Category

City guide

Category

De nouvelles idées pour la semaine !

Et si on s’instruisait un peu ?

Les Favorite(s)

Encore une très jolie exposition gratuite. Yvan Lemoine, c’est le spécialiste des dessins de Reines, Princesses et autres Dames de la Cour. Sa dernière exposition avait pour objet Marie-Antoinette et cette fois-ci, il s’intéresse à la position forte, mais parfois fragile des favorites.

J’ai adoré ces figures féminines, dessinées au feutre et pleines de contradictions. Une jolie rencontre entre le passé et le moderne avec en son cœur, la femme à l’honneur. Je vous conseille vraiment cette expo, à faire en famille ou entre copines, le chéri aussi pourrait bien apprécier.

Another very nice free exhibition. Yvan Lemoine, the specialist designs Queens, Princesses and other ladies of the court. His last exhibition was to Marie Antoinette and this time he is interested in favorite women, who often had a strong but fragile position.

I loved these female figures drawn in felt and full of contradictions. A nice encounter between the past and the modern with its heart, the woman in the spotlight. I highly recommend this show, to family or friends, your half also might enjoy. The exhibition is open until March 6.
exposition-favorites-yvan-lemoine

Jusqu’au 6 mars 2016

La Galerie d’Instant – 46 rue de Poitou, Paris 3
Métro : Filles du Calvaire

Yummy

Deylan

Un restaurant, mais aussi salon de thé que j’ai vraiment apprécié. Le lieu est sur 2 étages, avec des tablées, mais aussi des petits coins plus intimes, style « coin du feu », des fauteuils immenses et tellement confortables. Une déco old school et totalement rétro, une ambiance conviviale et chaleureuse dans laquelle on se sent bien.

On y va vraiment pour se détendre avec des amis ou seul avec un livre, son ordinateur pour travailler. Les produits sont homemade, originaux et gourmands. Une carte de thé longue comme le bras, des pâtisseries à vous en léchez les babines (cheesecake, cookies, cake au Nutella) et du salé à toute heure de la journée (salade, quiche, etc).

Le brunch est plutôt tourné sucré donc les amateurs de salé risque de ne pas trop apprécier. Personnellement, j’ai adoré, mais clairement, je ne pouvais plus rien avaler jusqu’au lendemain matin, c’est très complet et riche mais tellement délicieux.

A restaurant, but also tea room that I really enjoyed. The place is on 2 floors, with diners, but also small intimate corners, huge and so comfortable armchairs. Decoration old school and retro, a warm and friendly atmosphere in which one feels good.

It really goes there to relax with friends or alone with a book, or even with his computer to work. The products are homemade, original and delicious. A varied tea menu, pastries (cheesecake, cookies, Nutella’s cake) and salt Palts at any hour of the day (salad, quiche, etc).

Brunch is rather sweet so it will not please everyone. Personally, I loved it, but clearly, I couldn’t eat anything until the next morning. It’s very full and rich but so delicious.

Brunch
Prix: 21,90 €

Une boisson chaude au choix ( chocolat viennois)
Une boisson froide au choix (thé glacé mangue et abricot)
Une pâtisserie maison au choix (cake au Nutella)
Un plat salé au choix (focaccia tomate mozzarella)
Un œuf
Un dessert au choix (tiramisu)
Tartines à volonté

brunch-deylan

 8 rue Saint-Martin, PARIS 4
Métro : Hôtel de ville

 Ouvert tous les jours de 12h à 19h30 – Brunch de 12h à 15h, le samedi, dimanche et jours fériés / Open daily from 12am to 19:30 – Brunch from 12h to 15h, Saturday, Sunday and holidays

Brasserie Baroche

Un bistrot chic très agréable. Une cuisine raffinée dans un espace ouvert sur 2 étages, mêlant design et rétro. Des plats traditionnels revisités, une carte variée, c’était copieux et délicieux. Et leurs desserts Monstrueusement bon. A very nice upscale bistro. Fine cuisine in an open space on two floors, combining design and retro. Revisited traditional dishes, a varied menu, it was plentiful and delicious. And desserts … dope.

Mon déjeuner / Lunch

Grandes salades et croques : entre 14€ et 15€ / Large salads and toasted: between € 14 and € 15
Salade Caesar au saumon mariné ( salade romaine, saumon mariné, croutons, parmesan, et sauce caesar) / Caesar salad with marinated salmon (romaine salad, marinated salmon, croutons, parmesan cheese, sauce and caesar)

Desserts : 6,50€
Milles-feuilles chocolat blanc, framboises et pistaches / Miles leaves white chocolate, raspberries and pistachios

déjeuner-brasserie-baroche

101 rue de la Boétie, PARIS 8
Métro : Saint-Philippe du Roule ou Franklin Roosevelt

Ouvert du lundi au samedi de 7h à 1h / Open Monday to Saturday from 7 am to 1 am

Une nouvelle rubrique fait son entrée sur le blog grâce à une copine qui m’a fait remarquer que ce serait peut-être bien de donner des idées d’activités, endroits où sortir, prendre un verre, car ce n’est pas toujours évident quand on ne connaît pas Paris ou qu’on ne sait pas vraiment ce qui pourrait correspondre à notre tranche d’âge.

Il y aura bien sûr des posts spéciaux, en fonction de mes voyages et mes découvertes, mais je commence par Paris, car c’est ce que je connais tout simplement. Un article sera donc posté tous les vendredis soirs (ou samedis matins) et  j’espère que ce rendez-vous hebdomadaire vous plaira, vous donnera des idées.Ce sont des endroits dans lesquels je suis allé et que j’ai particulièrement apprécié.

Spectacle

Desperate Housemen

Cette pièce, c’était mon cadeau d’anniversaire de la part d’une amie, ma jolie Coralie (que vous avez d’ailleurs déjà vu ici) et je peux vous dire qu’on a passé un super moment. L’histoire, c’est quoi ? Après avoir reçu une lettre de rupture de sa petite amie, Jérôme fait appel à ses deux meilleurs amis Alexis et Stéphane, afin de trouver une solution pour la reconquérir.

Un an, que le spectacle fait salle comble et franchement, ce n’est que justice. La pièce est hilarante, n’épargne personne et brise les codes en passant en revue tous les travers quotidiens du couple.

J’ai trouvé Jérôme Daran parfois lourd, mais avec une patate d’enfer, Stéphane Murat très original, déconcertant et incroyablement drôle dans le rôle de l’idiot du village sans oublier le franc-parler et la vision blasée du couple d’Alexis Macquart m’a clouée sur mon fauteuil.

De toute évidence, il s’éclate à jouer ensemble et ont bien réussit à nous le transmettre. Le fil conducteur, c’est de balancer l’air de rien tous les défauts des femmes, mais aussi des hommes, une égalité parfaite qui met tout le monde d’accord. Il y a une véritable interaction avec le public, un échange et franchement, on accroche tout de suite.

J’ai rigolé à gorge déployée du début à la fin, c’est divertissant et efficace, c’était un excellent moment. Il y a apparemment une suite, que j’ai juste hâte de découvrir. Vos pouvez réserver sur tous les sites de vente de billets.

avis-desperate-housemen

Jusqu’au 28 mai 2016

Le Grand Point Virgule
8 bis rue de l’arrivée, PARIS 15
Métro : Montparnasse

Et si on s’instruisait un peu ?

Volez, Voguez, Voyagez – Louis Vuitton

L’exposition retrace l’aventure de la Maison Louis Vuitton, de 1854 à aujourd’hui, à travers les portraits de ses fondateurs, mais aussi de ceux qui font le Louis Vuitton d’aujourd’hui et de demain.

J’ai découvert que lors de l’Exposition Universelle de Paris en 1900, Georges Vuitton était en charge de la section « Articles de voyage et maroquinerie » et a présenté les pièces les plus innovantes et élégantes de la Maison.

L’exposition est organisée en neuf thèmes autour du symbole de la griffe : la malle. Une malle ancienne mais tellement moderne et avant-gardiste. Je n’ai jamais apprécié cette maison que j’ai toujours trouvée trop tape à l’œil voir grossière et finalement, j’ai découvert un aspect que je ne connaissais pas et que j’ai adoré : l’élégance, la classe, l’innovation.

Malheureusement, il y avait énormément de monde, j’y suis allé un dimanche, donc je vous conseille déjà de prendre votre billet sur internet pour ne pas faire la queue qui est juste immense (l’entrée est gratuite). Ensuite téléchargez, l’application qui vous donnera des indications, des explications et vous guidera dans l’exposition.

exposition-louis-vuitton-grandpalais

Jusqu’au 21 février 2016

Le Grand Palais, Salon d’Honneur – Square Jean Perrin (Entrée Champs-Elysées)
Métro : Champs Elysées Clemenceau ou Franklin D.Roosevelt / RER : Invalides

Yummy

Privé de dessert

Privé de dessert, c’est ma nouvelle cantine depuis quelques mois maintenant. Si vous ne connaissez pas le concept, cela devrait vous épater. Le restaurant revisite les classiques de la pâtisserie dans une version salée (et inversement pour les desserts) et le résultat est étonnant, créatif et tellement délicieux.

J’ai redécouvert des saveurs, j’ai appris à déguster, apprécier autant la présentation que le contenu et pour ne rien gâcher, tout est fait maison à partir de produits frais. L’accueil est très agréable, le personnel est adorable et on ne part jamais sans un bon petit fou rire, tout le monde est émerveillé par les assiettes des autres, on discute avec nos voisins, c’est vraiment un super moment à chaque fois.

Les prix sont très raisonnables pour la qualité de la carte et des produits : comptez en moyenne 35 € pour une entrée, un plat et un dessert ou un verre de vin. À titre personnel, je n’ai jamais pu prendre une entrée, un plat et un dessert, c’est très copieux (mais pas lourd) et je vous conseille de réserver pour ne pas rester au pas de la porte, car le restaurant a du succès.

Coups de cœur, à goûter de toute urgence :

Entrées : entre 8€ et 15€
Muffin ( jeunes pousses d’épinards, miel, glaçage au chèvre) , Cupcake (tartiflette : pommes Duchesse, poitrine fumée grillée, reblochon, oignons frits) et Cornet de churros (frites à leur façon).

Plats : entre 12€ et 22€
Saint-Honoré (burger à leur façon, steak d’Aubrac, chantilly à la ciboulette et churros)

Desserts : entre 6,50€ et 9€
Raviolis (mangue fraîche, chocolat blanc, noix de coco)

4 rue Lallier, PARIS 9
Métro : Pigalle – Réservations en ligne

 Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 23h

Comble du bonheur, le restaurant vient d’ouvrir la première boulangerie-pâtisserie en trompe-l’œil ! Vous pourrez donc y prendre des petites douceurs salées à emporter pour votre déjeuner, ça vous changera du classique jambon-beurre.

Privé de dessert Take Away – 16 rue Saint-Augustin, PARIS 2
Métro : Quatre-Septembre

Ouvert du lundi au vendredi, de 11h à 16h

Le Nilaja

Le Nilaja regroupe des spécialités sénégalaises, ivoiriennes, maliennes, camerounaises et béninoises. Évidemment, je ne suis pas allé dans ce restaurant pour découvrir des choses puisque c’est une cuisine que je connais très bien.

Cependant, quand Maman n’est pas dans le coin (et ne maîtrisant pas la préparation de certains plats) et bien, j’ai besoin de me ressourcer et de faire le plein d’odeurs, de saveurs, de chez moi. Je suis camerounaise et je cherchais un lieu qui saurait me rappeler ce que j’aime tant dans la cuisine de mon pays et de mon continent.

Pari réussi, c’était parfait. Un accueil chaleureux, amical, fraternel, mais surtout une clientèle cosmopolite. Contrairement aux idées reçus hé bien, il n’y avait pas qu’une clientèle africaine. Le service est un peu long, mais le personnel toujours agréable et à l’écoute. Loin des clichés, ce restaurant me redonne le sourire, me rappelle la cuisine de ma mère et me fait du bien tout simplement.

Si vous ne connaissez pas du tout la cuisine africaine, je vous invite vraiment à vous y rendre, c’était gourmand et plein de saveurs. Je vous conseille de réserver via La Fourchette, vous pourrez bénéficier de certaines réductions sur la carte.

Coups de cœur, à goûter de toute urgence :

Tapas et entrées : entre 5€ et 12€
Aloko ( bananes plantains frites)

Plats : entre 17€ et 28€
Poulet Yassa, spécialité sénégalaise (mijoté de poulet grillé dans une sauce citronnée aux oignons et à la moutarde avec du riz parfumé)

Desserts : entre 5€ et 9€
Tatin de banane plantain avec une boule vanille

17 rue de la Forge Royale, PARIS 11
Métro : Faidherbes-Chaligny

Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h30 à minuit / Brunch : de 11h30 à 15h (le dimanche)

Night Out

Le Tony

Ce bar est situé tout près de la rue du Faubourg Saint-Denis. Vous y trouverez des cocktails maisons déments ( mention spéciale pour le Tony’s Mule et le Maï Taï) , bières, vins, jus frais, café et planches de charcuterie vous attendent. Du son Hip-Hop, R&B, Old School avec certains soirs, des DJ sets de folie. Une équipe au top, un cadre branché et une déco vintage et industrielle où vous retrouverez toutes les nationalités.

Mon seul bémol : c’est très petit alors je vous conseille de ne pas arriver trop tard dans la soirée. Happy hours tous les jours de 17h à 21h.

2 rue des Petites Écuries, PARIS 10
Métro : Château d’Eau

Le Rex club

C’est une boite de nuit très électro et house. Elle doit son nom au cinéma, car elle est située au sous-sol du Grand Rex. Pas de dresscode particulier et côté tranche d’âge, il y a de tout, mais c’est plutôt du 25/40 ans. Ambiance déchaînée, mais propre , pour les fans du genre, c’est juste le temple. Ce n’est pas mon son de prédilection ni celui que je préfère, mais j’ai pourtant passé une super soirée (nuit plutôt) et je me suis éclatée.

5 boulevard Poissonnière, PARIS 2
Métro : Grands Boulevards ou Bonne Nouvelle

Il y a 2 semaines, j’ai été invité par le Monde de Dounia à découvrir le restaurant, le Vaisseau Vert. Le restaurant a opéré quelques changements et a désormais à sa tête, un nouveau chef, en la personne de Jeremy Moscovici.

Nous avons pu goûter la cuisine du chef, mais également le rencontrer. Je vais donc vous livrez mon avis ou le récit d’une rencontre peu commune entre l’art, la cuisine et un chef à la croisée des chemins.

Art, audace et gastronomie, plus besoin de choisir

Ambiance cosy et raffinée, cadre contemporain mais néanmoins chaleureux. On peut déjà s’imprégner de l’aura et la force du lieu.

Le Vaisseau Vert, c’est une histoire de rencontres, d’instants, de spontanéité et peut-être un peu, de courage. Le courage de faire confiance, le courage d’écouter son cœur, le courage d’aller au bout de ses ambitions, sans prétentions ni arrogance.

Dans la décoration, de la salle, on retrouve Philippe Angot. Sculpteur, peintre et photographe français qui a résolument donné toute sa hauteur et sa force, aux murs du restaurant.

Cet endroit a été imaginé dans le souci détail et le choix du chef ne fait pas exception. Aujourd’hui, c’est donc Jérémy Moscovici qui tient les rênes. Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, c’est un ancien candidat de l’émission Top Chef 2015.

Le chef, propose deux menus par jour, dans l’instant. En effet, il fait confiance à ses fournisseurs pour lui rapporter le meilleur, puis imagine et compose ses menus en fonction de son inspiration, son humeur.

Il y a le déjeuner, où vous pourrez savourer une entrée, un plat, ainsi qu’un dessert, puis le dîner, qui est en fait un menu dégustation, servi en plusieurs services.

Les menus du déjeuner oscillent entre 28€ et 33€, et le soir vous avez le choix entre choisir à la carte et choisir le menu dégustation ( 69€), ce qui est plus que correct au vu de la qualité du lieu, de la cuisine et des quantités.

Qu’avons nous mangé?

Sur le conseil de la propriétaire, nous avons décidé de nous laisser guider par le chef, on allait pas brider autant de talent! Au menu :

Tempura de Fenouil au Yuzu et citron
Velouté de butternut à la violette, sésame noir et coriandre
Poêlée de Saint Jacques plongées, champignons de Paris, pommes granites et crème de betterave
Tartelette mirabelle et framboise à la crème de vanille et citron vert

Notre avis

La dégustation de ces plats, a été pour moi, la meilleure conversation de ma vie. Chaque bouchée était un mot, une surprise, une anecdote, une porte ouverte sur l’auteur de ces merveilles.

À tel point qu’une fois le repas fini, j’avais l’impression de le connaitre et d’avoir saisi qui est Jérémy Moscovici, et au vu de notre longue discussion, je pense ne pas avoir fait erreur.

J’ai autant envie de parler du chef que de la personne et quelle belle personne. Jérémy, tout le monde pense le connaitre car on l’a suivi des semaines entières devant le petit écran, mais il est tellement plus que ça.

Il a accepté de partager avec nous des moments de sa vie, parfois personnels, parfois douloureux voire assassin et souvent beaux. Il a su nous transmettre son amour pour le voyage, l’aventure, la découverte. Il aime les prises de risque, surtout lorsqu’il est au bord du précipice.

Mais il est surtout passionné, investi, talentueux et d’une insouciante humilité. Sa cuisine est comme lui, puissante, sincère, audacieuse, généreuse et quelque peu insolente.

the-crazy-soprane-rencontre-avec-jeremy-moscovici

J’ai de bonnes connaissances en matière de cuisine mais je ne suis pas critique culinaire, pour autant j’ai la conviction de vous avoir raconté une jolie histoire, une légère poésie.

J’écris ses mots sans filtre, sans préparation, sans avoir réfléchi parce que je voulais vraiment partager avec vous cette rencontre, de la manière la plus authentique qui soit.

Est-ce que j’y retournerais? Sans aucun doute, il faudrait être fou, pour passer à côté d’une expérience culinaire pareil.

Mon plat préféré?

Le velouté de butternut à la violette, sésame noir et coriandre : j’ai encore du mal à décrire la sensation sur le palais tellement c’était léger et raffiné.

Un velouté fait au siphon et avec une note arrière de violette qui reste suspendue et accroche le palais pendant plusieurs minutes, juste pour faire durer le plaisir. Ce plat est une tuerie monumentale.

Et si vous voulez comprendre, une petite partie de ce qu’on a pu déguster et vivre, je vous invite vraiment à aller déjeuner ou dîner dans ce restaurant. Merci encore à Jérémy et toute l’équipe du restaurant, qui a été juste adorable et accueillant.

Le Vaisseau Vert – 10 rue de Parme – Paris 9 – Site

the-crazy-soprane-test-le-restaurant-le-vaisseau-vert-panorama

Ensemble du repas offert par le restaurant.

Attention, les images qui vont suivre comportent des scènes pouvant vous mettre dans un état second. Nous avons voulu vous faire découvrir ou redécouvrir l’Éclair de génie.

Une des boutiques est située en plein cœur de Paris , dans le quartier du Marais . On l’évoquait déjà dans cet article et elle émoustillera sans aucun doute vos papilles.

Christophe Adam, le génie ?

Pâtissier de renom, découvert par le grand public via les émissions culinaires diffusées à la télé, Christophe Adam vous fera redécouvrir l’une des pâtisseries la plus appréciée en France, l’éclair. En arrivant sur place, vous ne saurez plus ou donner de la tête.

Le mélange de saveurs et couleurs vous donnera envie de tout acheter. Framboise crispy, Caramel beurre salé et mascarpone, Citron yuzu ou encore Vanille noix de pécan, les éclairs sont aussi beaux que bons (pour le bien de tous, nous avons bien sur tout goûté).

La boutique n’est pas grande cela dit l’assortiment y est complet. Le pâtissier se réinvente pour chacune de ses collections. Outre les éclairs qui y sont exquis, on y trouve de l’épicerie fine : bonbons, chocolats, pâtes à tartiner, caramel à tartiner… Les photos parlent d’elles-mêmes.

the-crazy-soprane-éclair-de-génie-chantilly-fraise
Chantilly Fraise © Melty Food
the-crazy-soprane-éclair-de-génie-vitrine-four-months
Vitrine © Paris Four Months

Cette boutique vous donnera l’eau à la bouche avec de véritables surprises gustatives. Attention cela dit au prix assez élevé et qui franchement, ne nous empêche pas vraiment de céder complètement à la tentation (comptez 5€ l’éclair).

Vous pouvez facilement sortir de la boutique en ayant dépensé plus de 40€ en éclair, mais cela en vaut le coup. À consommer avec modération, mais à consommer tout de même.

Les adresses à retenir

L’éclair de génie

  • 14 rue Pavée – 75004 Paris

Horaires d’ouverture 

Du lundi au vendredi 11h | 19h – Le samedi et dimanche 10h | 19h30

  • 122 rue Montmartre – 75002 Paris

Horaires d’ouverture

Du lundi au samedi 10h00 | 20h00

  • 32 rue Notre Dame des Victoires – 75002 Paris

Horaires d’ouverture 

Du lundi au samedi 10h00 | 19h00

  • 35 Boulevard Haussmann – 75009 Paris

Horaires d’ouverture 

Du lundi au samedi 8h30 | 21h30.

Conseil de la rédac’ : L’éclair Citron yuzu : E-X-Q-U-I-S !!

Il y a quelques jours, nous avons été invitées à tester un nouveau restaurant parisien, un bistrot plus précisément. Nous nous sommes retrouvés à La Maison Bleue, un bistrot tendance pour lequel on a eu un véritable coup de cœur.

Dans le 10e arrondissement, niché entre le boulevard Haussmann et la Gare du Nord, on a profité de la terrasse, mais surtout de la gentillesse de l’équipe.

Le concept de bistrot revisité

La Maison Bleue vous accueille pour le petit-déjeuner, le brunch, le déjeuner ainsi que le dîner : nous avons choisi le brunch. L’un des propriétaires a pris le temps de nous expliquer le concept, sa vision et nous avons été séduites et convaincues.

Le lieu

La Maison Bleue : c’est la réinvention du bistrot de quartier, au pas de notre porte. Ambiance familiale, cuisine ouverte et une couleur bleue flamboyante qui nous réchauffe le cœur. Une décoration tendance avec une touche industrielle et en même temps bohême et arty, des néons, du confort… On se laisse complétement embarquer et on s’y sent vraiment très bien.

Qui sont-ils ?

3 amis qui portés par leur passion pour la gastronomie, ont voulu dépoussiérer, l’image du bistrot traditionnel (bien qu’il y en ait de très bon). L’objectif ? L’associer à des produits frais et une cuisine travaillée, originale et savoureuse.

Après avoir repris ensemble, la brasserie « Le Poincaré » dans le 16e arrondissement en 2012, ils ont lancé La Maison Bleu, il y a quelques mois.

Pourquoi on aime ?

Ambiance décontractée dans un cadre classe et tendance , de la générosité dans les plats, de la couleur dans les assiettes. Le retour d’une cuisine saine, gastronomique et accessible. Une cuisine faite maison avec de bons produits frais du marché.

Le petit bonus !

Une cuisson à la braise à l’aide d’un four spécial qui confère aux viandes, poissons et légumes, une saveur unique et gourmande.

Notre avis sur le Brunch (25 €)

Jus de fruit du jour frais – Chocolat viennois – Œufs brouillés à la truffe -Petit Pain perdu – Dessert du jour – Brochettes de volaille et légumes de saison à la braise – Céréales Granola – Pain frais

Le jus de fruit du jour qui nous a été proposé, était celui à la pastèque, bien sur il fallait qu’on goûte. Ce n’était pas dingue mais néanmoins bon et surtout une première.

Que dire des œufs brouillés à la truffe… Je ne suis pas fan de truffe et j’ai complétement fondu. C’est ce que j’ai préféré, ça m’a réellement laissé sans voix. Le pain était excellent, le chocolat viennois était comme je l’aime, pas trop sucré et gourmand.

Le pain perdu, un vrai délice, mais surtout, je me suis réconcilié avec les légumes. La cuisson à la braise, c’est une révélation, on avait une cuisson pure, juste un peu de paprika pour relever le goût, mais honnêtement ces petits légumes se suffisaient à eux-mêmes.

Idem pour la volaille, on a eu droit à une brochette de poulet braisé, fondante, goûteuse avec sa petite sauce tomate sucrée. On a terminé sur le dessert maison du jour qui était un crumble pomme/rhubarbe vraiment très bon, fondant et léger, juste ce qu’il faut.

Mon seul bémol, c’est le granola, c’est une affaire de goût et pour le coup, ça ne m’a pas plu du tout.

Pour 25€, vous avez un brunch gourmand, complet, copieux et gastronomique, dans un superbe cadre et une ambiance chaleureuse.

Je me suis aperçue que je travaillais à 10 min, donc clairement, ça va devenir ma nouvelle cantine. On a hâte d’y retourner pour déjeuner ou dîner.

MAISON BLEUE
7, place Franz Liszt 75010 Paris
Facebook & Réservation
OUVERT TOUS LES JOURS de 7H à minuit en semaine – de 8H à 1H le week-end

Ensemble du repas offert par le restaurant.

Oronero, glacier artisanal

Avec la chaleur qu’il fait, on s’est dit que vous faire découvrir une nouvelle adresse parisienne vous mettrait en joie. Il y a quelques semaines, on a eu la possibilité de découvrir Oronero, un glacier artisanal, qui a installé sa nouvelle adresse parisienne à Châtelet et qu’on a adoré. Un concept original de glace et fooding haut de gamme, car c’est un glacier, mais aussi un café où vous pouvez vous restaurer. Bientôt la livraison sera possible.

Des glaces fait maison avec des produits et ingrédients frais. Smoothie, glaces, salades, dans un quartier où il fait bon vivre, en famille ou entre amis, on vous conseille vraiment d’aller y déguster une de leur merveilleuse glace. On aurait aimé vous la montrer également, mais malheureusement, elle était tellement bonne qu’elle n’a pas fait long feu.

oronero-glacier-artisanal-smoothie
Smoothie mangue-coco

oronero-smoothie-coco-mangue oronero-smoothie-détails oronero-smoothie-fraisOronero – 6 rue Sainte Opportune – 75001 PARIS

Ensemble du repas offert par le restaurant.