation réalisés avec une sophrologue en vidéo. Leurs buts ? aider les futures mamans à vivre une grossesse sans stress mais également à gérer les contractions durant l'accouchement.

Crédits Vidéo © ALEXMINDED et SOPHROLOGUE .

Le premier trimestre de la grossesse, entre rire et larme

Mon premier trimestre est terminé et je me suis dit que pour les futures mamans, ça pourrait être intéressant (en revanche rassurant, je ne sais pas lol). Les trois premiers mois de la grossesse…c’est franchement désagréable pour être honnête.

Les premiers maux de grossesse

On est partagé entre le bonheur de la nouvelle, l’appréhension, car c’est carrément nouveau, mais aussi la peur d’une éventuelle fausse couche, les modifications sur le corps, sans compter les petits désagréments quotidiens qui nous montrent que notre corps est en train d’être chamboulé.

La fatigue chronique

Ça a sans doute été le plus difficile pour moi, car je suis quand même très active au quotidien et là, je me sentais dépossédé de mon propre corps. Impossible d’y résister, la fatigue m’envahissait sans relâche, sortir du lit était devenu une épreuve et je m’endormais partout (mon mari m’a retrouvé endormi à un arrêt de bus une fois, véridique).

Mon conseil ? Ne résistez pas, c’est peine perdue, vous serez frustrée et bougonne, mais tant pis, c’est la vie et il faut l’accepter. Dormez tôt, faites des siestes s’il faut, glander bref aménager vous des temps OFF, ce ne sera pas du luxe.

Les nausées

Certaines mum-to-be vont souffrir de nausées, d’autres pas (une fois encore, j’ai tiré le gros lot), sans que l’on sache pourquoi (la vie est une garce pour ça haha). Dans mon cas, ça été des douleurs très violentes durant 3 semaines environ, du matin jusqu’au soir, mais sans vomir, je vous laisse imaginer l’horreur. Malheureusement, il n’y a pas de remède miracle (je viens de détruire vos espoirs, je sais bien).

Personnellement, ma sage-femme m’avait prescrit de l’homéopathie et ma nutritionniste m’a dit de bien déjeuner le matin, de boire beaucoup d’eau, d’éviter les plats en sauce ou épicés et de ne pas hésiter à me faire des collations dans la journée.

Les seins qui vont exploser

Moment glamour ! Bon soyons clair, j’ai souffert le martyre (je n’exagère pas) : hypersensibilité, seins très tendus et douleurs régulières (tout ça pour ne pas voir ma poitrine augmentée en plus, ça valait vachement le coup) mais ça fait partie du jeu les filles !

En réalité, votre corps est en train de tout mettre en place pour l’allaitement. Alors choisissez un soutien-gorge de qualité, d’une taille supérieure, avec des armatures et de larges bretelles. Il doit bien envelopper les seins, mais sans les écraser. Vous pouvez aussi vous masser pour vous soulager : pour ça, j’utilise une huile de chez Palmer’s (je vous en parle bientôt).

Bonjour les boutons

Merci le bouleversement hormonal, on adore. J’ai vu mon visage se transformer en calculatrice avec un tas de petits boutons qui apparaissent en traîtres et ressemblent à de l’acné. J’ai donc continué à utiliser ma petite routine pour le printemps, en rajoutant le gel nettoyant au charbon de chez Bioré (matin et soir) pour nettoyer ma peau et ça fonctionne plutôt bien. J’en ai toujours, mais c’est moins fréquent et moins énorme.

Changements d’humeur

Des excuses s’imposent à l’amour de ma vie, clairement, je lui ai fait vivre un enfer (et encore un peu des fois, mais c’est juste pour faire la princesse). Mon humeur était vraiment très variable, j’étais régulièrement frustrée, fatiguée, je me sentais seule. J’ai eu des moments de profonde tristesse et parfois d’euphorie.

Je pouvais être d’une super humeur, puis prendre la mouche juste après et m’énerver au point de péter les plombs pour une broutille. C’est tout à fait normal, mais ce n’est pas facile à gérer pour nous, mais aussi pour l’entourage.

Malheureusement, je me suis retrouvée assez seule par rapport à mon entourage amical, de fait, je me suis un peu renfermée et je vous déconseille de faire comme moi, car ce n’est pas facile. Heureusement, je peux me reposer sur Monsieur et je me confie beaucoup à mes amies mamans, elles ont toujours été là et sont d’un réconfort inestimable.

Les choses à faire

La première chose à faire est de faire une prise de sang pour savoir où vous en êtes dans votre grossesse et de faire également un bilan sanguin et urinaire complet.

La maternité

Inscrivez-vous à la maternité dès que possible pour avoir de la place. J’ai appris ma grossesse très tôt, à 5 SA (semaine d’aménorrhées) soit 3 SG (semaine de grossesse) autant dire rien du tout, mais j’ai quand fait mes demandes à deux maternités, cette même semaine et ils m’ont confirmé que j’avais bien fait de m’y prendre de suite.

Travaillant dans le médico-social, j’avais déjà une connaissance des établissements et savais quelle maternité je voulais (il faut penser aussi à la distance de votre domicile). Mon premier choix était Port-Royal (paris 14) ou Robert Debré (paris 19).

Je voulais absolument Port-Royal pour plusieurs raisons : elle a une excellente réputation (c’est un peu la Rolls-Royce des maternités), elle est de niveau 3, il y a un service de néonatologie reconnu (vaut mieux prévenir que guérir) et surtout il y a des urgences obstétriques dispo H24.

Le suivi de grossesse

À la maternité, le suivi ne commence qu’au 5e mois, j’ai donc pris contact avec une sage-femme pour faire mon suivi de grossesse complet « en ville », ainsi que la préparation à la naissance (la mienne est spécialisée dans la préparation à la naissance via la sophrologie et le yoga).

Je ne suis pas immunisée contre la toxoplasmose, ma sage-femme m’a donc prescrit un bilan sanguin mensuel jusqu’à la naissance, ainsi que du fer, car j’ai une grosse carence (dû à ma Sleeve). On se voit tous les mois pour parler de comment je vis ma grossesse, analyser les résultats, écouter le cœur du loulou pour être sûr que tout va bien.

Toutes mes échographies sont faites en libéral chez un échographe, près de chez moi. Ma première échographie (non obligatoire mais tout de même remboursée avec une ordonnance) était à 5 SA, c’est pour confirmer la grossesse et la date de conception présumée.

L’échographie du premier trimestre dite de datation, se fait entre la 11e et 13e SA (soit entre 9 et 11 SG). J’ai fait la mienne à 11 SA ! C’est la première rencontre avec bébé, ce n’est plus un petit grain de riz à peine visible, mais un vrai être humain. On le voit bouger, sucer son pouce, se retourner, on voit ses membres, c’est assez incroyable et magique.

La paperasse administrative

Lors du premier examen prénatal qui se fait durant l’échographie du premier trimestre, le médecin pré-remplit la déclaration de grossesse. Cette déclaration est à envoyer à la CAF, ainsi qu’à la sécurité sociale, et ce, avant la fin de la 16e SA (soit la 14e SG).

Conclusion

C’est quand même très étrange de savoir qu’il y a un petit être qui se développe en soi mais de ne rien sentir et donc, de n’avoir aucun repère sur son bien-être. L’échographie n’a rien révélé d’anormal, les visites mensuelles chez la sage-femme non plus, mais ça reste assez stressant je trouve, si je pouvais, je ferais une échographie une fois semaine pour me rassurer.

Les moindres symptômes sont anxiogènes, on est plus attentive à ce que l’on mange, il y a tous ces rendez-vous à prévoir, c’est assez fatiguant et envahissant finalement. On est aussi mitigé entre l’envie folle de le crier sur tous les toits, et ce sentiment inexplicable qu’il vaut mieux rester discret au cas où un problème survenait.

En clair, je ne serais sereine que lorsque je le verrais et serais certaine qu’il va bien ! J’espère que ce petit topo du premier trimestre pourra en éclairer certaines. Je me suis aussi pas mal appuyé sur quelques sites et applications, vraiment bien faits.

Sites

Applications mobiles