Category

Bien-être

Category

Découverte du site Plastimea

Plastimea est un site qui permet de faire du shopping beauté et bien-être, mais sa plus-value, c'est son répertoire de professionnels, ces actualités beauté et esthétique, ainsi que les nombreux conseils distillés aux quatre coins du site.

Votre allié esthétique

Vous allez pouvoir y trouver divers produits dans les domaines de la minceur, l'esthétique, la beauté au sens large, le sourire, l'épilation. Le site vous propose des conseils pratiques et des produits parfois professionnels, pour que vous puissiez vous occuper de votre bien-être, à domicile.

J'ai apprécié la navigation en ligne, car le site est un vrai outil d'informations et de références. L'idée étant de vous aider à faire les bons choix shopping, en vous donnant un maximum d'informations. J'ai eu la possibilité de tester plusieurs produits, je vais donc partager mon avis sur eux, avec vous !

Éponge de Maquillage - 1€19

C'est mon coup de cœur ! Cela fait un petit moment que j'ai envie de me procurer un Beauty Blender, mais je dois dire que le prix m'a clairement refroidie : 16€90 pour une éponge à maquillage ? NO WAY. Alors quand j'ai aperçu ce petit dupe, sur le site, je me suis littéralement jeté dessus.

Si vous ne connaissez pas ce type de produit, c'est donc un petit accessoire de maquillage, vraiment utile pour appliquer tout type de maquillage liquide ou crème de manière uniforme et avec précision. Elle est très douce, facile d'utilisation et fait parfaitement bien son travail, je ne peux plus m'en passer, je l'emmène partout.

J'utilise le cul de l'éponge pour appliquer mon fond de teint et la pointe pour le correcteur et l'anticernes. Petit bémol : je trouve que c'est difficile à nettoyer, même après lavage (avec un savon doux), ce n'est jamais totalement propre. Il faut donc prendre du temps pour qu'elle soit au maximum nettoyée.

Crédits Photos © GAELLE PHOTOGRAPHIE

Test du site Plastimea, spécialiste de la beauté, de l'esthétique et du bien-être

Lingettes démaquillantes lavables - 7€90 (les 10)

Si comme moi, vous cherchez à limiter l'utilisation des cotons et des produits démaquillants dans votre salle de bain, ces petites lingettes vont vous plaire. Elles sont lavables et utilisables à l’infini. Elles sont parfaites pour voyager, car elles permettent un démaquillage à l’eau uniquement.

J'ai beaucoup aimé les utiliser et elles sont déjà dans ma valise pour Bruxelles, ce weekend. La texture est douce, c'est agréable sur la peau, elles sont lavables soit à l’eau claire, soit en machine à 30 degrés ! C'est écologique et pratique, tout ce qu'on aime et niveau rapport qualité-prix, c'est difficile de faire mieux, avouez-le !

Concernant la palette de 12 fards à paupières, je vous prépare un petit tutoriel prochainement, je trouve cela plus sympa et interactif en images (disponible au prix de 9€90). Quant au kit de blanchiment des dents (disponible au prix de 24€90), vous êtes nombreuses à attendre mon avis et ça ne saurait tarder ! Je suis encore en plein test et partagerais mon expérience avec vous, très bientôt.

Code promo

Je vous conseille vraiment ce site, c'est une super découverte et un vrai bon plan que ce soit au niveau de la qualité des produits, des prix où des conseils qui sont dispensés. Petit bonus ! jusqu'au 31 mai, vous avez 10% de réduction supplémentaires sur le kit de blanchiment des dents Meawhite avec le code : CRAZYSOPRANE10 .

Article en collaboration avec Plastimea

Rupture amoureuse…Bien sûr que ça se soigne !

Qu'on se le dise, une rupture amoureuse peut être traumatisante, ça fait mal et c'est généralement suivi d'un chemin douloureux vers la reconstruction. Chaque rupture est différente et propre à chaque histoire d'amour, mais quelle que soit la manière, ça reste généralement, une étape de la vie difficile à surmonter.

Comment gérer cette période de transition ? Comment survivre à cette période difficile ? Je vais m'appuyer sur la rupture qui a marqué ma vie et pas mal influencé la femme que je suis devenue, pour pouvoir vous aider à mon tour.

Je remercie Matthieu pour ces clichés, merci d'avoir compris mon état d'esprit en quelques mots et d'avoir mis ton talent au service du blog. N'hésitez pas à faire appel à lui, si vous êtes à la recherche d'un photographe de mariage ou pour un événement particulier.

Crédits Photos © LALANNE PHOTOGRAPHY

Comment survivre à une rupture amoureuse ?

La relation que je prends pour exemple à durer 4 ans et demi. Tout a toujours été facile et évident entre nous, puisque avant d'être un couple, nous étions de proches amis, on se connaissait donc très bien.

Réagir à la rupture ?

Quelque temps avant la rupture, il n'était plus le même, j'ai mis ça sur le compte du stress puisqu'il m'avait demandé en mariage quelques mois avant et était en période d'examen. Je n'imaginais pas du tout (ou je ne voulais pas imaginer) qu'une séparation était possible et un jour, la foudre vous tombe dessus : c'est violent, inattendu, c'est fini.

Peu importe les raisons et la façon dont on nous l'a annoncé, on a mal et la souffrance semble insurmontable. Peut-être qu'on s'y attendait (ou pas) mais ça ne change rien. Au fond, on ne comprend pas et le chagrin occupe tout notre esprit, on se dit que cette douleur ne disparaîtra jamais.

La bonne réaction ?

Lors de cette annonce, qui s'est faite avec beaucoup de violence verbale de sa part, j'ai eu une réaction très sobre et orgueilleuse. Je lui ai simplement demandé "Tu es sûr ? "...

En entendant son "Oui, c'est fini, dégage !", j'ai tourné les talons sans un mot, parcouru quelques mètres dans la rue en titubant, ai tenté d'appeler une amie puis me suis évanouie sur le trottoir.

Il n'existe pas de manière idéale de réagir, mais à mon humble avis, il vaut mieux éviter les esclandres et autres scandales du genre, pour une raison simple : votre ego. Il ne changera pas d'avis, même en voyant vos larmes et vous allez juste finir épuisée émotionnellement et frustrée.

Conseils

Chercher une oreille : on évite bien sur les personnes qui vont vous sortir une réflexion en mode psychologie de base. On veut de l'écoute et de la bienveillance.

Encaisser : le déni est là et c'est normal, mais tenez-bon. Reconnaissez votre tristesse, laissez éclater votre colère, pleurez, mais ne l'appelez pas et n'essayez pas de le convaincre qu'il a fait une erreur, on accepte la situation.

Soyez indulgente avec vous-même : n'essayez pas de faire comme si de rien n'était, vous souffrez et c'est normal. Vous ne voulez pas sourire, vous n'arrivez pas à vous lever, impossible de sortir de chez vous ? Assimilez-le, vivez-le et ça finira par passer.

Comment survivre à une rupture amoureuse ?

Reprendre le dessus

Fragilité BONJOUR ! Clairement, les premiers jours, chaque matin, je m'étonnais d'être encore en vie, tellement la douleur me semblait insurmontable. Pour être honnête, chaque jour, j'espérais me réveiller dans une réalité différente, où il était toujours là, à mes côtés.

Puis la réalité de la rupture s'impose à nous, et même si le choc est passé, la souffrance est bien présente et il y a désormais la culpabilité qui se mêle à la haine. Il va falloir, avancer et guérir, mais comment on fait ?

Conseils

Vider vos pensées : il faut éviter de vous torturer l'esprit. S'investir dans une activité sportive, partir en voyage, en parler, bref faites tout ce qui peut vous faire du bien. Pour ma part, je me suis énormément investie dans mes études et j'ai commencé à mûrir la création du blog. J'avais besoin de donner un nouveau sens à mon quotidien.

Ne pas chercher à comprendre : il ne vous donnera pas forcément les raisons et cette question restera peut-être à jamais sans réponse. Bien qu'une explication avec lui puisse vous faire du bien et est parfois nécessaire, ne vous attendez pas à des miracles.

Soigner votre estime de vous : il va falloir restaurer son ego et son amour-propre, alors pensez à vous, prenez le temps de vous retrouver. Un moment de détente ou pourquoi pas une consultation chez un psychologue, aucune solution n'est ridicule, on ne sort pas indemne d'une rupture.

Comment survivre à une rupture amoureuse ?

Allez, on avance !

Apprendre à être seule : ça ne fait pas de mal, même lorsque l'on est en couple, il faut se garder des moments à soi. Être seule, n'est pas un échec bien que ça puisse être dur à vivre à la longue. La solitude, on s'y habitue et parfois même, on l'apprécie.

Personnellement, ça m'a permis d'être égoïste, de m'accorder du temps, de m'investir dans des projets personnels et les développer et d'exister à travers moi et mes réussites pas à travers l'homme qui partage ma vie. J'ai aussi beaucoup appris sur moi, sur ce que je voulais, et ce que je ne voulais plus.

Faire son deuil : il faut être deux pour qu'une relation fonctionne ou foire. Ne vous accablez pas, une rupture ça arrive (même plusieurs fois dans une vie alors accrochez-vous). La culpabilité ne fera que dégrader l'image que vous avez de vous-même et vous ne le méritez pas.

STAY OPEN : faites de la place pour une nouvelle rencontre. Après tout, ce n'est pas parce que vous êtes célibataire que votre vie s'arrête. Le mec-pansement, clairement ce n'est pas la solution idéale alors prenez le temps de guérir, d'être prête pour ne pas vivre une nouvelle déception, qui aussi ridicule soit-elle, pourrait vous enfoncer plus qu'autre chose.

Comment survivre à une rupture amoureuse ?

“Les ruptures ont ça de bon qu'on redevient soi-même.” Geneviève Letarte

Sachez qu'une rupture ne fait pas de vous une merde, ce n'est pas une défaite personnelle, c'est la vie. Être célibataire ce n'est pas grave et l'amour n'est pas une norme, c'est un bonus dans la vie, un cadeau qu'il faut être prêt à recevoir pour le vivre sereinement.

Personnellement, cette rupture m'a brisée, a complètement changé ma vision des relations amoureuses et ma confiance dans les hommes. Ne parlons même pas de mon estime de moi qui s'est transformé en autoflagellation durant des années.

Il m'a fallu plusieurs années pour comprendre que je n'étais pas la source de tous les maux, qu'il n'y avait pas forcément d'explications et que je méritais d'être aimé et arriverais à aimer de nouveau, mais cela m'a aussi apporté du positif (difficile à croire, mais oui).

Ça m'a permis de faire des changements radicaux et d'enfin commencer à me réaliser personnellement. Après cette histoire, j'ai compris que la réussite de ma vie et mon épanouissement personnel ne devaient pas dépendre d'un homme.

J'ai commencé à voyager, j'ai créé le blog, je me suis lancé en freelance, j'ai déménagé, fais une thérapie, pris soin de ma santé. Vous êtes la seule artisane de votre bonheur et un jour un partenaire viendra sublimez tout cela, si vous êtes prête. Décidez, d'être heureuse ! 

Comment survivre à une rupture amoureuse ?
Comment survivre à une rupture amoureuse ?
Comment survivre à une rupture amoureuse ?

Vivre avec une Sleeve #8 mois

Cela fait un moment que je n'ai pas parlé de ma Sleeve ici, tout simplement parce que ce n'est qu'un détail pour moi. Ça ne me définit pas en tant que personne, ça ne change pas qui je suis, mais ça semble changé beaucoup de choses pour les personnes qui m'entourent.

Au début de mon parcours dans la chirurgie bariatrique, je vous avez expliqué que je ne souhaitais pas faire d'avant-après ou ce genre de chose, pour ne pas se focaliser sur la transformation physique et c'est toujours le cas, mais j'avais un dernier sujet à aborder avec vous.

Poids et relations

Les relations hommes-femmes...J'ai traversé une période assez noire et je me débats encore avec cela concernant mon image. On pourrait penser que, on perd du poids, et voilà la vie est plus belle mais c'est loin d'être aussi simple.

Aujourd'hui, je rentre dans un standard et croyez-le ou non, ce n'est pas ce que je souhaitais. Le plus difficile à gérer, c'est la perception que les hommes ont de moi.

Des amis, que je connais depuis des années, se mettent à me draguer et à me voir comme une relation potentielle, des ex reviennent à la charge, on te remarque dans la rue, on te fait des avances dans le métro, c'est très étrange ce mode de faire, tout d'un coup, tu intéresses tout le monde.

J'ai été très blessé par tout ça, je n'arrivais pas à comprendre ce qui avait changé, pourquoi aujourd'hui, j'intéresse plus qu'avant, alors que je suis la même. Pour quelques kilos en moins, je serais une nouvelle personne ? Je ne peux pas nier, que perdre du poids change forcément la silhouette, ce qu'on renvoie aux autres, sa posture, ok, mais en quoi cela aurait-il changé ma personnalité ou ma beauté ?

Finalement, ça a pas mal ébranlé ma confiance en moi, parce que je ne comprenais pas, pourquoi je suis mieux maintenant aux yeux des hommes, qu'est-ce que ça veut dire ? Que quand on est obèse, on ne peut pas plaire ? C'est complètement ridicule.

Mes amis me trouvaient triste, éteinte, angoissée, magnifique et en forme de l'extérieur mais si triste à l'intérieur. Cela a été une longue traversée du désert, de remise en question, de pétage de plomb, d'échange avec mes proches et j'avance là-dessus, à mon rythme.

Je n'ai pas les réponses à mes questions, mais c'est avant tout à moi d'accepter cette nouvelle image, ce nouveau corps, de prendre mes marques, car il faut apprendre à apprivoiser tout ça, et ça n'a rien d'évident.

Crédits Photos © MARIPOSA

bilan sleeve gastrectomie 8 mois

Où j'en suis ?

Le jour de l'opération, je pesais 117 kg, aujourd'hui à 8 mois, je pèse 76 kg (soit 41 kg au total), le chiffre parle de lui-même, autant vous dire que c'est un changement important. Je me sens bien, vivante, chanceuse mais fatiguée moralement.

Je n'ai jamais été mince et je ne le suis pas, mais c'est sûr qu'en comparaison avec avant, on a l'impression que je suis maigrichonne. Encore un point avec lequel j'ai du mal, je suis juste moi, je ne sais pas pourquoi les gens ont toujours besoin de vous mettre dans des cases.

Pour celles qui vont se faire opérer où l'ont déjà fait, ne prenez pas le suivi psychologique à la légère, ce n'est pas une option et ce n'est pas du luxe. Suite à ce type d'opération, on traverse énormément d'étapes, tout le monde réagit différemment et vous ne pouvez pas savoir à l'avance, ce dont vous aurez besoin.

Presque un an, plus tard, je commence à comprendre comment tout cela fonctionne, et à me sentir bien. Je suis bien entourée (c'est très important) par des amis formidables, un chéri à l'écoute, un frère et une sœur qui ont l'art de la dérision. Mon poids se stabilise et j'en suis ravie, c'est maintenant que ma nouvelle vie commence vraiment.

Merci

Cette série de témoignages se clôture avec mes remerciements. Ça été une aventure personnelle et humaine assez incroyable, je ne pensais pas que partager tout cela avec vous serait aussi gratifiant. Merci pour la confiance que vous m'accordez, merci pour votre bienveillance.

Bien sûr, je reste disponible pour toutes les personnes qui auraient des questions ou souhaitent encore échanger sur la question. Merci de me suivre encore, d'être toujours plus nombreux et d'accorder du crédit à ce que je souhaite partager avec vous. Vous êtes merveilleux.

Les autres articles sur la Sleeve

Et si on prenait un moment pour soi ?

Le manque de temps ! L'ennemi public numéro 1 lorsque l'on veut prendre du temps pour soi. On est littéralement envahie par le manque de temps mais il va falloir en trouver les amis.

Le travail, le stress, la famille, les amis, les responsabilités, on s'y perd corps et âme mais il nous faut parfois prendre du recul et s'accorder des moments d’égoïsme.

Femme, mère, amie, sœur, petite amie, working woman, l'équilibre est parfois difficile à trouver mais on est des femmes, on peut le gérer en nous autorisant des instants de calme. Comment être au top, si on ne pense pas à nous?

Comment profiter de son temps libre et prendre du temps pour soi

Prendre du temps pour soi : petite routine

Tous préoccupés que nous sommes par nos conjoints, enfants, parents, amis, collègues, nous nous oublions parfois nous-mêmes, et finissons par croire que nous n’existons que dans la relation aux autres. Glandouiller, regarder un film, lire, se faire des soins, éteindre son téléphone, écouter de la musique, on peut imaginer différentes manières de se détendre.

Se mettre dans l'ambiance

C'est tout en contexte de se mettre bien et ce que j'adore faire, c'est allumer des bougies. J'ai besoin que ça sente bon chez moi, que ce soit chaleureux. Préparation de mon thé préféré, le Lov Organic fruits rouges, je me cale confortablement sous mon plaid et je mets une playlist de Jazz. Le dernier album que j'ai écouté, c'est celui de la bande son du film Lalaland, je ne vous raconte pas le bien que ça fait ... Plusieurs heures juste à profiter de ce moment suspendu de bien-être.

Lire

La lecture est assez reposante et depuis quelque temps, j'ai du mal à finir un ouvrage en entier, mais c'est ma mission du moment. J'adore ça et on fait de jolies découvertes parfois ! Il y a peu, je suis allé à la Fnac et j'ai fait une razzia en choisissant les livres qui m'attiraient juste au titre. En ce moment, je suis sur Délivrances de Toni Morisson celui-là, et vous que lisez-vous ?

Allumer son écran

En grande cinéphile, c'est vraiment quelque chose que j'adore faire, je peux regarder deux voir trois films dans la même journée. Quand, je suis off, des films cool, léger, divertissant et qui ne font pas trop travailler les neurones sont parfaits. Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu, Les Tuches, Juno, Crazy Stupid Love, vous avez un large choix.

Instant beauté

On éteint le téléphone, on sort le pyjama, le gros pull, et bonjour les gommages et masques ! Accompagnez d'un bon chocolat chaud et d'un goûter sucré, pas si compliqué, vous voyez. Je vous conseille les masques unidoses de chez Hema, pas plus de 2€, agréables et efficaces.

Crédits Photos © GAELLE PHOTOGRAPHIE

Comment profiter de son temps libre et prendre du temps pour soi
Comment profiter de son temps libre et prendre du temps pour soi
Comment profiter de son temps libre et prendre du temps pour soi
Comment profiter de son temps libre et prendre du temps pour soi

Test des ventouses chinoises avec Massages TUI NA Express

Pour bien commencer la semaine, on parle bien-être et massage avec le salon Massage Tui Na Express à Paris. Si vous connaissez la Maison du Tui Na, eh bien, on va dire que c'est sa petite sœur. J'ai pu tester une technique de médecine traditionnelle ancestrale : les ventouses chinoises.

Massage Tui Na Express

Le concept de Tui Na Express est très simple : on vous propose des massages de 25 minutes à prix tout doux (30 ou 35 €). L'idée, c'est de pouvoir vous offrir un moment de détente de temps en temps, même si vous avez peu de temps ou un petit budget.

En entrant dans le salon, on tombe directement sur deux énormes fauteuils qui font clairement envie, la couleur est annoncée. Vous n'avez donc plus aucune excuse pour vous faire plaisir de temps à autre et de profiter d’un moment de bien-être après le travail par exemple, entre midi et deux ou pour soigner vos petits bobos naturellement.

Les ventouses chinoises c'est quoi ?

Les ventouses (Ba Guan Zi) font partie intégrante de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) depuis l'antiquité. En règle générale, elles se présentent sous la forme de petits flacons de verre de tailles variables que l’on vient poser sur la peau après en avoir chassé l’air de façon à créer une dépression.

Ce procédé attire le sang vers la surface du corps et en facilite la circulation. La pose de ventouses peut être douloureuse, cela dépend de la sensibilité de la personne. Elle va également marquer la peau, en laissant des tâches foncées qui peuvent demeurer quelques jours, mais sans douleurs particulières.

En MTC, les ventouses sont utilisées pour chasser du corps des éléments pathogènes externes comme le froid, le vent, l'humidité et la chaleur ainsi que pour améliorer et accélérer la circulation sanguine et faire circuler les énergies.

Les ventouses ont démontré leur efficacité dans les cas de maux de dos, d'épaule, les tendinites, le rhumatisme, mais peuvent aussi être utilisées contre les douleurs abdominales ou gastriques, l'anémie, l’asthme et les affections pulmonaires, l’hypertension artérielle et certaines affections gynécologiques.

Crédits Photos © TUI NA EXPRESS

Massage aux ventouses chinoises et médecine traditionnelle avec le salon MASSAGE TUI NA EXPRESS
Massage aux ventouses chinoises et médecine traditionnelle avec le salon MASSAGE TUI NA EXPRESS

Le soin "BÁ GUÀN"

Première étape (5 minutes)

Après avoir retiré mon haut et mon soutien-gorge, dans un premier temps le masseur m’a massé l'ensemble du dos et des épaules pour trouver mes points de tensions, mes nœuds et repérer où est-ce qu'il va poser les ventouses.

Il a rapidement capté que je suis extrêmement tendue au niveau des épaules, des omoplates et de la nuque, cette première partie était donc focalisée sur ces zones puis il pose les ventouses.

Seconde étape (10/15 minutes)

La pose en soi n'est pas douloureuse, mais plus vous êtes bloqué à certains endroits, plus vous allez sentir les ventouses sur ces zones. Donc au niveau des épaules, j'ai eu plutôt mal, j'ai donc demandé à ce qu'elles soient un peu desserrées, chose que le masseur a faite sans soucis. Au bout de quelques minutes, je les ai complètement oubliés et j'étais extrêmement bien.

Dernière étape (10 minutes)

Le masseur retire les ventouses et termine par un massage global du haut du corps (épaule, tête, dos) et des zones où se trouvaient les ventouses. Une fois le massage terminé, on vous laisse dans votre bulle encore quelque temps.

Vous vous rhabillez tranquillement puis vous pouvez prendre place dans les grands fauteuils et déguster un petit thé. Il est conseillé d'éviter les activités sportives après ce soin, de bien se couvrir et de rester tranquille au moins la journée.

Ce que j’en ai pensé ?

Je ne connaissais pas cette technique donc j'étais assez curieuse de la découvrir, mais surtout, je m'interrogeais sur les bénéfices d'un massage de 25 minutes. Hé bien clairement, je n'ai pas été déçue de l'expérience.

Ce soin est vraiment fait pour déverrouiller et évacuer les tensions musculaires donc sur le moment, ce n'est pas forcément agréable, ça peut même être un peu douloureux, mais les bienfaits après...un vrai bonheur.

À la sortie du massage, qu'est-ce que j'étais bien, vraiment, j'étais dans un état second, j'ai rarement été aussi zen et détendue (et croyez moi, c'est un défi pour moi ces derniers mois). Il m'a fallu plusieurs minutes pour retrouver mes esprits et j'ai vraiment eu du mal à quitter ces fauteuils de l'amour, j'étais trop bien dedans.

Impossible de faire quoique ce soit de la journée, j'ai vraiment profité des bénéfices du soin en restant tranquillement chez moi et le soir, j'ai dormi comme un bébé (c'est plutôt rare, car je suis régulièrement sujette aux insomnies).

Le lendemain, j'étais encore détendue et moi qui pensais ne pas marquer, j'avais le dos plein de marques des ventouses. C'est impressionnant sur le moment, mais c'est finalement plutôt drôle et surtout ça ne fait pas mal du tout. Au bout de quelques jours, elles avaient complètement disparu.

Le bilan

Les deux semaines qui ont suivi, je n'avais plus les épaules nouées, moins de douleurs dorsales et surtout, j'avais une patate d'enfer.

Pour libérer mon corps, mon esprit, m'accorder du temps pour moi et faire un peu PAUSE, je pense prendre rendez-vous une fois tous les mois et demi ou deux mois.

C'est naturel et ça peut avoir un vrai impact sur la qualité de vie, au long terme, avec un prix franchement raisonnable. L'accueil est super, les masseurs très compétents et à l'écoute.

Conseil : offrez-vous un temps pour vous lorsque vous le pouvez, c'est essentiel de pouvoir se retrouver et écouter son corps. Le salon propose d'autres soins que celui-ci et à ce prix-là, ce n'est plus un luxe de se faire du bien.

Massages Tui Na Express
51, Boulevard St Martin - PARIS 3
Ouvert du mardi au dimanche - de 11h à 20h30
Prendre rendez-vous - Métro: Strasbourg St Denis

Article en collaboration avec Massages Tui Na Express

T’as pas envie d’être plus heureuse ?

Si vous avez un caractère similaire au mien, votre bonheur, votre bien-être a souvent dépendu des autres : de votre famille, de vos amis, de votre compagnon, vos réussites et bien sûr quand vous faites larguer, qu'un ami vous trahi ou que vous ratez quelque chose, votre monde s'écroule.

Et si on changeait un peu cela et qu'on devenait notre propre meilleure amie ? Si on faisait de notre bonheur, une priorité sans rien attendre des autres ? S'il y a bien des choses que j'ai apprises en 27 ans, c'est qu'on est jamais mieux servi que par soi-même, que personne ne prendra soin de nous si on ne le fait pas et qu'il ne faut rien attendre des autres.

Aucune résolution pour 2017, mais cette envie de me détacher un peu des autres, d'être égoïste et de cesser d'attendre des gens ce que je peux m'apporter à moi-même, toute seule. Voilà quelques petites choses que j'applique déjà au quotidien où que je compte mettre en place, pour être plus heureuse, seule.

Crédits Photos © THE LIBRARIAN CHIC

Conseils pour être plus heureuse dans la vie
Conseils pour être plus heureuse dans la vie

On lance la happyness therapy

Etre moins naïve

Mon plus grand défaut ! J'ai tendance à croire à peu près tout ce qu'on me dit dès lors que ça ressemble à un compliment. On a tellement envie d'entendre des belles paroles sur soi qu'on en oublie de faire le tri entre la sincérité et le reste. Malheureusement, ça m'a joué des tours plus d'une fois. Je vais donc essayer de croire en moi et de me complimenter moi-même avant d'attendre que cela vienne de quelqu'un d'autre.

Prendre du temps pour soi

C'est la chose plus difficile à faire en ce qui me concerne. J'ai l'impression que ça me fait perdre du temps alors qu'en réalité, si je m'occupais un peu plus de moi, je serais sans doute plus efficace dans pas mal de situations. Et puis surtout, je n'aime pas faire les choses seules, je préfère partager des moments avec les personnes que j'apprécie. Il nous faut pourtant apprendre à ne se préoccuper que de soi, et à apprécier ces moments. Cette attention que j'accorde constamment aux gens que j'aime, je vais essayer de la rediriger un peu plus sur moi et d'en profiter.

Apprendre à se connaitre

Un travail de longue haleine et qui je crois se fait un peu tout au long de notre vie. On doit apprendre à se connaître vraiment, sous toutes les coutures, mais surtout, on doit apprendre à s'apprécier. On apprécie bien les gens qu'on aime pour leurs qualités et leurs défauts, pourquoi on ne ferait pas la même chose envers nous-même ? On doit apprendre à aimer et respecter qui on est pour pouvoir se sentir bien, toute seule.

Vivre ses propres expériences

J'essaie de le faire depuis quelques années. J'apprends à vivre seule, à avoir des projets, à me lancer des challenges, à vivre des expériences juste pour moi. Ça développe l'indépendance et l'autosuffisance, mais surtout ça m'a permis de me valoriser. Il y a beaucoup de choses que je n'aurais pas faites ou tenter sans cela, je trouve que c'est encourageant et gratifiant.

Alors, on s'y met ?

Vivre avec une Sleeve #4 mois

Dernier bilan de l’année, ensuite, je ne poursuivrais cette série que pour les 6 mois, puis les 10 mois. Pour celles, et ceux qui n’ont pas suivi les épisodes précédents, je vous explique toute mon histoire avec mon poids dans un post précédent.

Qu’en est-il 4 mois plus tard ?

Vous continuez à me contacter pour échanger sur la chirurgie, votre expérience personnelle, vos angoisses et encore et toujours sur le bien-être. Quel enrichissement ! Je suis très touchée à chaque fois que je vous lis, car je me dis que j’ai bien fait de partager tout ça, même si ce n’était pas facile.

L’alimentation

Comme je l’expliquais dans un post précédent, j’ai un régime alimentaire flexitarien (tout est expliqué dans l’article). J’ai eu un gros passage à vide, voir de détresse, car je n’arrivais plus à manger de viande alors que j’aime beaucoup ça. Je trouvais mon alimentation monotone, j’avais le sentiment de manger toujours la même chose et ça m’a énormément frustrée.

Je me suis donc plongé dans des lectures sur le végétarisme et d’autres régimes alimentaires où il y a moins de viande ou pas du tout. J’ai également demandé conseil à ma nutritionniste, mais également à des personnes végétariennes que je connais.

Le changement de goût est quelque chose que je n’avais pas vraiment anticipé et ça m’a bousculé bien plus que je ne l’aurais cru. Je n’ai pas hésité à en échanger avec ma nutritionniste et ma psychologue et ça va beaucoup mieux, j’ai trouvé mon équilibre.

La faim revient de manière assez aléatoire, mais je mange désormais normalement, je connais bien les aliments qui ne passeront pas et ceux qui ne me font plus envie. Je me suis pas mal tourné vers les oléagineux (amandes, noix de cajou) pour les petites faims et je m’éclate avec le lait végétal (amande surtout) qui est le seul que je digère vraiment bien.

Où j’en suis ?

J’ai la patate, vraiment, je ne me suis jamais sentie aussi bien physiquement. Presque plus de problèmes de dos, pareil pour le cœur, de vraies nuits de sommeil, mais surtout plus de ronflemment (victoire).

Le top, c’est le sport, j’en refais presque comme avant (3/4 séances par semaine de cardio, renforcement musculaire et yoga) et ça fait tellement de bien. D’ailleurs, mon code promo pour vous inscrire avec mon coaching No Day Off est toujours valable (à voir dans l’article).

Le jour de l’opération, je pesais 117 kg, aujourd’hui à 4 mois et 11 jours, je pèse 90.3 kg (soit 26.7 kg au total et 7 kg en 2 mois). Je me sens bien vivante et au top de ma forme.

Et la peau alors ?

J’avais peur que des soucis au niveau du ventre se rajoutent aux bras, mais franchement ça va et le sport y est clairement pour quelque chose. Mes bras commencent à se re muscler et je raffermis ma peau du ventre et des cuisses tout doucement avec le sport et certains produits.

Ma ceinture minceur Nechika m’a également beaucoup aidé à limiter les dégâts (mon code promo pour vous la procurer est toujours valable, à voir dans l’article). Je pense d’ailleurs à faire une routine, pour vous montrer les produits que j’utilise en plus des séances de sport pour maintenir mon corps au top.

Les autres articles sur la Sleeve

Je suis flexitarienne

Suite aux commentaires laissés sur le post, je me suis aperçue que je n'avais peut-être pas été claire ou que je me suis peut-être mal exprès, j'ai donc tenté d'éclaircir ma pensée.

UPDATE

Je suis flexitarienne ! Ça y'est, c'est dit (j'ai l'impression de faire mon coming-out). Je ne suis pas végétarienne, pas vegan, pas totalement carnivore et pas omnivore non plus, mais alors je suis quoi ?

Cette question me taraude depuis plusieurs semaines, j'ai eu une espèce de passage à vide horrible avec mon alimentation ces derniers temps, ça m'a vraiment perturbé. J'en ai parlé sur Snapchat (@crazy_soprane) et j'ai eu des adorables retours sur ma "condition".

Je n'arrivais pas à comprendre où je me situais, et j'avais besoin d'avoir une appartenance. En cherchant bien et en expliquant mon ressenti, une abonnée sur Snapchat m'a parlé du flexitarisme, sa définition et finalement, c'est ce qui me définit le mieux aujourd'hui.

Etre flexitarienne, ça veut dire quoi ?

En gros, j'ai un régime alimentaire similaire aux végétariens mais avec de la flexibilité et pas pour les mêmes raisons. C'est-à-dire que je mange très peu de viande et un peu de poisson, sans pour autant arrêter totalement d'en consommer.

Le flexitarisme, on dirait le nom barbare d'une nouvelle technique de fitness, mais non, c'est finalement assez simple. C'est un régime alimentaire qui oscille entre omnivore, végétarien et végan.

Les végétariens et les vegans sont des personnes concernées par la cause animale, un flexitarien est quant à lui dans une optique d’une meilleure consommation.

Comment je le vis ?

Pour ma part, ce régime alimentaire, n'est pas un choix et c'est ce qui m'a pas mal bousculé. J'ai été opéré il y a bientôt 6 mois (c'est fou comme ça passe vite), et je n'avais pas vraiment anticipé cette réaction de mon corps.

J'aime la viande (vraiment), le poulet est au top de ma liste, suivi de l'agneau et du porc, mais ça, c'était avant. Ma sleeve a clairement redistribué les cartes et littéralement changé mes goûts. La viande, ce n'est plus trop mon fort, j'aime toujours ça mais moins car le plaisir que j'avais avant quand j'en mangeait n'est plus le même.

J'ai l'impression que le goût de la viande a changé, du moins je ne le perçois plus comme avant. La seconde raison est la provenance de la viande, désormais, je fais attention à la provenance de ce que j'ingère et étant donné qu'il faut passé par des coopératives (genre La Ruche) et que clairement c'est assez onéreux, ben je m'abstiens, je garde ça pour un petit plaisir très ponctuel.

Je préfère manger de la viande une fois par mois, mais tout droit sorti de chez le boucher plutôt que de payer une blinde au supermarché pour prendre du poulet sorti de je ne sais où.

Ça m'a beaucoup perturbé de m'apercevoir que chaque fois que je vais au restaurant, je prends un plat végétarien, que quand je fais mes courses, je pense directement légumes et quinoa, plutôt que pâtes et poulet.

ma vie de flexitarienne
ma vie de flexitarienne

Etre flexitarienne pour consommer mieux

On fait des économies très clairement car la viande, dans ce que l'on consomme au quotidien, est probablement la chose la plus onéreuse.

Deuxièmement, même si mon changement d'alimentation n'a strictement rien à voir avec la cause animale, j'ai tout de même eu une petite prise de conscience sur un point.

Un animal est un être vivant et effectivement les conditions d'élevage, de traitement etc sont parfois inhumaines et barbares, j'en convient. Je ne serais jamais végétarienne car ce n'est pas mon mode de pensée mais je dois avouer qu'au vu de ces éléments, le fait de savoir que je ne contribue pas à ce circuit, me permet d'atténuer ma frustration de ne plus manger de la viande comme je veux.

Néanmoins, quand je peux en manger, quand ça passe, je le fais et avec plaisir. C'est rare mais quand je veux me faire un petit plaisir, je prends la direction du boucher pour avoir une pièce de qualité.

Autrement, je mange plutôt des plats végétariens (mais le tofu, c'est hors de question), j'ai arrêté les pâtes et je privilégie les légumineuses et les céréales. Je fais le plein de produits frais, tous les week-end, au marché et bio quand je peux mais je ne suis pas tellement attaché à ça.

Du coup, je suis assez curieuse, je m'informe, je regarde pas mal de vidéos de cuisine végétarienne sur YouTube,j'assaisonne beaucoup plus mes plats et j'adapte les recettes végétariennes à mon goût, en incluant de la viande ou pas. Je découvre vraiment une nouvelle manière de cuisiner.

Au final ...

Je fais attention à ce que je mange, mais je ne me restreins pas du tout, si j’ai envie de manger un plat avec de la viande au restaurant ou chez des amis, je peux le faire. Et si je veux manger un plat végétarien, c’est exactement pareil.

Être flexitarienne n'était pas mon choix, mais je commence à l'accepter. Honnêtement ça ne me fait pas de mal, ça me fait même beaucoup de bien, car ça m'aide à avoir une vie saine et c'est excellent pour mon activité physique, il faut simplement s'habituer. J'aimerais beaucoup avoir votre avis là-dessus !

Comment soigner sa confiance en soi ?

La confiance en soi, un vaste sujet, régulièrement abordé ici mais sur lequel je ne me suis jamais clairement exprimé pour ma propre personne. Se sentir bien dans sa peau, se faire confiance et avoir une bonne estime de soi, sont des sentiments très variables d'une personne à une autre.

Certains en débordent mais pour d'autre, ça manque cruellement, et dans les deux cas, cela s'explique par plein de raisons. On aimerait pouvoir tout maîtriser mais malheureusement, ce trait de caractère fait partie des qualités qui ne sont pas du tout inné et chez personne.

Mes astuces pour la confiance en soi

Comme je l'expliquais dans cet article,suite à des événements douloureux et des comportements malveillants de la part d'autrui, j'ai eu des périodes difficiles et des étapes qui ont ruiné ma confiance en moi .

Aujourd'hui je ne dirais pas que je déborde d'assurance mais j'ai appris à m'aimer et à me rendre compte que j'ai de la valeur, que je suis intelligente et que ce que j'ai à dire vaut la peine d'être entendu.

C'est comme tout, y'a des périodes où on est à fond, d'autres où clairement on se dit qu'on est totalement idiote mais il y a des domaines, où je sais que j'ai une expertise et je me suis appuyé sur ses expériences pour réaliser les autres, et un de si de suite. Mais comme je le disais plus haut, ça vacille, c'est fragile et donc ça se soigne, se construit, s'entretient et on peut toujours l'améliorer.

comment entretenir sa confiance en soi
comment entretenir sa confiance en soi
comment entretenir sa confiance en soi
comment entretenir sa confiance en soi
comment entretenir sa confiance en soi
comment entretenir sa confiance en soi

Un nouveau matin, un nouveau jour. Il faut vivre, pas juste exister.

Dans un premier temps, il faut comprendre d'où vient cette absence de confiance. Un complexe physique ? Un manque d'affection ? Une période difficile ? Des relations familiales complexes ? Un cadre professionnel maltraitant ? Les raisons sont multiples.

Si le problème est profond et trop ancré, je ne saurais que trop vous conseiller de faire appel à un psychologue, ça peut être une solution et ce n'est pas une honte. Si ce n'est pas à ce point-là, j'ai quelques conseils pour vous, qui fonctionnent très bien, sur moi. Je n'ai pas la prétention de dire que ça marche à tous les coups et que c'est infaillible, mais ça peut aider.

Tout le monde est différent, mais oui, booster son ego, ça s'apprend. Je me suis dit que j'allais partager avec vous mes petites astuces et j'espère que ça pourra inspirer ou aider certaines et certains d'entre vous.

Active-toi

Le sport m'a énormément aidé à ça, surtout le sport collectif. Faire partie d'un ensemble, compter, c'est important. On dépend les uns des autres et il faut pouvoir se fixer des objectifs et progresser. Le sport-étude a clairement construit la personne que je suis aujourd'hui, mais sans aller jusque-là, vous dépenser, vous dépasser et voir vos progrès va vous aidez à croire en vous.

L'amitié

Être apprécié à sa juste valeur et se sentir entier et vous-même avec des personnes qui vous apprécient, ça fait tellement de bien à l'ego. Se sentir entouré, digne d'intérêt, c'est ce que m'apportent mes amis. Ils sont peu nombreux mais chacun d'entre eux, à leur manière, ont changé ma vie et m'aide régulièrement à avancer et à prendre de la distance.

Se fixer de nouveau projets et objectifs

Ne restez pas sur un échec, oser et écouter votre cœur. Si vous ne tentez rien, vous aller rester avec cette frustration et vous dire que vous n'étiez pas capable de réaliser votre envie.

C'est ce que j'ai fait avec ma formation de styliste, mon blog, mon opération, me lancer dans l'auto-entrepreneuriat, me lancer dans une relation amoureuse bancale, mais qui même si s'est terminé, était belle. Tout n'a pas fonctionné, mais j'ai foncé.

S'accepter et s'aimer

Plus facile à dire qu'à faire je sais bien, mais ça vient avec le temps et tout ce que je vous ai dit plus haut y contribue largement.

Arrêter de vous laisser pigeonner, dites non

J'avais le sentiment que pour qu'on me fasse confiance et m'aime, je devais tout accepter et ça a donné lieu à des moments de souffrance et mal-être particulièrement intense. Vous avez une voix, un avis, qui doit être respecté.

La négation ne fait pas de vous quelqu'un de mauvais. Au contraire, il faut s'affirmer, petit à petit. Mettez la barre en peu plus haut à chaque fois, soyez exigeant et vous verrez que les autres porteront un regard différent sur vous.

N'attendez pas des autres qu'ils vous élèvent, ce n'est pas dans leur regard que vous aurez confiance en vous mais bien dans chaque acte, que vous poserez au quotidien.

J’ai testé la gaine minceur

La marque Nechika m’a proposé de tester un accessoire très tendance : la gaine minceur. Ça vient des États-Unis (évidemment) et ça été mis en avant par de nombreuses célébrités à la taille bien marquée, notamment la femme aux fesses les plus connues d'Amérique. Alors que pouvons nous attendre d'une telle gaine amincissante et surtout est-ce un simple coup marketing ? Ou un produit vraiment efficace ?

La gaine minceur, comment ça marche ?

C'est un corset qui permet de remodeler sa silhouette et de raffermir la sangle abdominale. Attention, elle ne sert pas à maigrir, mais à dessiner la silhouette, ce qui fait une grosse différence. Si vous vous attendez à perdre des kilos en la portant, clairement, vous allez être déçu et à tort, puisque ce n'est pas à cela qu'elle sert.

Vous l'enfilez autour de la taille et une fois mise en place, elle englobe l'ensemble de la sangle abdominale ainsi que le bassin et le début des hanches. Elle va générer une sudation importante et va par un effet chauffant autour de la taille, éliminer les graisses ainsi que les toxines. Le latex, souvent utilisé pour ce type de produit, permet de ne plus compresser les organes comme pour les corsets de nos ancêtres.

Silhouette

Dans un premier temps, vous pouvez porter la gaine pour réduire le tour de taille et donner un effet ventre plat sous les vêtements. Dans ce cas-là, vous l'a portez occasionnellement, en soirée par exemple, pour avoir une silhouette qui semble plus svelte en éliminant instantanément les bourrelets présents tout autour du ventre et les poignets d'amour.

Sport

Comme dit précédemment, sa seconde fonction, c'est qu'elle brûle les graisses. Par conséquent, vous pouvez la porter toute la journée, sous vos vêtements (maximum 8h) mais surtout durant vos séances de sport pour optimiser les effets de vos efforts physiques.

Maintien du dos

Le troisième bienfait de cette gaine fitness est qu’elle soulage les douleurs dorsales, maintient les lombaires et corrige la posture en maintenant le dos bien droit. C'est donc parfait quand on fait des abdos pour ne pas se faire mal ou lorsque l'on a déjà des douleurs dorsales, c'est un vrai soutien.

j'ai testé la gaine minceur

A savoir

3 crans sont disponibles sur la gaine. Au début, il faut commencer avec le premier cran (si vous avez prit la bonne taille) ensuite vous passez au second et dernier rang à chaque fois que vous sentez que la gaine ne vous "serre" plus. Ce qui permet d'éviter de racheter une gaine, dès qu'on perd du poids.

Mon avis

J'ai testé le modèle classique et le modèle avec bretelles et je suis convaincue. Je sens que ma taille se dessine et se creuse. Ma peau se raffermit au niveau des hanches et je dois dire que mes poignets d'amour sont en train de fondre (je pensais vraiment que ce ne serait jamais possible).

Sur une journée, je la porte en général jusqu'à ma séance de sport qui est souvent à 19h30. Dès que je termine ma séance, je la retire et je vois que clairement, j'ai bien sué tout au long de la journée.

Je la porte uniquement les jours où je vais au sport (5 fois par semaine) et pour des occasions particulières où je mets des tenues très près du corps. Pas de sensation de gêne, au contraire, le dos est bien maintenu, je me sens plus "droite". Elle n'est pas invisible sous les vêtements, mais ne se voit pas trop non plus.

Le bilan

J'ai perdu 3 centimètres de tour de taille en 2 mois d'utilisation, celle-ci s'est dessinée et j'ai adoré le maintien de cette gaine. Après une grosse séance de sport, elle n'a pas bougé d'un pouce alors que je fais des séances vraiment variées en exercices et plutôt intenses.

La gaine minceur fait transpirer, ça s'est une certitude et avec de la patience et de la régularité, les effets n'ont pas tarder à apparaître. Ça peut être une aide très utile pour brûler les graisses localisées au niveau des poignées d’amour et sculpter sa taille.

Pour ma part, je l'ai adopté, c'est vraiment une seconde peau et j'aurais beaucoup de mal à m'en passer. Je ne vous garantis pas que ça fonctionnera de la même manière sur vous, mais ce qui est sur, c'est que des résultats sont visibles et assez rapidement.

Je vous la conseille, pour sculpter, brûler les graisses ou soulager vos douleurs dorsales, les effets sont là. J'ai d'ailleurs un code promo pour vous ! Bénéficiez de 10 % de réduction sur les gaines minceur du site avec le code crazysoprane (valable jusqu'au 31 octobre).

Article en collaboration avec Nechika

j'ai testé la gaine minceur nechika